AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre hasardeuse [ Pv Kyôraku Shunsui - BTLFA ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une rencontre hasardeuse [ Pv Kyôraku Shunsui - BTLFA ]   Mer 29 Juil - 20:45

Localisation... Seiretei
Date... Avant l'invasion du Hueco Mundo


    Ces derniers jours, les shinigamis du Seireitei avaient connus beaucoup d'agitation. L'arrivée des arrancars a Karakura fut un problème surprenant mais il fut réglé très rapidement. Des hollows avec un zanpakutoh, Zaraki aurait aimé les rencontrer pour les affronter. Même si d'après les rapports, il s'avérait qu'ils ne soient pas très puissant, il aurait quand même bien aimé s'amuser avec eux. Aujourd'hui il fait beau, l'astre lumineux qu'est le soleil brille de mille feux mais la chaleur n'est pas trop pesante, heureusement qu'une brise fraiche vient rafraichir la peau au teint allé du capitaine de la onzième division. Après avoir quitté son quartier général, il empruntât la première ruelle a droite, celle qui amenait a la cantine du Gotei 13, la ou tous les shinigamis, des capitaines aux simple shinigamis se mélangent. Il n'était que dix heures du matin mais le grand combattant avait déjà le ventre vide, aussi profond qu'un trou noir. Comme a son habitude, il portait un lourd fardeau qui se trouvait sur son épaule gauche, ce fardeau avait pour nom Yachiruu. Alors que le capitaine avançait lentement et calmement poussé au gré du vent, la jeune demoiselle, elle était déjà pleine d'énergie. Elle n'arrêtait pas de gigoter sur l'épaule du colosse et de chantonner. Elle ravit que ça l'agaçait son moyen de transport, mais elle savait aussi qu'il ne pouvait rien dire et qu'il ne dirait rien, alors Yachiruu en profita. Après avoir emprunter différentes ruelles, Zaraki se mit a grogné sans rien ajouter d'autres. Il continuât d'avancée tout en grognant et en ignorant les remarques de sa lieutenant. Elle n'arrête pas de lui dire, va a gauche, vas a droite, tout droit, non ce n'est pas va de l'autre côté. Et si il faisait semblant de ne pas l'entendre c'est parce qu'en l'espace de quinze minutes, ils se retrouvèrent dans une dizaine d'impasse, ils avaient visité deux fois la salle d'entrainement de la sixième division et c'était retrouvé dans les toilettes du lieutenant de la seconde division, qui ne sentait pas très bon d'ailleurs. Très rapidement ils firent demi-tour et Kenpachi décidât de ne se fier qu'a son instinct de combattant pour trouver la cantine.

    Les yeux fermés, une grande inspiration et nu silence apporté par la fin des jacassement de l'enfant aux cheveux roses, Kenpachi put se concentrer pour trouvé le chemin qui mène aux restaurants du Seireitei. Un éclair pourfendit l'horizon et le shinigami réouvrit les yeux. Suite a un « C'est bon! ». La petite gamine se remit a fredonner, mais les deux personnages ne se déplacèrent pas. Quelques secondes passèrent et l'impasse dans laquelle ils étaient bloqués disparut. Le mur qui se trouvait juste en face d'eux s'effondrât. En un éclair, Zaraki avait coupé le mur en deux en diagonale. La partie supérieur glissât et fit le mur adjacent se détruire. Le chemin une fois dégagé, l'homme le plus fort du Gotei13 enjambât le petit muret qu'il avait crée et passât de l'autre côté en continuant toujours d'aller tout droit. Ils continuèrent sans cesse de tombés face a des impasses mais Zaraki avait trouvé la solution pour ne jamais a avoir a retourné sur ces pas. Après avoir abattu plus d'une dizaine de mur et d'avoir fait un immense nuage de poussière se levait sur une grande partie des environs, il finit enfin par trouver une grande battisse. Était-ce la cantine? Aucun d'eux ne savaient, pour avoir confirmation, ils avancèrent plus prés du bâtiment et s'arrêtèrent. Ken-chan, comme l'appel l'unique femme de la onzième division, sentait la présence d'un puissant mais il n'arrivait pas a mettre une identité sur celui-ci. Il ne laissait paraitre aucune émotion mais il était sur ses gardes prêt a dégainer. Un bourrasque de vent vint soulever sa veste blanche de shinigami et fit ses cheveux frissonner et ainsi sonner a cause des clochettes qui se trouvent a l'extrémité de chacune de ses mèches, Yachirru en profitât pour se taire. Sans le savoir, les deux dirigeant de la onzième division se trouvait dans le quartier général de la huitième division.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre hasardeuse [ Pv Kyôraku Shunsui - BTLFA ]   Mar 11 Aoû - 17:32

Se laissant piqué par le froid qui frappa la zone en cet instant, Shunsui soupira et bu une gorgée de son saké… après les jours pénibles, acculé dans ses sections, entre les mains de sa petite Nanao toute mignonne … cet être inerte ne raffolait pas du tout son emploi comme capitaine. Malgré ce travail bassinant, c’était très ravissant d’être avenant aux regards de tout le monde. Comme c’était si gracieux d’être celui qu’on aime sa compagnie, celui avec qui on peut travailler dans un air sympa, dans lequel on peut s’amuser, et … saouler bien entendu ! Boire et faire les fêtes n’est outre que la plus grande ambition que la tradition l’avait imposé sur la personnalité du fainéant capitaine, depuis son très jeune âge.
Kyoraku versa encore un peu de saké de sa Tokkuri dans la tasse qu’il tenait à l’aise … comme c’était bon à ses sens d’en profiter d’un aussi bon moment flegmatique, dans ce parc où l’âme se purifie de toute fatigue. Un endroit pour flemmer quoi !

Il est arrivé à décaniller de sa Fuku-Taisho qui ne ruminait sans cesse qu’au travail et à remplir le maximum de fiches … contrairement à son capitaine elle aimait la musardé tout le temps. Mais c’était certainement une vice-capitaine bienveillante !
L’honorable capitaine fut un petit mouvement des lèvres et laissa tomber sa petite paille d’entre ses dents, qui tomba lentement sur le sol … puis il baissa son chapeau et un grand sourire se dessina sur sa bouche pour le soleil qui apparut d’entres les nuages blanches dans le ciel bleu limpide. Et écoutait attentivement les oiseaux qui provoquaient une symphonie harmonieuse relaxante. Quoi d’aussi beau que ce splendide printemps qui s’annonçait déjà merveilleux. Alors que l’hiver nous avaient quittés, les pétales commencèrent à tomber des arbres, aussi majestueux et jolis qu’appréciait Shunsui en particulier !

Il s’était déjà pleinement amusé dans cet environnement aussi exceptionnel et c’était temps qu’elle sort de sa petite cachette :


« Je t’avais comme même dit mille et une fois de ne pas me suivre tout le temps … Nanao-Chwan … »

Il en était sur et certain qu’elle le suivrait jusqu’ici, mais se demandait encore la raison pour laquelle elle tenait tant à ne pas le perdre de son vue… Mais Kyoraku ne voulait pas savoir cette raison, et aimait qu’elle soit toujours à coté de lui, et qu’elle le torture quand il commit ses bêtises enfantines … et sans elle il serait certainement perdu dans son bureau plein de papiers à remplir ! Et si elle avait l’air aussi sérieuse et stricte, c’est une personne très simple et ravissante … et sexy quoi ! Bref, elle l’avait suivit jusqu’au parc des quartiers, et se cachait entre les herbes entrain de d’observer les mouvements de son capitaine. Malheureusement, elle se fait démasquée par son capitaine qui avait bien sur remarquer sa présence dans les lieux.

Contrairement à beaucoup d’autres capitaines au sein de la cour des treize divisions, le capitaine de la huitième division avait une très bonne relation avec sa lieutenant, qu’il la trouvait plutôt son amie, pour ne pas limiter leurs relation par le travail… Ce qui créera un lien très amicale entre eux deux. En plus que ça, pour être sincère… Kyouraku faiblit trop rapidement devant le charme d’une femme !
Il ne tarda pas alors à sécher sa bouteille de saké dans son tas et la bu en une seule bouchée. Puis laissa une petit place pour sa Nanao et d’un mouvement rapide il sort une autre bouteille – je ne sais même pas d’où - qu’il avait réservé pour le reste de sa pique-nique. Maintenant qu’il avait un peu de compagnie, il décida de sortir de son moment solidarité et de taquiner Nanao-chwan.

Quand tout à coup l'air le climat avait changer, et on pouvait clairement entendre un bruit dans les environs. Ce bruit n'étant certainement que des murs se faisant éliminés devant la violence d'une personne assez puissante et qui dégageait une force spirituelle redoutable. Il y en qu'un seul, et unique homme dans le Gotei 13, qui ne contrôlait pas ses envies de tout bousiller sur son chemin. Kyôraku garda son calme et se contenta de continuer à boire tranquillement en attendant l'arrivée de son collègue qui s'approchait petit à petit quand le monstre franchisa le dernier mur se trouvant dans le quartier générale de la huitième division. Très normalement et comme son habitude Kyôraku essaya d'inviter Zaraki à boire un coup d'un petit geste de la main en criant :



«Quel bon vent t'amène Capitaine de la Onziéme Division. Es-tu venu pour boire un peu de Saké ? »
Il espéra sincèrement que ce dernier n'était pas venu pour « S'entrainer »
Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre hasardeuse [ Pv Kyôraku Shunsui - BTLFA ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» boujour a tous je me presente kyouraku shunsui
» femmes boules raku
» Fondeuse en raku
» raku
» Sagittairagon, Xavier pour les intimes,et son raku

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Soul Society • :: Seîretei :: Gotei 13 :: Q.G. Huitième Division-
Sauter vers: