AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Hayate

Aller en bas 
AuteurMessage
Aojiroi Hayate

avatar

Messages : 2
Date d'Inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Présentation de Hayate   Jeu 10 Déc - 2:25

• Identité du Personnage •

→ Nom : Aojiroi

→ Prénom : Hayate

→ Race : Shinigami

→ Grade (qui pourra aussi être le grade désiré) : Peu importe, mais je veux être dans la neuvième division XD

→ Aspiration(s): Non Connue. De même qu'il cache plus ou moins ses émotions, il cache aussi tout ce qui a un trait à son futur.

→ Zanpakutô : Irkhalla

• Ce Pourquoi je suis différent de vous •

→ Physionomie :Hayate a un visage magnifique... Son teint ni trop pâle, ni trop bronzé s'accompagne de traits fins et délicats, Avec deux yeux clos dont jamais personne n'a vu l'éclat ou la couleur au Seireitei... Un petit nez et une bouche aux lèvres assez petites, souvent étirées en un beau sourire innocent montrant parfois ses dents bien blanches. Ses joues sont encore marquées par les douces rondeurs de l'enfance, lui donnant un allure poupine qui charme assez facilement. Pour un enfant de douze ans, on peut dire que ses cheveux sont assez étranges : d'une couleur platine/cendrée, parfois blanche immaculée en plein soleil et gagnant des reflets violets clairs à l'ombre, la chevelure de Haya est assez douce et soyeuse généralement, mais il arrive très souvent qu'elle devienne plus rêche... Ne se coiffant jamais réellement, se contentant de passer sa main dans ses cheveux, ces derniers sont relativement courts et très désordonnés (il les coupe lui même). Il n'est pas rare que des épis sortent de temps à autres sur le crâne. De plus, il arrive que quelques mèches tombent devant ses yeux, ce qui ne le gêne pas spècialement.

De petite taille du haut de son petit mètre trente et relativement peu musclé, il dégage une impression de fragilité comme si le moindre geste brusque pouvait le casser en milles morceaux... Le détruire irrémédiablement,... Il émane de cette apparence une grande pûreté et une forte innocence, mais un bon conseil : ne vous approchez pas de lui en ayant de mauvaises intentions : il n'est pas aussi fragile qu'il ne le parraitrait au départ et il sait très bien se défendre !

En ce qui concerne sa manière de s'habiller, Hayate porte un kimono blanc avec une large rayure bleue traversant horizontalement sa poitrine et en dessous duquel se remarque une deuxième tunique, de couleur verte plus foncée dont les pans dépassent tout juste de sous son haut blanc. Ses jambes sont partiellement recouvertes d'un short vert décoré du motif "camouflage forestier" et ses pieds sont couverts par des sandales bleues. Son corps porte des marques caractèristiques de brûlures et de coups,cicatrices qu'il cache généralement par des bandages à la poitrine et au niveau du biceps droit. Son Zanpakuto est attachée à son dos par un ruban orange qui traverse son torse en diagonale, partant de l'épaule droite à la hanche gauche. Autre détail : la manche droite de son kimono est décorée au niveau de l'épaule par un kanji brodé en vert emeraude : le kanji "Ai" (amour). Il ne porte cette tenue que quand il descend à Karakura ou qu'il s'entraine : Au gotei 13, il porte tout le temps la tenue normale des Shinigamis, c'est à dire une tenue intègralement noire, ressemblant à une sorte de longue veste noire et des sandales, sauf que son haut est ouvert : sa manche gauche pend vide vers le sol et son bras gauche (nu) est généralement posé négligemment là où les deux pans du Kimono se rencontrent, juste en dessous de sa poitrine, sa main soutenue par le tissu. L'ouverture de son haut permet de noter qu'il porte en guise de médaillon un bijou bleu en forme de neuf, le même que sur son épée : un magatama, soulignant l'épée responsable de sa "première" mort il y a quatre ans (voir histoire)


→ Psychologie : Comment la mort peut changer un esprit... Autrefois torturé, sombre, constament triste et rejetant le monde, Hayate faisait avant peine à voir et ce, malgré ses vaines tentatives pour cacher son chagrin. Voulant à l'époque ressuciter ses parents et son meilleur ami, il était prêt à tout pour y arriver, même à défier la mort si il le fallait. Et c'est ça qui lui a fait perdre la vie trop jeune, à l'âge modeste de huit ans alors qu'il venait de réussir là où plusieurs personnes, pourtant bien plus vieilles que lui avaient échouées. Mais sa mort et la découverte d'un nouvel objectif (inconnu à ce jour) l'ont complètement changé... Respirant à présent la joie et l'envie de s'amèliorer, Haya est à présent libre comme l'air, la mort l'ayant considèrablement aidé à se renforcer. Devenu plus sur de lui et de sa force, il est à présent un enfant attachant, sachant se faire aimer et charmer son entourage par ses paroles toujours sages et calmes, chose étrange venant d'un enfant aussi jeune. Très généreux et d'une puretée sans borne, il est quelqu'un de très poli qui n'élève jamais la voix et qui, chose étrange, sourit volontier, un vrai sourire rayonnant et sincère, pas comme ceux qu'il faisait avant. Sa mort, bien qu'ayant été atroce et pour le moins traumatisante semble avoir été oubliée, ce qui n'est pourtant pas le cas, mais comme il le dit lui-même quand on lui pose la question, il a oublié pendant trop longtemps comment aller de l'avant, et maintenant, hors de question de refaire la même erreur. S'inspirant du courage et de la force des gens autours de lui pour devenir encore plus fort, il est néanmoins très indépendant, bien qu'il obéisse scrupuleusement et à la virgule près aux ordres qu'on lui donne : il agit même parfois avec un certain détachement, s'entrainant souvent seul. Très intelligent et capable de comprendre des choses avec une vitesse que seuls son capitaine et une poignée d'autres shinigamis ont, il n'est pas sortit de l'académie des Shinigamis si rapidement pour rien, ce qui ne l'empêche pas d'être d'une modestie à toutes épreuves : jamais personne ne l'a entendu et ne l'entendra se vanter !

En ce qui concerne ses défauts, il en a quelques'un : il est souvent trop indulgent et se laisse parfois un peu trop marcher sur les pieds par plus âgé que lui, chose qui peut parfois tourner mal, mais si on l'énerve de trop, ça peut devenir très dangereux : Son zanpakuto, Irkhalla n'est jamais loin et peut rentrer en scène sans même qu'on sache comment ou il peut aussi utiliser son kendama (ce qui est plus humiliant pour celui d'en face...). Son deuxième défaut rejoint le premier et est extrèmement dangereux : il est trop magnanime avec ses adversaires et il refuse souvent de se battre réellement, ce qui le mène à se faire très souvent rappeler à l'ordre et prendre parfois de gros risques. Quant à son dernier defaut, il vient tout simplement de son jeune âge et de son manque d'expèrience : il est d'une timidité maladive avec les filles et rougit à vitesse accéleré quand une femme s'approche trop près ou pire : le touche. On pourrait presque dire que les filles lui font peur ! Quant à savoir si c'est le cas...


Signe particulier : avant même de mourir pour la première fois, il avait déjà les yeux clos (à l'époque, à cause d'un traumatisme qui l'empêchait de les ouvrir), mais depuis sa mort et son arrivée au monde des morts, nul n'a jamais vu ses yeux ouverts : il n'est plus aveugle, mais il semblerait qu'il se prive sciemment et délibèrément de la vue. Les raisons qui le poussent à faire ça sont inconnues, mais apparemment son reiatsu s'affole quand ses paupières bougent... A part cela, la personne la plus proche de lui (en tous cas, la personne qu'il respecte le plus et son Fukutaisho, Hisagi pour lequel il a le plus profond respect.

→ Biographie :Avant de perdre stupidement ses parents le jour de ses six ans et de mourir tout aussi stupidement durant sa huitième année, Hayate était un écolier de Kyoto tout ce qu'il a de plus banal, timide, rêveur, et très gentil, le tout accompagné par un besoin d'apprendre colossal : le genre d'enfant pouvant facilement charmer les grandes personnes et hélas, se laissant parfois marcher sur les pieds par plus grand que lui. Mais malgré tout, il était heureux : ses parents étaient gentils avec lui, ainsi que ses amis et ses notes étaient parfaites : le bonheur parfait... Mais un bonheur anéantit en l'espace d'une seconde à cause d'une négligeance et d'un homme trop pressé...

Ce jour là, il rentrait de l'école accompagné de son meilleur ami et de ses parents : comme d'habitude, ses notes à l'école étaient parfaites et donc, il était doublement heureux : non seulement ses parents étaient une fois de plus fiers de lui, mais en plus, c'était son anniversaire : six ans ! Son ami près de lui était d'ailleurs invité à la fête et donc, tous deux bavardaient tranquillement sur la route et comme toujours, tous deux devaient traverser la rue, mais malheureusement, le bonheur de Murakumo fut anéantit en quelques instants... Et d'une manière horrible : un homme en retard et roulant à une vitesse trop élevée les renversa, lui, ses parents et son meilleur ami et ne s'arrêta pas, laissant les quatres corps brisés au sol, sous les cris de quelques témoins tandis que Hayate, complètement choqué et incapable de bouger finit par perdre connaissance, sentant son corps brûler à cause de ses multiples fractures.

Il fut néanmoins sauvé d'extrème justesse : ses parents avaient en effet réussit à le pousser légèrement, si bien que tout ce que la voiture avait touché, c'était ses jambes et sa perte de conscience ne venait que d'un traumatisme crânien du à la violence de la chute. C'est ce qu'on lui expliqua quand il se réveilla deux jours plus tard, les deux jambes brisées et avec des souvenirs assez confus... Cependant, il eut beau demander des nouvelles de ses parents et de son meilleur ami, les médecins refusaient toujours de lui en donner. C'est pourquoi un jour, poussé par sa curiosité, il parvint à ramper jusqu'à la porte de sa chambre où il entendit la triste vérité : il était le seul survivant... Cette nouvelle provoqua un choc émotionnel phénoménal. Tellement grave qu'il ne le supporta pas et tomba dans une sorte de choc post traumatique d'où il fut impossible de le tirer... Ce traumatisme le priva de la vue, ses yeux refusant par la suite de s'ouvrir...

Finalement, il fut envoyé dans un orphelinat où, grâce au soutient des autres enfants, il parvint finalement à surmonter partiellement son traumatisme. Partiellement... Car il refusa d'accepter la mort de ses parents et de son meilleur ami et demeura aveugle. Rejetant l'aide qu'on lui offrait, il se plongea dans les mythes et légendes, cherchant à trouver un moyen de vaincre la mort, voulant à tous prix revoir ses parents... A n'importe quel prix et n'importe quelle condition. Cette fascination malsaine éloigna peu à peu les autres enfants de lui, mais il ne s'en préoccupa pas le moins du monde, préfèrant continuer ses recherches en écoutant les adultes. Et ce fut justement ça qui activa un jour ses pouvoirs... Ce jour là, Hayate quitta l'orphelinat une nuit sans lune, disparaissant mystèrieusement en ne laissant derrière lui qu'une porte en chêne détruite et le bracelet de perles blanches, devenues mystèrieusement noires que ses parents lui avaient offert pour ses cinq ans.

Une année passa et Hayate, allant sur ses huit ans fut apperçu plusieurs fois autours de Karakura. Volant de la nouriture pour survivre, il fut poursuivi par la police qui tenta de l'arrêter, mais après plusieurs incident fâcheux provoqués involontairement par Haya, ou plutôt, par une présence particulièrement malsaine trainant dans son ombre, ce dernier, sans être mort passa pour un spectre. Se cachant de nuit sous une large cape noire afin de perpètrer ses vols de nourriture et surtout, ses recherches d'informations, Haya était le premier à regretter ça et s'autodétruisait chaque jours un peu plus, souffrant en silence tandis que les jours s'égrènnaient lentement, comme un chapelet, le forçant à fuir la police et autres dangers d'une ville hostile à un enfant. Mais il se consolait en se disant qu'il n'avait jamais tué personne et qu'une fois qu'il aurait trouvé l'arme qui lui permettrait de vaincre la mort et de ramener ses parents, il serait enfin libre. L'épée de Kusanagi, un rêve d'enfant fou qui, quelques mois plus tard lui coûta la vie, voilà ce qu'il cherchait !

Six mois passèrent et Haya parvint enfin à réussir ce que tous les archèologues, de trente à cinquante ans ses aînés n'avaient jamais pu réussir : il parvint, aidé par ses pouvoirs à trouver l'endroit où les dieux avaient cachés l'épée après la mort de son dernier possesseur, l'empereur Antoku et avaient trompé les humains avec une fausse épée, celle cachée au temple de Nagoya. Fou de joie, arrivé au stade final de sa folie et étant entièrement consummé par l'espoir insensé de vaincre la mort, il parvint à traverser tous les pièges protègeant l'épée et s'empara de cette dernière, croyant qu'il allait enfin réussir... Mais hélas, le destin le frappa... Définitivement et il finit alors sa vie en tant qu'humain... Il avait en effet oublé que c'était d'une arme divine et protègée par de nombreux sortilèges, malédictions et de sceaux lancés par les kamis eux-même dont il s'était emparé... Et qu'un simple humain ne devait pas toucher une telle arme ! A peine cinq secondes après que sa petite main aie touchée le pommeau de l'arme,cette dernière, comme animée d'une vie propre s'arracha son étreinte et se ficha violemment dans sa poitrine, le tuant instantanément, son âme s'arrachant brutalement de son corps qui tomba en cendres juste après, disparaissant en même temps que l'arme maudite. Contemplant le résultat de sa folie, Il fut alors brisé, se rendant compte que non seulement il avait échoué, qu'il ne réaliserait jamais son rêve, mais que en plus, même dans la mort, il ne voyait pas ses parents et son ami près de lui. Se croyant seul à tout jamais, il commença alors à sombrer lentement dans les ténèbres, Errant pendant un mois entier et manquant même de se laisser dévorer par une créature étrange, de très grande taille portant un masque blanc. Mais ce fut ce même jour que l'espoir lui revint.

Alors que la chose allait le dévorer, un homme vêtu de noir apparu et massacra la créature appelée hollow en à peine quelques coups avec un sabre étrange. Puis il s'approcha de Hayate qui ne réagissait pas, se contentant de regarder. C'est là qu'il commença à se rendre compte qu'il y avait encore un espoir, un seul... Après l'avoir rassuré et lui avoir expliqué qui il était, l'homme, se présentant comme étant un Shinigami le purifia, l'envoyant au monde des morts, le Rukongai. Bien entendu, avant de le faire, il lui avait expliqué que vu la taille du monde des morts, Haya n'avait que très peu de chances de revoir sa famille un jour, mais s'accrochant à cette lueur d'espoir comme à une bouée de sauvetage, il entreprit de retrouver ses parents dans l'immensité du monde des morts.

Et c'est là que le destin se remit à lui sourire : ses parents étaient là... Ils l'attendaient... Tous les deux. Il les rencontra dans le dixième quartier du Rukongai après les avoir cherchés quelques jours. retrouvant totalement la joie, son rêve se réalisant enfin, Haya put être heureux, oubliant complètement qu'il était mort, ce qu'il avait laissé dans l'autre monde : seul le présent comptait... Mais après deux mois passés ainsi, il commença à s'ennuyer... Le souvenir de son sauveur lui revint alors en mémoire et un désir apparut brutalement dans son esprit : devenir comme cet inconnu... C'est ainsi qu'il entra à l'académie des Shinigamis et là, il surprit très sérieusement son monde !

Sa mort l'avait en effet considérablement renforcé et avait considérablement fait murir son esprit. Après deux années d'académie pendant lesquelle ses résultats frôlèrent la perfection absolue, il parvint à donner naissance à son Zanpakuto : Irkhalla! Zanpakuto d'une étrange puissance et manipulant la lumière ! Lui qui avait, pendant si longtemps marché dans les ténèbres ne put que ce sentir rassuré au contact de l'arme à laquelle il venait de nouer sa destinée

Puis, ce fut les examens qu'il parvint à réussir avec tout de même quelques difficultés. Mais malgré tout, il parvint à les réussir et à entrer au gotei 13 et fut envoyé à la neuvième division où il fit la connaissance de son Taisho : Kaname Tôsen ainsi que de son Fukutaisho : Shuhei Hisagi. Deux hommes qu'il respecta très vite énormément, l'un pour sa droiture et son sens de la justice, l'autre pour sa gentillesse et sa bonté...

Ce fut là que l'année la plus heureuse de sa jeune deuxième vie commença... S'entrainant jour après jour pour devenir plus fort afin d'être digne de son supèrieur et modèle, Hayate devint de plus en plus fort, tout en restant loin du niveau de pas mal d'autres Shinigamis. Ne cherchant pas réellement la puissance en elle même, mais juste à maîtriser complètement ses pouvoirs, son entrainement, très dur déplut énormément à ses parents et tout particulièrement à son père, inquiet de devoir le ramasser inconscient à chaque fin d'entrainement et une disputte avec ses parents lui prouva alors qu'il était entrain de refaire exactement la même erreur que de son vivant : tenter de s'emparer d'une puissance qu'il n'était pas encore prêt à utiliser... Aussi, comprenant son erreur, il se limita un peu et passa plus de temps dans les locaux de la neuvième division, se contentant de faire son travail, sans pour autant cesser complètement de s'entrainer. Préfèrant s'entrainer à distinguer un peu plus l'environnement autours de lui, ses yeux demeurant toujours fermés.


Cela troubla d'ailleurs pas mal de monde et pour cause : de son vivant, ses yeux restaient clos à cause d'un traumatisme, mais en tant que Shinigami, le traumatisme n'était plus et l'enfant était débarassé des contraintes qu'il avait en tant qu'humain ! Les gens arrivèrent à la conclusion que Haya se privait volontairement de la vue, mais la question demeura : pourquoi ?

En réalité, Hayate agissait ainsi pour une raison : s'étant habitué depuis longtemps à sa cécité et ayant apprit à utiliser son Reiatsu, il s'était rendu compte qu'il n'avait plus besoin d'ouvrir les yeux, parvenant à disinguer précisément son environnement rien qu'en relâchant un peu de reitatsu, ses yeux devenant donc "inutiles", voir même plus handicapants qu'autre chose : selon lui, avec les yeux fermés, il voyait mieux les gens... Mais la raison principale qui le poussait à sacrifier ainsi sa vraie vue, vint d'une certaine raison : il s'était en effet rendu compte que en sacrifiant volontairement un de ces cinq sens tout en le compensant par un peu de reiatsu et en méditant règulièrement, il augmentait sa force spirituelle beaucoup plus vite ! Adoptant cette forme d'entrainement, moins fatiguante et donc, moins risquée pour son corps, Haya s'axa alors uniquement sur le contrôle de son reiatsu et du Kido,ainsi que sur le Zanjutsu...

Deux ans ont passés depuis... Et Hayate a connu l'un des pires moments de sa jeune deuxième vie récemment, quand, du jour au lendemain, son taisho, la personne qu'il respectait le plus au monde a trahit le seireitei, tuant plusieurs membres de la neuvième division avant de s'enfuir avec Gin, un shinigami que Haya avait toujours redouté d'une certaine manière et Aizen, un homme à qui ilpensait pouvoir faire confiance... Blessé grièvement dans la bataille, Haya est encore, plusieurs mois plus tard, "endormi" à la quatrième division, une seule question tournant à répétition dans le labyrinthe glacé où il est enfermé : Pourquoi la personne en qui il avait le plus confiance l'a trahit de cette manière ? Et surtout, peut-il encore faire confiance à quelqu'un, onpropre pouvoir l'ayant trahit au point qu'il n'a rien vu venir ? Alors qu'il est en bonne voix pour se réveiller, la réponse n'est pas encore apparue...


→ Test Rp : (Réservé au personnage du Manga ainsi qu'aux Vizards inventés)

• Identité Personnelle •

→ Âge :...

→ Comment avez-vous trouvé le Forum ? : Hisagi m'a donné l'adresse

→ Un Avis sur Bleach The Last Fate ? : Il est sympa XD

→ Votre Expérience Rp : Je fais du rp depuis bientôt six ans XD


------------------------------------------------

↓Cettefiche a été postée sur deux autres forums : Bleach the rpg et Bleach the new world. Je l'ai édité pour la calquer sur le forum et bien sur, sur mon new pseudo.


Dernière édition par Aojiroi Hayate le Ven 11 Déc - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hisagi Shuuhei



Féminin Messages : 4
Date d'Inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Présentation de Hayate   Jeu 10 Déc - 15:06

    Ohayo!
    Comme d'habitude, j'aime beaucoup ta présentation, je suis content que tu sois venu^_^
    J'espère qu'un membre du staff passera vite par là^_^ Vivement le Rp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asakura Daïsuke
• Vizard •
• Ex-San Ban Tai FukuTaïshô •
• Ange Déchu •

avatar

Masculin Messages : 63
Date d'Inscription : 24/07/2009
Âge : 24
♦ Zanpakûto/Pouvoir(s) ♦ : • Nemuru.
♫ Musiques du moment ♪ : • Falcko » Les Frères Savent.

MessageSujet: Re: Présentation de Hayate   Jeu 10 Déc - 20:28

• C'est à toi de choisir la grade voulu dans la neuvième division sâchant que les place de Capitaine & Lieutenant ne sont pas disponibles. Une fois un choix fait, merci de prévenir, je passerais ensuite à la validation si y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aojiroi Hayate

avatar

Messages : 2
Date d'Inscription : 10/12/2009

MessageSujet: Re: Présentation de Hayate   Jeu 10 Déc - 22:11

Bon ben, c'est possible troisième siège ? XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Hayate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Hayate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"
» Représentation du 28 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Accueil • :: Présentations :: Présentations en cours-
Sauter vers: