AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un éternel dormeur [Rukia]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un éternel dormeur [Rukia]   Dim 23 Aoû - 13:39

[Désoler pour ce rp pourrie]

Ici ce trouvais la Falaise du sokyoku, lieux ou les Shinigamis de niveaux ce fessait exécuter, mais ceci n'est pas bien important car l'armes qui exécutait les capitaine a été détruite. Maintenant celui est comme qui dirait parfait pour faire une bonne petite sieste, tout ceci arrangeait grandement notre petit shinigami, qui n'avait rien d'autre a faire que de dormir.
Il y avait juste quelque chose de gênant pour Kelderir, sais qu'il était extrêmement voyant avec sa tenu rouge, mais ces pour cela qu'il avait choisie la colline pour faire une sieste car presque personne ne si aventurait sauf quelque personne de temps en temps.

Mais bon ce jour là Alucard ne s'inquiétait pas trop car notre ami savait très bien que tout le monde était occuper sauf lui, faut dire qu'il ne cherchait pas a aider pour une fois.
Ce jour par contre par mal chance notre petit Kelderir, n'était pas très satisfait car en voulant dormir il sentait un reiatsu s'approcher de ce lieux, bien entendu il ne savait pas qui était cette personne, ni pourquoi elle montait.
Bien entendu il restait allonger en espérant que cette personne ne lui demande pas de ce réveiller ou autre ce qui serait assez gênant pour notre Shinigami qui veut ce reposer depuis quelque temps maintenant.

Au bout de quelque minute cette personne était sur la Falaise, Alucard le savait mes n'avait pas bouger d'un pouce car celle-ci ne l'avait peut-être pas remarqué, quoi qu'il en soit il regardait juste si cette personne lui était familière, en levant discrètement son chapeaux le shinigami de la dixième division aperçu Kuchiki Rukia, shinigami de la treizième division et soeur de Kuchiki Byakuya capitaine de sixième division, bien entendu tout cela n'était que des détails, que Kelderir connaissait, mais sans plus.

Tout ceci ne l'empêchait pas de faire une sieste qui recherchait depuis quelque semaine maintenant, mes bon il faut dire que pendant cette recherche il aurait très bien put aider les autres shinigami de sa division, au lieux de chercher a dormir comme un éternelle dormeur.

Mais après quelque minute d'attente Rukia n'avait pas encore remarquer Alucard car celle-ci regardait ailleurs, mais Kelderir n'avait plus sommeil.
Alors celui-ci ce leva doucement telle une personne ce réveillant tôt le matin, et ce nettoya, car sa tenu était pleine de poussière.
Après qu'il est nettoyé toute cette poussière notre jeune shinigami s'approcha de Rukia, pour saluer cette personne.
Arriver a proximité de Kuchiki, et Alucard ce stoppa et fit un long silence comme si quelque chose aller ce passer, mais la seul chose qui ce passe est le petit bruit d'Alucard.


«Hmmm !»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un éternel dormeur [Rukia]   Jeu 27 Aoû - 16:49

« Les oiseaux chantent après la tempête. »


Le calme régnait étonnement à la treizième division, en particulier dans les quartiers. Le capitaine était encore malade, étendu sur son lit en toussant comme un mourrant, assisté par une personne de la quatrième division et de ses deux subordonnés qui le soutenaient comme ils le pouvaient en s’engueulant comme toujours pour savoir qui aimaient le plus son supérieur. Rien à faire, leurs querelles incessantes n’apaisaient pas du tout l’esprit du capitaine Ukitake qui ne s’en plaignait pourtant pas et qui continuait a sourire faiblement entre deux quintes de toux.
Rukia se tenait contre un mur, vêtue de sa tenue de Shinigami, adossée a ce même mur d’un blanc immaculé en fixant l’horizon avec un œil confus, elle réfléchissait a plusieurs choses qui la tracassait plus qu’autre chose en ces temps chamboulés. La Soul Society était plongé dans un chaos, que l’on ne pouvait décelé, mais qui était très présent autour d’eux. La méfiance à l’égard des autres, la peine d’avoir perdu quelqu’un, l’espoir que ce mal s’en aille au plus vite.
La jeune Kuchiki ne faisait pas parti de ces personnes qui s’inquiétait a propos des trois capitaines traîtres qui étaient partis de la Soul Society après avoir manigancer. Au contraire, elle était même ravie que cette histoire soit fini, parce qu’elle avait échappé à la mort. Mais les manigances d’Aizen étaient bien au dessus de ce qu’elle pouvait imaginer, et elle ne tenait pas forcément à savoir jusqu’où il était près à aller pour assouvir ses délires de mégalomane.

Son ami rouquin lui revint en tête en quelques secondes. Lui qui se trouvait sur terre devait être tout autant perdu qu’eux, en bas. Normal, il n’y avait rien d’autre à faire qu’être perdu. A coup sûr, même, il déprimait. De toute façon, Rukia était quasi-certaine que sans elle, il ne filait pas très droit. Et ce, depuis qu’ils s’étaient connus tout les deux. A chaque fois qu’elle disparaissait, il faisait n’importe quoi, s’attirait des ennuis et devenait bougrement stupide.
Bien que pour ce dernier point, ça ne changeait pas de d’habitude, parce que de toute façon, Ichigo était stupide au naturel, et bien trop impulsif aux yeux de Rukia qui ne pouvait s’empêcher de le disputer lorsqu’il était plus idiot que d’habitude. Comme en combat, par exemple, où il fonçait dans le tas sans prendre en compte la puissance de l’ennemi, avec une arrogance folle qui le rendait bien plus téméraire. Par chance, il s’en était toujours sorti.
Mais la jeune fille craignait qu’un jour, la donne change, et qu’il finisse pas y laisser des cheveux roux. Ça arriverait sous peu de toute façon, parce qu’Aizen avait des plans machiavélique et les mettrait certainement en action dans très peu de temps, à en croire l’inquiétude palpable de tout les capitaines de la Seireitei. Comme quoi, tout n’allait pas dans le meilleur des mondes et que le remue-ménage qui s’était produit il y a peu de temps avait bien tout chamboulé.

A l’horizon se dessinait la Falaise du Sokyoku ou tout avait été mis a jour, découvert et exposé. Une fatidique journée ou Rukia aurait du mourir aussi simplement. Un pincement au cœur. Elle eut un rictus, avant de se lever soudainement. Lorsque l’objet de torture eut été détruit, plus personne ne s’était aventuré la bas, parce qu’il n’y avait plus rien de toute façon, et qu’à part pour se promener, cette falaise ne servait a rien.
Prendre l’air ne lui ferait définitivement pas de mal, elle le savait, alors autant y aller pour se remémorer ce qui avait pu s’y produire, comprendre peut être, mais surtout, revivre la fin, lorsque tout s’arrangeait. Voir Ichigo, vaillant encore, son frère, lui expliquant tout, lui racontant tout ce qu’il avait vécu, et le pourquoi de son adoption dans la famille Kuchiki. Il lui avait offert un nom, un titre, et malgré sa froideur et son attitude fortement désagréable, il restait un frère digne et aimant pour qui Rukia ferait tous les efforts du monde. Etre sa fierté.
Ses pas la menèrent quasiment au sommet, ou rien ne se trouvait a sa connaissance. Trop plongé dans ses pensées, en tout cas, elle n’avait pas fait attention a ce qui se passait autour d’elle. L’agitation, elle l’aurait remarqué et ça l’aurait inquiété, mais là, il n’y avait aucune agitation, donc rien d’important semblait il. Un homme se trouvait là et l’accosta le plus simplement du monde en la sortant de ses songes d’une façon presque brutale, pour elle.

Elle sursauta, se braquant presque en faisant quelques pas en arrière. La surprise était gravée sur son regard, ses yeux s’écarquillèrent et elle mit un temps à se calmer. Ses bras devant elle pour maintenir une certaine distance entre eux, elle les mit le long de sa taille peu après en se grattant la joue avec gène. Bon, elle avait été un peu effrayée par cet homme. Parce qu’elle ne l’avait pas remarqué au début, et ça l’avait d’autant plus rendu confuse.
Et parce qu’elle ne le connaissais pas, qu’elle ne l’avait jamais vu avant. Une chose était sûre, il était Shinigami, parce que sinon, il ne serait pas ici. Il épousseta ses vêtements poussiéreux, indiquant a Rukia qu’il avait sûrement fait une sieste pas loin, en s’allongeant par terre. Un flemmard, certainement, comme le capitaine Kyouraku. Le fixant toujours en silence, ne prenant même pas l’initiative de dire quelque chose, la jeune Kuchiki se sentit mal à l’aise.
Son frère lui avait appris a bien ce tenir, elle se redressa, droite et stoïque, aimable comme elle le pouvait, elle fut complètement désarçonnée lorsque celui-ci laissa échapper un « hummm ! » subjectif et bien étrange pour engager cette conversation. Non mais, sur quoi était-elle tombée ? Rukia était particulièrement forte pour tomber sur des gens bizarres, après Ichigo, voilà…

- Euh…

Et pour le coup, elle ne savait pas du tout quoi dire.

- Vous êtes qui au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un éternel dormeur [Rukia]   Dim 30 Aoû - 19:40

[Désoler pour ce rp pourrie]

Kelderir était la debout encore entrain d'enver la poussière sur lui, quand il releva la tête il a perçu la Jeune Kuchiki éffrayé les bras en avant, certainement surpris de m'apercevoir dans ce lieux qui n'est pour elle fait que de mauvais souvenir.
Maintenant Alucard allait passer pour un feignant, peut-êtres que c'était le cas, Il n'en était pas encore tout à fait sûr.
Mais Alucard ce posait beaucoup de question car la jeune femme avait quand même fait un pas en arrière et mis ces bras en avant, même si quelques instant plus-tard elle les remis le long de sa taille.
Quelques instant après Kelderir laissa échapper un "Hmmm !" assez subjectif, qui devait le rendre encore plus idiot que certain membre de Goteï 13, cela allait certainement s'arranger car Rukia était quand même une personne forte.
Même si cela était le cas la Jeune Rukia laisser échapper a son tour un mort.


- Euh…

Ce mots était complètement différent de celui d'Alucard car celui-ci était moins affreux que le Hmm de Kelderir car ce "Eux" Signifiat quel ne savait pas quoi dire.
Et Alucard était pareil, aucune phrase ne lui venait a l'esprit, il ne savait encore moins ce qu'il pourrait faire, mais heureusement Kuchiki prit la parole.


- Vous êtes qui au juste ?

Alucard ce sentait encore plus mal après ces parole car lui feignant comme il est avait oublier de ce présenter a cette jeune femme qui était noble.
Il n'en revenait pas lui même était-il tomber si bas, cela n'était pas possible, car il voulait toujours aller de l'avant.
Pour s'excuse Kelderir devait ce présenter et lui dire pardon de ne pas être présenter, car malgrè son air feignant il est tout de même poli avec les noble.
Alors Alucard ce redressa enleva les dernière poussière présente sur lui pour être plus présentable, enleva son chapeaux et ces lunette et ce présenta a la jeune femme.


- Toutes mes excuse je ne me suis pas présenter quel Affront de ma part.
Je me Nomme Alucard Kelderir !


Maintenant qu'il s'était présenter il remis son chapeaux aux quel il tenait tant et également ces lunette, car celui-ci ne supportait pas la lumière du soleil.
Soudain un vent commençais a ce lever, les deux shinigamis, voyait leur vêtement voler dans la direction du vent, Kelderir était obliger de tenir son chapeaux pour que celui-ci ne s'envole pas, c'est a ce moment la qui demanda a Rukia.


-Que penserais-tu d'aller sous les arbres la bas au loin ou y serait a l'abri du vent


Au même moment Alucard montra les arbres qui ce trouvait plus loin, ceci arrangera Kelderir qui n'aurait pu besoin de tenir son chapeaux. Mais cela allait dépendre de la réponse de Rukia qui était devant lui, droite comme son frère lui avait certainement enseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un éternel dormeur [Rukia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un éternel dormeur [Rukia]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oon, l'écuyer éternel
» Kuchiki Rukia
» La complainte du dormeur
» Le Dormeur du Val
» Les Samourais de l'éternel chez Kazé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Soul Society • :: Seîretei :: Falaise du Sôkyoku-
Sauter vers: