AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 •]•·´º´·» | El sacrificio es una abnegación fatal de la muerte | «·´º´·•[•

Aller en bas 
AuteurMessage
Tentaï Kodokû
• Admin | Dark Vizard | Apocalyptic Nightmare | God Of War •
avatar

Masculin Messages : 101
Date d'Inscription : 24/05/2009
Âge : 24
♦ Zanpakûto/Pouvoir(s) ♦ : Amaterasu.
♫ Musiques du moment ♪ : Louisianimal - Lil Wayne

MessageSujet: •]•·´º´·» | El sacrificio es una abnegación fatal de la muerte | «·´º´·•[•   Sam 1 Aoû - 0:52

(¯`*•.¸,¤°´'`°¤.•*´¯)
¸,¤°´'`°•.¸O¸.•°´'`°¤
|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯.¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| Dark Vizard |
|___________..___________|
*´'`°¤¸¸.'´O`'.¸¸¤°´'`*
(_¸.'`°¤¸'¸¤°´'`*.¸_)







|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯.¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| Dénomination |
|___________..___________|


Tentaï Tendokû


|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯.¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| Genre |
|___________..___________|


Vizard



|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯.¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| Grade |
|
___________..___________|


Vizard

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tentaï Kodokû
• Admin | Dark Vizard | Apocalyptic Nightmare | God Of War •
avatar

Masculin Messages : 101
Date d'Inscription : 24/05/2009
Âge : 24
♦ Zanpakûto/Pouvoir(s) ♦ : Amaterasu.
♫ Musiques du moment ♪ : Louisianimal - Lil Wayne

MessageSujet: Re: •]•·´º´·» | El sacrificio es una abnegación fatal de la muerte | «·´º´·•[•   Sam 1 Aoû - 0:53

(¯`*•.¸,¤°´'`°¤.•*´¯)
¸,¤°´'`°•.¸O¸.•°´'`°¤
|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯.¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| Zanpakutô |
|___________..___________|
*´'`°¤¸¸.'´O`'.¸¸¤°´'`*
(_¸.'`°¤¸'¸¤°´'`*.¸_)



[/b]




    Avidité combattive incarnée ; complexité énigmatique et abstrus ; Puissance brute et immodérée. Description implicite de ce divin et énigmatique zanpakutô. Ténébreux, apocalyptique, démoniaque, unique. Ce zanpakutô détient une « physionomie » peu similaire à celle de ses semblables. Fourreau inexistant, à cause de la forme différente de ce zanpakutô. Pour son plus grand déplaisir, Ten' est dans l'obligation de se farcir l'intégralité de ce zanpakutô. Mais ce trancheur d'âmes est considéré comme étant un coéquipier de notre Vizard abstrus. Longueur d'une banalité déconcertante et qui ne diffère que très peu de celles des autres zanpakutô. Manche obscur, recouvert d'une bande composée d'une noirceur chaotique et sans souillure morale ; d'un métal sans doute aussi rare que de l'or. Ce manche, incarnant la docilité draconienne que détient ce zanpakutô acerbe pour son maître, assez long pour permettre à son possesseur adoré de pouvoir le dégainer des deux mains. Eh oui. Ce trancheur d'âmes s'est voué une abnégation totale immaculée et immodérée vers Tentaï, et a juré de ne jamais le trahir. Pommeau ostentatoire, bien lourd afin de bien faire contrepoids parce que le zanpakutô est d'un poids phénoménal. Le deuxième rôle du pommeau, comme nous le savons tous, est d'éviter que la main du possesseur de glisser sur le manche. Mais bon, cela est quelque chose de banal ; étant donné que tous les zanpakutôs ont eux aussi des pommeaux, tous d'une forme différente aussi, mais tous ayant les même buts. Mais désormais, intégrons totalement l'anatomie spéciale de cet éradicateur d'âmes afin de savoir à quoi l'on peut se confronter.


    La garde, qui a pour but de protéger la main, ressemble à des os d'un monstre mythique, tué par le Vizard. Couleur grise sempiternellement souillée. Ces os sont formés en deux piques, d'une taille qu'on pourrait qualifier de microscopique telle leur taille est minime. Mais bon, quelque soit la taille de la garde, cela n'influera jamais sur la puissance du trancheur divin, c'est juste une question d'esthétique. Après ces fameux « piques », s'aperçoit comme un faciès, méconnu. Cependant, vu la face arborée, on pourrait considérer cela comme une tête de dragons. Un dragon avec deux yeux d'un blanc immaculé, éthéré et d'une nitescence absolue. Des cornes noires, divinement ténébreuses, et d'une proéminence remarquable. Au premier abord, on pourrait croire que ce visage anguleux, sinistre et macabre pourrait être celui d'un démon, un monstre démoniaque. Mais non. On perçoit nettement une mâchoire gigantesque qui ne peut être celle d'un démon, des cornes ainsi que des ailes lugubres, gravées dans la garde. La fin de ce visage draconien s'achève sur le début de la lame, cette lame ayant une forme si originale, si peu banale, d'une longueur si impressionnante qu'elle suscite l'attention et la convoitise d'autrui. Lame de couleur bleue marine, ou cyan ; comme vous le souhaitez, avec quand même un contraste noir très important vers la fin de cette lame. Au tout début de la lame, donc le plus près de la mâchoire draconienne, la lame se « sépare » en deux sortes de … couteaux très longs et très pointus. Ceci peut s'avérer être un avantage durant un combat. Ensuite, on constate des « vagues » similaires aux couteaux mais d'une proéminence moins importante quand même ; mais aussi bien tranchante. Cependant, sur le côté gauche du trancheur d'âmes ; le nombre de ces vagues est moins présent que sur le côté droit, permettant à l'abstrus de le porter sur son épaule. Et ces deux côtés se rassemblent un un point tranchant, qui consiste à « déchirer » l'ennemi ; comme pour tous les autres zanpakutôs.. Pour inférer à cette description explicite de l'annihilateur d'âmes, nous remarquons une écriture blanche immaculée qui brille légèrement sur la lame. L'écriture provient d'une langue morte et donc, Tentaï est le seul à connaître la signification de cette phrase. Elle peut paraître banale et sans attirer la moindre attention ; mais vous pourrez vous apercevoir qu'elle s'avère bien plus indispensable que l'on ne le pense, c'est ainsi que tous se font piéger. Soyez attentifs.


|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯•.•¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| Shikaï |
|___________.•.___________|



    Forme exceptionnelle, chaotique qu'adopte ce zanpakutô maléfique. Forme également oblitérant et méconnu de la plupart des gens. Dévoilé uniquement quand il est poussé dans ses derniers retranchements, l'olympien éthéré n'exécute que son incantation nébuleuse, d'une incandescence de puissance si exponentielle que la pression spirituelle désintégrée créée une appréhension et une peur que personne n'a jamais ressenti. Procurant la curiosité et le désir insatiable d'exposer son shikaï avec une fatuité outrecuidante exhibant un « m'as-tu vu » impressionnant. Arcane que l'archange utilise méthodiquement, usant notamment de cette intelligence marquée afin d'achever l'affrontement le plus promptement possible avec cette forme de zanpakutô réduite. Apôtre schizophrène maculant ensuite son protagoniste de ses ténèbres par l'apparition marmoréenne de cette « arme » d'Hadès où cet éradicateur éternel, tranchant divinement les âmes impures, salaces et pernicieuses de ceux qui ont la présomption pompeuse de se dresser face à une entité immortelle et impavide. Cette métamorphose esthétique et au niveau de la puissance a toujours suscité l'envie des ennemis qu'il soit révélé, voulant assouvir ces envies d'étoffer un affrontement sans doute monotone, sans aucun rebondissement et avec attraction qu'on relève uniquement dans les combats entre simples combattants. Consommant une énormité de réiatsu à exécuter plusieurs arcanes aussi puissantes les unes que les autres, ce shikaï s'avère aussi désavantageux et éviter son utilisation est nécessaire, ce qui ne fera ensuite que renforcer cette assurance personnelle qui pérennise chez Ten' cette joie de survivre, de se battre jusqu'à la fin. Afin de mieux comprendre ce shikaï, intégrons l'intégralité de ce zanpakutô et des vicissitudes qui suivent cette métamorphose séraphique qui ébahi toujours autant les observateurs de cela.


    Le Shikaï du Vizard consiste provoquer un laser très similaire au Cero. Comme pour tout Shikaï, l’Hybride doit impérativement exécuter la phrase de libération qui permettra à son zanpakuto d’atteindre le shikaï. Le rituel consiste à prononcer une phrase incantatrice : « Qué la perfección etérea del Cielo se una al poder seráfico de la Tierra para formar una ósmosis perfecta y evocar un miedo absoluto. » Et pendant qu’il cite ce rituel qui n’est pas du tout succinct, il place la lame de son zanpakuto vers les cieux et le manche qui tâte légèrement le sol, en tenant son katana par la garde. En quelques secondes, la forme du zanpakuto est totalement différente et apparaît ce que personne ne pourrait se douter. Préludant des prémices apocalyptiques, procurant terreur, Désespoir par son chemin, des nuages gigantesques font leur apparition, incombés par cette obséquiosité servile que détient Tentaï sur eux. Comme pour tout shikai qui changerait de forme, Dragón espada Hoguera omet un petit brouillard qui offrirait un suspense des plus lugubre ne présageant rien de bon…Cet amas de brouillard n'accapare que quelques mètres, pour aucune raison particulière. Après ce brouillard, apparaît quelque chose, que personne n’aurait pu douter, de perturbant. Le zanpakutô de l’Hybride s’est comme divisé en un zanpakutô double, avec deux grosses lames d’une couleur érubescente avec des lignes jaunes dessus qui peuvent devenir rouge, qui s’active automatiquement pendant un combat. Le manche est alors tout petit, et la main du Vizard n’a pas exactement la place de le tenir mais s’en sort quand même.


    Après un large silence, la première parole provient souvent de Tentaï qui octroie le nom de son shikai :
    « Cisma eterno » qui signifie littéralement : « Schisme éternel » qui définit chacune des deux petites épées. A chaque maniement, un bruit assourdissant ressort de chaque épée et des flashs, eux aussi érubescents, apparaissent. Ces épées légendaires se perçoivent à plusieurs mètres à la ronde, d’où le vacarme qu’ils provoquent. Et cela n’est pas souvent un bon atout pour l’abscons. Cependant, la force brute étant son domaine de prédilection, il ne s’en plaint jamais. La démonisation est l'arcane ultime ou même la véritable forme des schisme éternels, d'une puissance époustouflante, transcendant bien des niveaux. L'Hybride croit éperdument qu'elle n'est possible qu'au stade du shikaï, alors qu'elle est disponible au Bankaï, mais il ne le sait pas encore... La Démonisation consiste à que les schismes éprouvent des sensations de préémption incontestable et de massacres. Après quoi, elles révèlent leur puissance cachée au tréfond d'elles et sont d'une impartialité protubérante qui procure bien des appréhensions. Pour avoir quand est-ce que le Vizard utilise la démonisation, des jets pourpres apparaissent et alors le réiatsu devient monstrueux. Malgrès les effets bénéfiques que prodiguent cette arcane pendant un combat, elle peut également rendre fou son utiliateur si son niveau, ses ambitions et sa témérité ne sont pas dignes d'elle. Tentaï n'a jamais songé à savoir ce qu'étaient tous ces facteurs chez lui, et cela l'indiffère, ce n'est pas le plus important pour quelqu'un qui cherche éperdument à se venger... Mais étant donné que cette démonisation est utilisée par l'Hybride depuis pas mal de temps, il croit la mérite amplement, ce qui ne l'étonne pas le moins du monde et ne fait qu'en rajouter une couche dans l'assurance prédominante qu'il ressentait déjà.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tentaï Kodokû
• Admin | Dark Vizard | Apocalyptic Nightmare | God Of War •
avatar

Masculin Messages : 101
Date d'Inscription : 24/05/2009
Âge : 24
♦ Zanpakûto/Pouvoir(s) ♦ : Amaterasu.
♫ Musiques du moment ♪ : Louisianimal - Lil Wayne

MessageSujet: Re: •]•·´º´·» | El sacrificio es una abnegación fatal de la muerte | «·´º´·•[•   Sam 1 Aoû - 0:53

|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯•.•¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| Bankaï |
|___________.•.___________|



    Zénith d'une physionomie spectrale et despotique. Facette transcendée, troublante d'une apparition cadavéreuse enivrant une défaite cuisante à cet antagoniste impétueux. Antipathie outrecuidante exhortant une éradication absolue. Placidité de ce trancheur d'âmes ankylosant imprudent s'incombant à chuter vers une mort chaotique. Combattivité hiératique d'une torpeur euphorique. Plus souvent condensation de ce pouvoir apocalyptique, emplissant ce pouvoir abyssal. Transcendant cet Etat viscéral, absorbant cette puissance irrépréhensible, insondable. Accablant inflexiblement, propageant le Désespoir au sein de l'organisme de son adversaire. Dépravation psychologique, inculquant cette idéologie d'achever une bataille sans utiliser sa puissance à son summum. Pouvoir émérite, dont la perversion combattive excelle de plus en plus. Trancheur Célestin consumant ses antagonistes sans la moindre pitié, avec une facilité déconcertante. Engouement d'un Désespoir irrémédiablement enraciné dans son cœur. Circonstance éphémère, de percevoir cette arme nébuleuse se libérer à sa plénitude et ne prorogeant pas plus longtemps un affrontement frivole et superfétatoire. Animosité démesurément éthérée et sordide, d'une monstruosité approximativement âpre engendrant chez l'ennemi une décrépitude, dégénérescence exceptionnelle, récalcitrante. Atmosphère, cosmos macabre maculant sa pureté en déclenchant une destruction, une annihilation complète. Addiction complexe suscitée par cette psychologie schizophrène et d'un ésotérisme nébuleux. Chance infime, pratiquement inexistante, de pouvoir échapper à la colère invétérée éprouvé par le trancheur d'âmes, ne capitulant jamais sa proie. Description implicite du Désespoir ? Intégrons cette arme Céleste.

    La Libération totale du zanpakuto de l’Hybride est presque inconnu de tous, étant donné qu’il ne l’utilise en grand cas de nécessité et encore. Disons que le masqué n’apprécie pas dévoiler ostentatoirement son Bankai, désirant de subsister un léger et éventuel doute sur la possession ou non du Bankai à l’égard des autres. Or, en dénigrant tous ceux qui souillent son passage, il n’essaie pas de savoir quelle est la puissance de son adversaire, donc il utilise le Bankai que dans ses derniers retranchements. Cet arcane Lunaire, qui n’est qu’une évolution largement améliorée du Shikaï, octroie à son possesseur une puissance d’attaque inouïe et une défense prodigieuse. Afin de faire de survenir cette libération, attisant tant de convoitises, L’hybride doit d’abord être muni de son shikai, les deux épées, et planter les schismes dans le sol peut importe la force concédée. L’ultime attaque tactique du zanpakuto ne peut se manifester et fonctionner seulement si l’abscons masqué s’efforce de proférer un mot, identique pour tous : « Bankai ! » . Terme ténébreux, décelant une provenance chaotique, frétillante et engendrant cet effroi inextinguible dont l'emprise nous étouffe. En fermant ses fines lèvres, les deux épées commencent à scintiller en entreprenant la transformation tant attendue. Nitescence oscurante non négligeable, aveuglant par cette luminescence immaculée l'antagoniste qui perçoit la mort s'imprégner dans son corps empli d'une peur effroyable et incroyable. A force de fulgurer, les deux épées émettent un laser noir vers l’adversaire, d’une puissance moindre. Dissimulé par une ombre produite par la propulsion du réiatsu, le Bankai a enfin fait son apparition. Dès l’ombre dispersée, Dragon Espada Hoguera est au paroxysme de sa puissance. Tentaï a généralement les paupières fermées et les enlacées l’une contre l’autre. Sur le sol, on aperçoit avec effroi deux énormes sabres qui devaient probablement faire l’équivalent de deux fois la taille de l'hybride. Avant même qu’on puisse contempler ces armes extatiques, le Vizard abscons en profite pour revendiquer le nom de cette forme nouvelle et macabre : « Comete tu redención absoluta, Dragón espada Hoguera »… La fin de ses paroles lugubres distribue une sensation d’émoi, et le re-commencement de l’affrontement. Les deux sabres se diffèrent presque totalement, en gardant en eux beaucoup de puissance. Le sabre de droit est énorme, avec des couleurs vives (bleu, vert, rouge et pourpre) avec le bout érubescent. Ce zanpakutô porte le nom de « Antepasado Fatalis » . Le deuxième ressemble plutôt à un katana, d’une longueur exponentielle au réiatsu qu’on lui prodigue. Celui-ci porte le nom de : « Cortador Divino » . Le masqué leur a donné de tel nom par rapport aux armes qui dans une légende, pourrait triompher même des Dieux… Ce n’est peut-être pas vrai, mais Tentaï sait parfaitement manier ses épées, pour votre plus grand déplaisir …


(¯`*•.¸,¤°´'`°¤.•*´¯)
¸,¤°´'`°•.¸O¸.•°´'`°¤
|¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯.¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯|
| | Dragon/Hollow | |
|___________..___________|
*´'`°¤¸¸.'´O`'.¸¸¤°´'`*
(_¸.'`°¤¸'¸¤°´'`*.¸_)



    Monstre mythique et suscitant la crainte et la peur. Charisme, impartialité sont deux grands mots qui décrivent la psychologie de ce Dragon. Puissance monstrueuse ne pouvant servir qu'à annihiler tout chose se jugeant rédhibitoire. Physique imposant et non négligeable, psychologie inflexible et spéciale. Envie insatiable d'assouvir ses désirs de s'octroyer de la force, du pouvoir jusqu'à ce qu'il soit invincible. Physiquement, Ten' ressemblait avant véritablement à n'importe quel dragon. Une gueule lugubre, dont l'ouverture présageait indubitablement l'apparition d'une accumulation de force spirituelle qui sera ensuite propulsée, cette arcane plus communément appelé « Cero » désormais. Deux cornes d'une rigidité atteignant son apogée, d'une proéminence protubérante, et d'une beauté divine, sont exhibés. Des ailes prépondérantes, sombres et énormes ; se mouvant avec une grâce voluptueuse. Son désintéressement, son envie combattive ; le poussaient toujours à se battre, même contre ses semblables, qui ont été quelques fois des hollows forts. Dans tout le Hueco Mundo, on le reconnaissait pas ses yeux d'une couleur érubescente bien brillante, qui se propageait aussi dans sa gueule, mais qu'on ne pouvait percevoir que s'il l'ouvrait. Le Dragon avec les piques sur son dos, a donc été un hollow intéressant. Mais une question subsiste et intrigue, ou se trouve son « trou » ? Son trou de hollow se trouve à un emplacement bien spécial, le bas du ventre. Son nom, « Dragra », plus communément « Poing du Dragon », qui reflète cette créature monstrueuse.

    Masque chaotique, dont la physionomie effraie tous les impertinents qui s'immiscent sur le chemin du Vizard. Pour faire apparaitre cette entité, dont la puissance transcende toute sorte de créature, Ten' doit déposer la paume de sa main sur son front. Réiatsu érubescent qui fait son apparition. Marquant une préparation insondable, il baisse la paume de sa main sur tout son visage anguleux. Alors, un masque conférant puissance abyssale, fierté imperturbable. Dans un bain de pression spirituelle impressionnant, on perçoit ce masque blanc. Ce masque blanchâtre avec des traits pourpres sur le front, aux deux extrémités. Des cornes longues et prépondérantes sont sur le masque, définissant ce masque comme une sorte de résidus d'un dragon. What else ?


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tentaï Kodokû
• Admin | Dark Vizard | Apocalyptic Nightmare | God Of War •
avatar

Masculin Messages : 101
Date d'Inscription : 24/05/2009
Âge : 24
♦ Zanpakûto/Pouvoir(s) ♦ : Amaterasu.
♫ Musiques du moment ♪ : Louisianimal - Lil Wayne

MessageSujet: Re: •]•·´º´·» | El sacrificio es una abnegación fatal de la muerte | «·´º´·•[•   Sam 1 Aoû - 0:54

]¦•¦[ ·´¯`·­» Aurora Borealis Execution's Thunder «­·´¯`· ]¦•¦[



    A
    rcane dévastatrice, dont l'utilité s'avère être l'éradication de tout ce qui se trouve en face de l'éphèbe abstrus. Utilisable que ce soit en shikaï ou en Bankaï, cette technique abyssale ne détient aucune complexité compte à son utilisation. Incantation machiavélique nécessitant une abnégation futile et frivole de la part du Vizard. En Bankaï ou en shikaï, les deux épées percent légèrement chaque main de leur possesseur, engendrant une goutte de sang qui ruisselle doucement. Mêlant avec des élans chaotiques les deux paumes de ses mains l'une enlacée sur l'autre. Alors, accumulant une grosse quantité de réiatsu dans ses mains, il les lève telle une épée rougeoyante de sang, et une fois l'accumulation de réiatsu achevée ; ses mains sont projetées violemment vers l'avant, propulsant cet amas de réiatsu sous forme d'un laser de glace mêlé à de la foudre, qui rase telle une bombe, inflexiblement toute chose situé sur son chemin. Arcane utile dans les circonstances où le nombre d'antagonistes est pléthoriques et nécessite un « génocide ». Comme précisé si haut, elle est plus communément appelée « Aurora Borealis Execution's Thunder », littéralement : « Tonnerre d'Exécution de l'Aurore boréale ».


]¦•¦[ ·´¯`·­» Kahos Hekatonkheir «­·´¯`· ]¦•¦[



    T
    ransformation radicale de deux épées éthérées, octroyant au Masqué une possibilité de combattre complètement innovante, renforçant une distance entre son antagoniste et lui, lui concédant un avantage non négligeable de son côté. Arcane utilisable impérativement en Bankaï, les schismes éternels ne possédant pas une assez grande capacité pour contenir la métamorphose qui se déroulera chez elles. Les deux sabres séraphiques plantés dans le sol, chaque paume de la main de l'abscon au-dessus d'elle ; prodiguant insatiablement de la pression spirituelle dans ses deux épées qui se matérialisent alors en deux « sabres lasers ». Pour être plus explicite, les deux sabres se sont métamorphosées en laser d'une longueur incomparable, offrant une portée d'attaque excellente à leur possesseur. Potentiel de tout détruire sur son passage, les deux armes ont deux désavantages à ne pas négliger pour les adversaires : la puissance d'attaque étant très élevée, le poids de ses deux armes lasers subsistent exponentiels, nécessitant une grande forme physique pour les porter ; et absorbant beaucoup de réiatsu, celui-ci s'épuise énormément, c'est donc une technique à double tranchant, à utiliser que très rarement, Kahos Hekatonkheir, dont la définition semble méconnue de tous, sauf de Ten', qui ne la dévoile jamais à autrui, par manque de confiance.



]¦•¦[ ·´¯`·­» Kraken's Dark Lightning «­·´¯`· ]¦•¦[



    T
    echnique la plus dévastatrice du Vizard, qui n'a jamais été utilisée sur qui que ce soit, son pouvoir étant bien trop insondable et considérable. Le seul désavantage de cette arcane demeure comme toujours la consommation de pression spirituelle très élevée. Utilisée lorsqu'il est poussé dans ses derniers retranchements, le Célestin radamantin use du rituel stupéfiant pour abasourdir et effrayer son antagoniste, pour ensuite profiter de cette chance pour tout de suite achever l'altercation le plus promptement possible. Formant un cercle bien visible sur le sol causé par les deux sabres du Bankaï, pour après exprimer une citation apocalyptique, provenance d'une suite préludant une mort certaine et subite dans le camp adverse : « Tenbu Hôrin », littéralement « La Danse des Cercles Célestes ». Puis surgit des nuages et de la foudre qui chute vers le Vizard. Après une telle scène, hâlo de foudre noire ou jaune dépendant de ses humeurs, Ten' a la capacité d'envoyer des rayons de laser foudroyants ou même d'utiliser ses sabres en même temps que la foudre. La foudre et Tentaï est un mélange explosif que l'on ne peut constater rien qu'en le dévisageant. Cette arcane se surnomme : « La foudre Sombre de Kraken », dont la signification n'est que trop éthérée.





» Cero
C'est une technique très puissante qui consiste à créer une boule (rouge généralement) extrêmement puissante à partir de la paume, des doigts ou de la bouche et l'envoyer sur l'adversaire.


» Bala
cette technique consiste à fondre sur l'ennemi en concentrant toute son énergie spirituelle. Apparemment cette technique ne s'utilise que de la main gauche. Le Bala n'est pas aussi puissant que le Cero, mais sa vitesse est 20 fois supérieure.


» Shunpo
Technique similaire au Sonidô.

» Grand Rey Cero
Forme ultime du cero, attaque la plus puissante de l'arrancar, elle utilise cependant beaucoup d'énergie donc elle n'est utilisable qu'une fois par combat. Pour la faire, il faut verser un peu de son sang et faire un arc de cercle avec celui-ci puis se concentrer pour créer une boule d'énergie d'un mètre de diamètre. Attaque dévastatrice.

Hiryūgekizokushintenraihō (canon de feu et de foudre du dragon bouleversent les cieux). Technique projetant un puissant laser d'énergie spirituelle.

Haien ( flammes de résiliation ) détruit un objet ou un être vivant en le consumant par les flammes.

Byakurai (éclair blanc) : propulse de l'énergie spirituelle assez fine assez puissante pour pouvoir transpercer de la chair humaine.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: •]•·´º´·» | El sacrificio es una abnegación fatal de la muerte | «·´º´·•[•   

Revenir en haut Aller en bas
 
•]•·´º´·» | El sacrificio es una abnegación fatal de la muerte | «·´º´·•[•
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Résultat Fatal four way
» Le combat ordinaire... en chanson par les fatals picards!
» [Collection] Graziella (Nord-Edition)
» CD : Morceaux joués par l'orchestre
» Around The Border [TTT Fatal Team]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Accueil • :: Fiches Techniques :: Vizards • Quincys • Humains-
Sauter vers: