AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Mar 14 Juil - 21:29

    Les heures défilaient. Inlassablement, portées pas le temps et l’effacement des souvenirs. Je m’étais rapidement rendue à l’arrêt de tram, en longeant les ombres des immeubles, me téléportant au moindre obstacle. J’avais envie de marcher, et sachant pertinemment que Lenalee n’aime pas l’odeur de la clope, enfin qu’elle n’est pas fumeuse… J’avais sortie mon paquet, et saisie une clope. Arrivée à l’arrêt, elle était déjà finie. La lançant sur la voie du tram, je rentrais dedans sans trop me soucier ni de comment j’étais fringué, ni de comment les gens me regardaient. J’avais beau savoir que j’allais revoir Lena dans quelques minutes, ca me faisait toujours cet effet de la quitter. Je pianotais encore une fois sur mon portable, quand je me remémorais la journée d’hier , un sourire se dessinant légèrement sur mes lèvres, adossé à la paroie du tram, me repassant en boucles les derniers évènements. Quand un vieux pervers fut projeté vers moi, les mains en avant, tombant juste sur mon décolté. Une claque plus tard et je sortie du tram.

    Les notes de musiques des mendiants résonnaient au loin. Je descendis de la passerelle, tranquillement, les mains dans les poches, me grillant une nouvelle cigarette et marchais encore vers mon appart de « riche ». c’est la première réaction qu’a eu de nombreux amis en y entrant. Les rare qui y sont rentrés du moins. Lenalee m’ayant juste dit qu’il était « génial ». Du moment que je peux y vivre je ne m’en plains pas. Et puis j’ai eu beaucoup de chance de le trouver. Remarque je n’avais pas de limite de prix.

    Longeant les ombres, tel un démon en enfer, je me faufilais par-ci par-là, atteignant ainsi et rapidement, le quartier calme de « riches » que je fréquente, en chemin, je disais bonjour a mes « voisins », ainsi qu’a quelque enfants qui jouaient encore dehors alors que le soleil fermait l’horizon de sa couleur rougeâtre. Je passais mon pass’ devant l’endroit prévue, l’ordinateur reconnaissant ma clé, m’ouvrit la porte avec un bonjour. Puis après avoir passé le sas, je me dirigeais vers l’escalier, ayant depuis longtemps abandonnée l’idée de prendre l’ascenseur. Je gravis comme ça 5 étages, faisant mon sport du jour. Après quoi, je me dirigeais vers mon appart, en prenant à gauche, au fond du couloir. J’admirais une dernière fois la vue derrière le balcon du couloir, à travers la baie vitrée, et entrais. Je posais mes affaires sur les comptoirs, quand je remarquais une chose en regardant la corbeille de fruit : J’avais faim, mais je n’avais pris que le strict nécessaire pour manger avec Lena. Néanmoins je me dirigeais vers le frigo et picorais un peu dans tous ce que je trouvais. Puis je m’arrêtais, et me dirigeais vers ma chambre. J’enlevais ma veste et la posais…. Balançait sur le lit, avant d’aller sur le balcon. Observant une ultime fois, les rayons du soleil disparaitre derrière les nuages. Les coudes posés sur la rambarde, puis les avant bras, je jetais ma cigarette sur le pavé en bas. Me retournais, et observais la chambre.
    Pffff… Lenalee a raison. Faut que je range. Prise d’une soudaine, grande flemmardise, je me bougeais pour ramasser les quelques vêtements que j’avais essayé avant de sortir, qui trainaient. Quand j’entendis la sonnerie du visiophone résonnée. Déjà rendue sous le lit chercher les fringues qui avaient échapper à ma vigilance, je relevais la tête ayant perdu la notion du temps… Et de l’espace apparement.


      ♫ ♪ Aika : Aïeuh !!!


    Pestais-je pour moi-même.

      ♫ ♪ Aika : J’arrive ! Merde elle est dehors..


    Bien joué Aika. Très intelligent de ta part. T’en a d’autres des comme ça. Je jetais ma pile de linge propre, dans la corbeille à linge sale.. Remarquant mon erreure je plongeais la tête dedans, quand la sonnerie retentit encore uen fois. Zut, j’avais oublié, trop accaparée par mon linge… Bref, je ressortis et jetais le tout dans l’armoir dans le salon, et marchais vers le visiophone.

      ♫ ♪ Aika : Yep je t’ouvre.


    Et comme pour joindre les actes à la parole, je laissais mon doigt appuyé sur le bouton d’ouverture. J’entendis un bonjour, signe qu’elle avait passée la porte. Je me remettais au travail, rangeant en vitesse les DVD, la chambre, même la salle de bain… TOUT ! Et je l’entendis frapper. Je lui ouvris avec un sourire.

      ♫ ♪ Aika : Pile à l’heure. Fais pas gaffe j’ai pas encore tout à fait fini de ranger.


    Alors que mon appart est nettoyé par une femme de ménage. Et que c’ets l’appart le plus vide du monde.. Mise a part la déco et les meubles. Y’a pas grand-chose. Je mettais tous mon bazar dans le broyeur à ordure, et mettais le lave vaisselle en route.

      ♫ ♪ Aika : Bon. On fait quoi Maintenant ? On attaques les DVD ou on attends ton frère ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Mer 15 Juil - 18:19

Lorsque je rentrai chez moi, je me trouvai seule. La salle était baignée d’une douce lumière, traversant les fenêtres. Le planché ciré brillait joyeusement tandis que mes talons claquaient sur lui. Je faisais en sorte de ne pas être trop bruyante, attrapant la poignet de la porte qui menait a la chambre d’Akira pour observer a l’intérieur. Les draps étaient tirés comme toujours, ses volets entrefermés, ne laissant passer qu’un fin rayon de lumière. Je refermai la porte en soupirant.
Lui non plus n’était pas là. Normal, il sortait souvent en journée, tout comme moi. Nous ne vivions pas tout les deux l’un sur l’autre et heureusement, même si cela, au final, ne me dérangerait pas tant que ça en faite. J’aimai être en sa compagnie, plus qu’avec n’importe qui d’autre. Je l’aimai énormément, sans même qu’il ne s’en rende compte, sans même qu’il ne me donne un quelconque signe pour m’affirmer que cet amour était réciproque. Je l’aimai ainsi.
M’avançant dans la cuisine, je sortie du placard des fajitas, ainsi que deux poivrons, de la viande fraîche et de la sauce forte que l’on mettait habituellement dans la garniture. Je mis le tout dans un sac, à côté des autres sacs que j’avais posés dans l’entrée. Je filai chercher des affaires pour dormir cette nuit, jetant dans un sac en bandoulière mon short, un T-shirt a Akira que je lui avais pris il y a de cela quelque temps, j’humai son odeur avant de le lancer a son tour dans le sac.

Je ne tardai pas à préparer mes affaires de toilette, à les envoyer, elles aussi, dans le sac et a attrapai les autres sacs pour sortir de chez moi en vitesse. La porta claqua et mes pas aussi contre le trottoir. L’air était frais, cela me faisait un bien fou. Il y avait une odeur de tabac qui flottait dans l’air, odeur qui se portait a mes naseaux et a me les chatouillaient. Je n’aimai pas vraiment cette odeur. Je n’aimai ni la cigarette.
D’ailleurs, je ne comprenais pas comment est-ce qu’Aika pouvait faire pour fumer ça. Par contre, ce que j’appréciai, c’est qu’elle ne le faisait pas devant moi. Elle savait que je n’aimai pas, alors bon… Je toussai alors. Il y avait aussi un mélange de sueur, de transpiration et une vague odeur d’après rasage. Sûrement a l’homme qui se tenait en face de moi.
J’étais secouée de toute part. Je détestai les transports en commun. En générale, je ne les prenais pas, préférant largement y aller a pied ou avec un Shunpô. Mais là, je me disais que je devais paraître le plus normal pour vraiment mettre une heure a aller jusqu’à chez Aika. J’aurais même sûrement quelques minutes de retards. Peut être pas, je ne savais pas vraiment.

Les mains occupaient par mes sacs, je traversai la route lorsque je sortis du Tram. Passant par la passerelle, tranquillement a un rythme assez soutenu. Généralement, je marchai vite sans pour autant que cela me semble vif pour moi. J’arrivai très rapidement à l’appartement d’Aika, que j’adorai. Je l’avais toujours trouvé particulièrement magnifique. Que ce soit la partie sous élevé, ou encore la chambre, la cuisine. J’adorai tout. Elle avait une vue fantastique, que j’adorai admiré lorsque j’y étais. L’appartement était lumineux, magnifique, vraiment. J’aurais adoré vivre là dedans, seule ou avec quelqu’un, qu’importait. Tant que je pouvais être baigner d’autant de lumière et de joie. En plus, tout était classe a l’intérieur ! Ceux pourquoi j’adorai venir chez elle aussi, pour la personne qui y vivait. Elle était encore plus géniale que son appartement, et méritait de vivre à l’intérieur !
Je sonnai à la porte, attendant patiemment à la porte qu’Aika vienne m’ouvrir. Je tenais toujours a bout de bras les affaires que je devais amener, j’avais hâte de commencer a cuisiner de bon petit plat pour nous deux. Peut être même pour nous trois tout compte fait. C’est soudainement en pensant a cela que je me mis a être un peu anxieuse. J’avais complètement oublié que j’allai voir mon frère. Bon sang, bon sang. Aika m’ouvrit la porte, et immédiatement, ces pensées m’échappèrent.
Je montai les escaliers joyeusement, plongeant ma main dans mon sac en bandoulière pour y sortir trois DVD que je n’avais pas vu, d’horreur semblait il, que j’avais trouvé dans l’immense collection de DVD que nous avions, Akira et moi-même. Je frappai a la porte, me faisant ouvrir.

- Pile à l’heure. Fais pas gaffe j’ai pas encore tout à fait fini de ranger.

Je lui fis un sourire, passant l’encadrement de la porte avec mes sacs en main. Je riais, sa maison était encore une fois magnifique, je posai le tout a terre, enlevai mes chaussures et bondis sur le canapé d’angle en sautillant joyeusement dessus. « Yaou » était ce que je voulais le plus dur. Mes cheveux suivant mon mouvement, j’avais vraiment l’air d’une enfant, d’autant plus que ma jupe se soulevait a ce même rythme.

- Bon. On fait quoi Maintenant ? On attaque les DVD ou on attends ton frère ?

Je m’arrêtai soudainement, redescendant du canapé.

- Tiens ! lui dis-je après avoir chercher dans mes sacs les DVD et lui avoir tendu. C’est toi qui choisit le film, moi je m’occupe de la cuisine !

Je lui fis un sourire, m’attelant a ma tâche immédiatement, je passa dans la cuisine avec mes sacs que je mis sur le plan de travail. Cherchant poil, assiettes, cuillères et tout ce qui pourrait me servir, je n’avais pas vraiment répondu a la question…

- Et bien… pour le reste, c’est comme tu veux. Ça ne me dérange pas d’attendre s’il n’arrive pas trop tard. Et dans ce cas, je devrais faire un peu plus de cuisine…

Un sourire de plus et déjà je commençai ma préparation, coupant les poivrons en fines tranches. Et d’un coup…

- Oh zut ! J’ai complètement oublié de prévenir Akira !... Tant pis… il risque de passer dans la soirée, pour venir me chercher. J’ai l’impression qu’il passe sa vie a ça, ce garçon. En même temps, je ne lui facilite pas la tâche !
Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Mar 21 Juil - 20:15

    Elle tenait dans ses mains un sac, je devinais qu’il y avait dedans des affaires de rechange et autre trucs pour passer la nuit ici. Elle entra et se faufila direct sur le canapé. Dieu sait qu’elle aime mon canapé. Je ne pu m’empêcher de sourire en la voyant sautiller sur place. Qu’elle était mignonne dans ce geste si enfantin avec son petit : « Yaou ! » Sa jupe allant et venant au grés des bonds et des ressorts des coussins rouge velours.

    C’est toi qui choisis le film, moi je m’occupe de la cuisine !
    Puis elle me tendit un autre sac avec toutes sortes de DVD, essentiellement d’horreur. Je lui fis un grand sourire en observant le contenue aux maquettes plus effrayantes les unes que les autres. Et posais le tout sur la table de la salle à manger.

    Hum…. Voila un choix assez dur. Un film que je n’ai pas « vu » si possible, tant qu’a faire. Pour me donner des frissons encore et encore, autant que cela soit bien. Une avec une couverture avec un fantôme. Pour bien commencer la soirée. T’en dis quoi ?

    Elle avait déjà filée dans la cuisine et je du me retourner pour la regarder. Plongeant ma main dans le sac et en ressortant 5 DVD, je les alignais avec ma maitrise des ombres devant mes yeux. Alors que les DVD flottaient dans les airs, mon petit animal de compagnie sauta sur lat able et donna un coup de griffe sur le nuage noir qui portai les bijoux de Lenalee.


      ♫ ♪ Aika: Lixye préfère celui-là.


    Dis-je amusée en désignant un DVD à la maquette noir et enfumée de bleu clair tout en caressant la tête et l’extrémité des oreilles de ma chère petite Lixye. Ce petit lynx aux allures assez mignonnes qui change d’âge et de taille aux grés de mes envies. Elle avait aujourd’hui l’apparence d’un chat adulte, comme quand elle était vraiment toute petite. Faut dire que c’est une espèce de félin assez… Bref. Elle réagi à mes caresses se cambrant légèrement sur la table puis elle s’assit et se mit à fixer Lenalee dans les yeux.

    Je me posais sur le canapé, allumant la télé mettant le DVD dans le lecteur, laissant le menu défiler en boucle. Puis je filais dans la salle de bains avec un signe de la main et un simple : Je reviens. Une fois à l’intérieur, le bleu et le blanc de cette pièce m’agressaient les yeux. Je me déshabillais et passais rapidement sous la douche, laissant es pensées aller avec l’eau. Ryôsuke n’allait pas tarder à arriver. Lenalee prendrai un coup de choc, et apparement, Ryô aussi.

    Je sortis de la douche et mit une serviette sur mes cheveux. Puis après avoir enfiler un baggy et un débardeur. Je filais vers la pièce principale.


      ♫ ♪ Aika: Alors ? Comment ca se passe ? L aplaque élèctrique marche bien ?


    La veille celle-ci m’avait un peu fait défaut, j’avais du m’improviser mécano d’urgence. Faut dire que c’ets vraiment pas pour moi… Mains dans les poches et en sortit un paquet de clope que je jettai au fond d’un tiroir.

      ♫ ♪ Aika: T’as vu s’il me restai des bière ? Pour Ryô… D’ailleurs en y réfléchissant je sais même pas a quelle heure il vient. Faut que j’en prévois aussi pour Akira ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Jeu 23 Juil - 12:20

Lui faire choisir le film était une bonne idée. Je détestai, pour ma part, avoir a faire un choix. Qu’importait le choix, s’il s’agissait juste de DVD ou de mort, j’avais horreur de ça. Pour moi, « choisir » signifiait douter, se tromper, défaillir. Parce que si le choix que je pouvais éventuellement faire était le mauvais, alors je serais dans l’obligation d’avoir tord, et de ce fait, la phrase disant « j’ai toujours raison » était fausse. Et je ne pouvais pas le tolérer. Parce que, disons le… J’ai toujours raison !
Derrière mes casseroles, je tenais fermement un couteau de cuisine, aussi long que coupant, tranchant alors d’une main habile les tomates. J’avouai que manier un Zanpakuto et tuer des Hollows, ça aidait énormément dans la cuisine. D’un jeu de doigts, je le fis glisser le long pour le planter dans la viande encore crue et fraîche que j’avais amener. J’adorai cuisiner, et je possédai un petit talent pour ça. Disons le, ça m’amusait. Ça m’amusait tellement qu’il m’arrivait très souvent d’un faire trop.
J’amputai la viande en petit morceau, que je fis revenir dans la poile après avoir mis la plaque électrique en marche. J’y joignis peu après les poivrons qui dorèrent au fond en compagnie du bovin, tandis que les tomates firent le même trajet, accompagné par la sauce forte. Je poussai un long soupir, attrapant la poignet pour faire bouger les aliments, histoire de cuir chaque côté. Un sourire satisfait, je remarquai alors qu’Aika venait de me parler.

- Lixye préfère celui-là.

Mes yeux se posèrent alors sur le petit félin d’ombre que je venais juste de remarquer. Très vite, Aika partit de la pièce pour aller se changer, et le lynx me fixait toujours de ses deux pupilles sombres. Les miens ne le quittèrent pas un seul instant. Entre félin, on savait se défier comme il le fallait, malheureusement pour lui, j’étais bien plus apte à remporter cette victoire. Un sourire sadique apparut sur mes lèvres, continuant à le défier du regard, jusqu’à ce qu’il se cambre pour bondir vers la cuisine.
La distance entre la table étant trop long, il fut trop court pour venir jusqu’au bout. Il commença à chuter, mais je fis un Shunpô et le rattrape avant qu’il ne touche le sol, in extrémiste. Le tenant d’une poigne ferme par la peau de la nuque, un miaulement féroce lui échappa et je le plaçai alors juste a côté de moi, retournant a mes fourneaux.
Aika revint alors dans le salon, tandis que je jouai avec son lynx d’ombre aussi simplement, avec mes doigts, le chatouillant. C’est là que je remarquai alors que le menu défilé en boucle, rependant dans la pièce une musique angoissante qui me fit frissonner. Même en étant une vaillante combattante, j’avais horreur des films ainsi. Même si je les regardai. Je devins pâle lorsqu’Aika revint, j’appréhendai déjà le moment ou on se mettrait a regarder ce film.

- Alors ? Comment ça se passe ? La plaque électrique marche bien ?
- Tu es magnifique, dis-je en la détaillant du regard avec un sourire.

Bon, j’avais de quoi la mettre mal a l’aise mais tant pis. Je rajoutai des épices dans ma préparation, avant de lui répondre.

- ça se passe merveilleusement bien ! J’ai presque fini d’ailleurs, je crois qu’il ne manque plus qu’une personne !

Un sourire encore et je me mis en marche avec des assiettes vers la table, la préparant pour qu’elle soit présentable. Un saladier ou je glissai les chips, un autre ou je mis des bonbons en tout genre, je plaçai trois assiettes, en prévision de l’arriver d’une autre personne (mon frère) et je me mis a angoisser rien qu’en pensant a ça. Qu’allait il se passer ? Je craignais le pire, en me connaissant.

- T’as vu s’il me restait des bière ? Pour Ryô… D’ailleurs en y réfléchissant je sais même pas a quelle heure il vient. Faut que j’en prévois aussi pour Akira ?

Je jetai un regard vers son frigo, l’ouvrant pour en sortir un pack de bière encore plein, l’amenant par ce fait vers la table ou nous étions. Je finis par m’enfoncer dans le canapé après ça.

- Non, ne t’inquiètes pas pour lui, il arrivera sûrement bien plus tard dans la soirée pour m’engueuler parce que je ne l’ai pas prévenu. Mais ce n’est pas grave, il s’en remettra !

Je marquai une pause et ajoutai :

- Tu n’as pas de questions à me poser avec que Ryô n’arrive ? au sujet de ce que je t’ai dit tout a l’heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Ven 24 Juil - 23:46

    ♪ ♫ Lenalee: Tu es magnifique.


Je lui adressa un sourire, néanmoins assez confuse. Un baggy serré a mort au niveau des chevilles dont la partie droite est remonté jusqu'à la moitié de ma jambe, et un simple débardeur noir. L'attitude nonchalante et fredonnant une chanson R&B qui passait à la radio... Je n'avais rien de magnifique, mais soit. Je lui adressais donc un sourire discret avant de virer un peu au rouge. Je repris contenance et avançais jusque dans le canapé dans lequel je m'avachis en pivotant sur moi-même. Très esthétique à voir soit dit en passant. Fin c'est ce qu'on me dit pour se foutre de ma gueule. Et cette saleté de chaton s'est mit en tête que sauter sur mon ventre griffe ouverte allait etre un bon moyen de me montrer son affection soudaine! Je me relevais en hurlant pendant que mon ami mettait le couvert:

    ♫ ♪ Aika: RAAAAAAAH!!! SALETEE!


Et le dit chaton disparut dans un nuage noir. Je remarquais alors que Lenalee mettait le couvert. Arf, je me décidais donc de l'aider. C'est chez moi quand même, ca se fait pas de faire ça.. Je pris donc les verres et les plaçais devant chaque assiettes et lui apportais les serviettes qu'elle plia de manière élégante. Je regardais la table finit et parti dans un fou rire.

    ♫ ♪ Aika: Il va croire que c'est un rendez-vous galant là.


Alors on replaçait le tout pour que cela soit plus présentable sans pour autant etre super sophistiqué. Histoire qu'on se sente un peu plus à l'aise.

~♦️~

Bref, la table est mise, le diner est prêt, on s'installe sur le canapé en attendant tout ça et je mets le DVD en route.

    ♫ ♪ Aika: A vrai dire si un peu. C'est quoi exactement le terme de: Plus que Shinigami. Je pensais pas qu'il pouvait exister un stade plus haut.. A vrai dire, je n'imaginais même pas que étais une Shinigami. Je te voyais pas trop avec la tenue noir. Toi qui as toujours une touche de couleur..


J'avais beau m'imaginer la chose, je ne voyais pas très bien Lenalee en Ange de la Mort, surtout avec un Zanpakuto

    ♫ ♪ Aika: Bien entendu je me doutais que ton énergie était plus forte que certains, mais même.. J'imagine que Akira en est un aussi?


Quoi qu'a la réflexion je préfère ne pas le savoir...


    ♫ ♪ Aika: En fait ne dis rien.. Concernant Akira je préfère garder la touche de mystère qui l'entoure. C'est mieux pour moi.


Caressant du bout des doigts le petit animal qui se trouvait maintenant à coté de moi, puis le laissant se caler entre nous deux, se roulant en boule et s'endormant doucement, son petit corps se soulevant au rythme de ses respirations, je me saisi de la télécommande et enclenchais le DVD.

    ♫ ♪ Aika: De toute façon ca ne change pas grand chose. Tu es une Shinigami et moi une humaine, OK, mais il est dit nul part qu'on a pas le droit d'être amie.
    Bref, séance de torture cinématographique commencée.


Effectivement le DVD commençait. La musique toute gentille toute douce, nous parvenait aux oreilles.. De même que la sonnerie du Visiophone.. Je jetais un coup d'oeil a mon amie qui me paraissait légèrement anxieuse, je posais alors ma main sur la sienne en me dirigeant vers le Visiophone prévue, et appuyais sur le bouton, j'entendis un "Bonjour" Signe qu'il avait lui aussi passé la porte, et relâchais la pression.

    ♫ ♪ Aika: Dé-stresse, il est... gentil.

[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Jeu 30 Juil - 21:41



Avançant dans la pénombre, Ryôsuke sentait de plus en plus la froideur du soir s’initié à sa peau. Vêtu simplement d’un jeans légèrement grand maintenu par une unique ceinture dont le tee-shirt noir moulant recouvré la couleur, ce dernier disparut lui-même sous une veste. Ryôsuke avait fait le plus simple possible. Il était en lui-même extrêmement pressé d’arriver, de pouvoir enfin revoir sa sœur ainsi que la femme qui lui avait arraché son cœur. Une si petite pensée qui lui englobée littéralement l’esprit. Puis il sentit une goute d’eau tomber pile sur le bout de son nez. Une future averse s’annoncer, par conséquent mieux vallée accéléré le pas. Une fois devant la porte, après avoir entendu la voix qui lui plaisez temps, le Shinigami monta toute les marches pénétrant ainsi dans l’immeuble d’Aika et exposant au jour un empressement pour arriver le plus vite possible à destination, cependant, Ryôsuke s’arrêta sans raison devant la porte de sa compagne. Après avoir réfléchit pendant tout le trajet à ce qu’il allé formuler, le jeune homme pensé sa détermination implacable. Il ne bougea pas laissant sa main juste devant la poignée sans la toucher puis il décida finalement d’entré. Abandonnant toute réflexion et faisant en sorte que tout soit des plus naturelle possible, le jeune homme s’avança jusqu’à la pièce commune. Dans un premier temps il tomba bien évidement nez à nez avec Aika qui l’intercepta dé son arrivé. Son cœur s’emplit soudain d’un bonheur grandissant, il avait devant lui les yeux qu’il admiré temps, les cheveux qui pour lui représenté bien plus que les couleurs de l’arc-en-ciel ainsi que des lèvres dont il s’empressa de s’emparé. Il accompagna son geste amoureux par ses bras qui pressèrent contre lui sa tendre interlocutrice.

« Salut mon cœur… Comment vas-tu ? »

Son sourire était emplit de bonne humeur puis mon regard dévia… Il vint ce posé sur cela d’une jeune femme ce trouvant juste derrière. Elle était très belle, possédé un visage toujours aussi fin et un gout vestimentaire lui rappelant beaucoup de goût que la vie accorde à chaque plaisirs offerts. Une jeune fille un peut plus jeune qu’Aika d’apparence uniquement car Ryôsuke savait parfaitement qui ce tenait devant lui, ses yeux noirs plongèrent dans les siens sans aucune hésitation. Le Shinigami avait passé d’une mine radieuse à un regard impassible et le sourire s’affaissant peut à peut de son visage. La pièce était à moitié plonger dans le noir et des bonnes odeurs régnées dans l’appartement, pas un bruit, uniquement le son de la télévision qui venait briser le silence. Obnubilé par le fait qu’il avait enfin retrouvé sa sœur, sœur qu’il n’aurait jamais au grand jamais pensé pouvoir revoir un jour, Ryôsuke laissa délicatement ses membres s’enfuir de son aimé puis s’avancer lentement s’arrêtant a quelques centimètre de sa sœur. Le jeun homme pris le visage de Lenalee entre chaque main puis dévoila un large sourire.

« T’es moins petite que la dernière fois… »

De toute façon, la dernière fois était bien loin à présent. Ryôsuke ne s’en souvenait même plus. Sa sœur était devenue sans aucun doute une femme juste, belle avec beaucoup de caractère et de conviction. Tout fière de l’avoir enfin retrouvé, Ryôsuke ne savant quoi faire de plus la prit simplement dans ses bras. Les quelques minutes qui suivirent le câlin, il se débarrassa de sa veste en l’adossant au canapé puis s’écarta légèrement des deux jeunes femmes. Il faut dire qu’un moment comme celui-ci était assez délicat, Ryôsuke ce demander encore ce qu’aller dire sa sœur et aussi ce qui allait ce passer par la suite. L’ex siège resta sans un mot, et attendit simplement la réaction d’Aika et de Lenalee.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Jeu 30 Juil - 22:49

Nous traversons nos ponts, quand nous arrivons à eux, et les brûlons derrière nous. Il ne nous reste rien pour trouver le chemin parcouru à part le souvenir d'une odeur de fumée et l'idée que, peut être, cette fois là, nos yeux ont pleurés. Tom Stoppard


Qu’est-ce que je faisais là, en fait ? Pourquoi est-ce que je ne prenais pas mes jambes à mon cou pour m’enfuir ici et détaler comme un lapin ? Plus ça allait, plus je réfléchissais a une solution fiable pour déguerpir d’ici et en vitesse. Cette rencontre était une mauvaise idée, ce dîner tout autant une mauvaise idée, je ne devais pas être ici, je devais partir, rentrer, retrouver Akira, le prendre dans mes bras en le suppliant de ne plus jamais me laisser sortir de la maison, sous aucun prétexte, même si je l’implorai de me laisser quitter les lieux. J’étais stupide, stupide, stupide !
Terminant tout juste la cuisine et mettant la table le plus simplement du monde, je me perdis dans des songes dont on n’avait pas idée, conjurant les cieux pour que mon frère se perde, oublie de venir, décide de mourir écraser par un troupeau de chèvre passant par là, pire encore si ce n’était, tout ça pour que j’évite ce moment de gêne absolument que j’aurais en le voyant, lorsque je ne saurais pas quoi lui dire, que je bougerai en vain mes lèvres pour essayer de sortir quelque chose d’utile, peut être agréable, gentil ou carrément horrible. Je me mordis la lèvre inférieure en signe de stress lorsqu’Aika me sortit de mes songes en lançant un « Rah ! Saleté ! » On ne peut plus mériter. Le lynx de plus tôt disparut lorsque je posai mon regard sur la jeune fille vint m’aider à mettre le couvert, alors que j’avais presque terminé. J’étais très efficace, a n’en pas douter. Faut dire qu’avec les années passées avec cette affreuse belle mère, j’avais appris à faire des trucs qui ne me servaient à rien.

- Il va croire que c'est un rendez-vous galant là.

Le pire dans tout ça ? Elle avait raison. J’avais trop bien fait. Je fronçai un sourcil et poussai un long soupir désapprobateur, tant pis pour cette fois, j’aimais bien faire, certes, mais tant pis, vraiment. Elle s’en occupa de toute façon, replaçant le tout pour que cela ressemble à quelque chose de moins sophistiqué que ce que j’avais fait plus tôt. Heureusement qu’elle était là. C’était d’ailleurs elle qui me poussait à rester, rien que par sa présence. Magnifique. J’angoissai pour rien en fait, cela se trouvait, c’était certainement un garçon charmant, comme moi, une pile électrique en version masculine… Bon, fallait pas trop compter la dessus non plus, disons le. Je m’attendais plus à autre chose, vu comment Aika m’en avait parlé.
Il devait avoir un côté galant et romantique, a n’en pas douter. Un homme bien, certainement. Changeant de sujet, je lui demandai si elle n’avait pas des questions a propos de ce que l’on avait parlé un peu plus tôt dans la soirée. Du fait que j’étais un Shinigami, et plus encore, « toussa toussa ». Elle me fit part alors d’un doute qui la tracassait, du fait que j’avais dit que j’étais plus qu’une simple Shinigamie. Je lui fis un sourire gêné, me frottant le sommet du crâne en cherchant mes mots…

- Et bien euh… comment dire…

Je cherchai mes mots. Comment lui dire que j’étais a la fois un ange de la mort et une de ces immondes créatures qu’elle avait sûrement déjà croisé. Dur, dur, d’expliquer ça. Allez au plus simple, c’était sûrement le mieux à faire. Je repris donc avec une voix hésitante :

- Disons que j’ai une particularité en plus. En fait, je suis une Shinigamie avant toute chose. Disons qu’il s’est produit une sorte de transformation en moi… Comment dire ?... A la Seireitei, il y a eut quelques problèmes qui ont engendrés des transformations chez certaines personnes. Nous sommes très peu dans notre cas, alors euh… comment dire… Je suis à la fois une Shinigamie, et une Hollow. Une Vizard, donc.

Voilà, c’était dit. Horreur. Si avec ça, elle ne prenait pas ses jambes à son cou, alors je la félicitais, parce que personnellement, c’est la première chose que j’aurais faite. Je repris :

- Mais il ne faut pas que tu t’inquiètes, je maitrise parfaitement mon Hollow intérieur maintenant, et je ne risque pas d’être dangereuse pour qui que ce soit ! En plus, je bénéficie d’un pouvoir supplémentaire grâce a ça, même si j’ai faillit y rester. Disons que les Hollows intérieurs ne sont pas forcément très sympas quand on y repense… Bref. Tu n’as rien à craindre de moi, ni d’Akira d’ailleurs, parce qu’il est dans le même cas… enfin, pas complètement, chez lui, c’est un petit peu différent disons. Parce qu’il a fait un pacte avec son Hollow… mais on s’en fiche d’Akira, pourquoi je parle de lui ? Enfin, tout ça pour dire qu’il y en a d’autre dans mon cas, que tu as dût déjà sentir sans pour autant les connaître. Ils vivent dans un hangar, non loin d’ici… Je ne sais pas pourquoi je te dis ça non plus, parce que y’a peu de chance que tu leurs rendes visite…

Il fallait que je me calme, que je reprenne mes esprits, et vite. Je partais en live, vraiment. Penser a autre chose. Euh… ce baka de Shinji qui devait certainement se faire frapper par Hiyori a ce moment même parce qu’il ne glandait encore rien ? Oui, bonne idée, ça avait de quoi me faire rire ! Rien qu’en imaginant la tornade blonde écraser sur le facies de mon ex-capitaine sa tong… Tripant. Je m’installai a côté d’elle avec le sourire, ne cherchant pas à en dire plus. Si elle avait d’autres questions, elle n’aurait cas me les poser, en compagnie de Ryosuke aussi, pourquoi pas. Il pouvait bien répondre à certaines interrogations, ce n’était pas trop demandé non plus.

- De toute façon ca ne change pas grand chose. Tu es une Shinigami et moi une humaine, OK, mais il est dit nul part qu’on n’a pas le droit d'être amie.

De toute façon, je n’étais plus, et ceux depuis longtemps maintenant, sous l’autorité du grand Yamamoto. Donc, quand bien même cette amitié était interdite, je n’en avais rien a fiche puisque je la vivrai de toute façon, comme bon me semblait. Le DVD se mit en route avec une musique toute douce qui ne fit que m’angoissait d’avantage. Et puis d’un coup, alors que je commençai a peine a me plonger dans le film, la sonnerie du visiophone retentit, me faisant sursauter par la même occasion.
Maudis soit-il.
Il passa un petit moment avant qu’Aika ne reporte son attention sur moi. J’étais de nouveau anxieuse, je n’y pouvais rien. Dire que j’allai tomber nez à nez avec une personne que je ne connaissais pas et qui était, normalement, quelqu’un de très proche. Enfin, je laissai échapper un soupir, témoignant de mon mal-être actuel.

- Destresse, il est... gentil.

Je n’en doutais pas. Peut être même était il le meilleur des frères, le meilleur des hommes existants sur cette planète. Il était certainement assez gentil pour qu’Aika l’aime ainsi, même pour le début d’une relation. Mais quoi ? Qu’avions-nous à partager ainsi ? Nous ne nous étions jamais vu avant, nous n’avions jamais rien vécu ensemble, je n’avais, moi-même, jamais connu son existence avant aujourd’hui. Alors, qu’avions nous a échanger ?
Il passa la porte, tombant alors sur son bien aimée qu’il embrassa tout en l’enlaçant avec une tendresse que je pouvais sentir de là ou j’étais.
Un homme bien. Tant qu’il la rendait heureuse, il restait un homme bien. Mais s’il avait le malheur de lui faire du mal, alors même en étant mon frère, il resterait un ennemi à éliminer. C’était ainsi que je voyais les choses en le fixant, dénuée d’expressions. Il la lâcha et se tourna vers moi, me regardant alors en perdant son sourire amoureux. Je sentis passer dans ses yeux une lueur vive et presque joyeuse, comme s’il était heureux de me voir. Heureux ? C’était vite dit. Ce qui me gênait était le fait qu’il s’approche de moi sans que je ne puisse reculer, fuir, partir. J’aurais dût réagir plus tôt et sauter par la fenêtre.
Il s’arrêta a quelques centimètres de moi, me regardant avec la même expression et j’eus alors l’occasion de détailler un peu plus son visage. Ce qui me frappa ? Il avait les mêmes yeux que moi, la même pupille sombre, la même forme. Et peut être même un sourire qui se rapprochait du mien. Son visage était plus dur, mais pourtant extrêmement doux lorsqu’il regardait Aika, ses cheveux grisonnaient presque, ou ils me donnaient cette impression.

- T’es moins petite que la dernière fois…

La dernière fois ? Petite ? Hey ! Je n’avais jamais été petite ! Je pris pour l’occasion une mine farouche et fut presque immédiatement désarçonner lorsqu’il me prit dans ses bras pour m’enlacer affectueusement. M’enlacer ? Mais… on venait a peine de se rencontrer ! Il était donc aussi tendre avec les gens ? Ou peut être avait-il toujours voulu me connaître, a n’en pas douter. Je ne pouvais pas en dire autant, je ne pouvais même pas imaginer ce qu’il avait pu ressentir, ou ce qu’il pouvait expérimenter comme sensation actuellement. Je ne pouvais pas me mettre a sa place, parce que ça me semblait trop dur. Je passai à mon tour mes bras autour de sa taille, posant mes mains dans son dos, un peu en dessous de ses omoplates pour ensuite poser ma tête sur son épaule, près de son cou.
Je répondais a son étreinte avec une simplicité déconcertante, me mêlant a ce qu’il faisait. Je partageai un moment avec lui, voilà tout. C’était si clair, aisé, facile, naïf. Mais il ne tarda pas a me lâcher pour retirer sa veste, dévoilant un T-shirt moulant noir qui passait par-dessus sa ceinture. Sa classe avait de quoi, Aika et moi, nous laissait sur le carreau. Un soupir m’échappa. Une gêne s’installa de nouveau tandis qu’il s’installait. Je rougis, tentai de camoufler le tout mais ne réussit que brièvement a passer pour une abrutie. Je levai alors un bras en signe de triomphe, attirant l’attention.

- Hai, hai, tout c’est bien passé ! Vous avez des questions ?

Ma bêtise me perdrait, autant que ma maladresse. Je n’y pouvais rien. Je regardai tour a tour les deux amoureux en souriant stupidement, encore angoissée…
Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Dim 2 Aoû - 19:29

    Elle m'avait débité toutes ces phrases les une après les autres. Je ne pouvais que la regarder et me prendre le tout en pleine figure... Une Vizard.. Voilà qui était effrayant et interessant à la fois. Elle crut bon d'ajouter le fait qu'elle n'était plus une source de danger. Puis elle parla d'Akira... Akira.. Génial, promis je ne m'approche plus de lui. Le fait qu'il soit un humain normal est déjà asse flippant comme ça, alors un shinigami encore plus. Mais un Vizard encore pire!

    Lentement je m'étais dirigée vers la porte. Je l'avais ouvert avec un regard inquiet vers Lenalee.. Puis reposait mon regard bleuté sur l'homme qui se tenait maintenant devant la porte. Je lui portais un air étonnée. La bouche légèrement entre ouverte, une vraie gamine. Il m'embrassa et me saluat. Alors j'affichais un sourire simple. Mais heureux. Il me serra contre lui. Mais amusée je me dégageais de son étreinte. Puis il posa son regard vers Lenalee et la détailla du regard.

    On était bien loin des histoires des contes de fée comme: Il était une fois.
    Je suis une garce et fière de l'être, quant à mes amis... Eux par contre sont parfait. Je suis la tache violette dans ce décor blanc qui vient tout détruire. Mais faites un point sur une feuille blanche, et votre regard tomberas dessus sans discernement. La logique optique. Je suis donc le truc qui gache tout dans cette histoire parfaite, une sorte de vilain petit canard version féminine. J'ait oujours eu de l'argent, j'ai toujours eu ce que je voulais, j'ai les mecs que je désire, mise à part les stars.. J'ai même déjà eu un homme marié. Mais qui s'en soucie.
    Alors que je m'ennuyais, je me téléportais dans ma chambre, saisi une veste courte qui m'arrivait un peu après la poitrine et rabattait la capuche.

    Je m'asseyais dans ce canapé, attendant une réponse des deux cotés. Ryô détendit l'ambiance, parce que oui. Il était quand même tendu le jeune homme. Et Lenalee accueillit cette remarque avec une moue tordant. J'explosais de rire. Et gardais un sourire quand Ryô prit sa sœur dans ses bras. Les voir ainsi, ne m'apportais ni jalousie, ni rien.. Comme si j'étais vidée de sentiments, je me contentais de prendre un sourire tout mimi.

    Il mit fin a l'étreinte, enleva sa veste et la posa sur le canapé. Une musculature parfaite, je ne pus m'empêcher de passer ma langue sur mes lèvres discrètement.


    ♪ ♫ Lenalee: Hai, hai, tout c’est bien passé ! Vous avez des questions ?

    J'arquais un sourcil.

    ♫ ♪ Aika: Euh... Des questions sur quoi? Je te suis plus Nana..

    J'avais dans l'idée de laisser les deux parler tranquillement mais apparemment j'allais aussi être de la partie. Sauf que Lena et moi avions oublié que le DVD était encore en route. Au moment où mes yeux se posaient sur l'écran, une fille aux longs cheveux noir et à la peau blanche fit son apparition, faut que ca tombe sur moi bien sur. Instinctivement, je hurlais et sautais du canapé fit deux pas et attrapais avec force le bras de Ryôsuke. Je le maintenais contre moi et fermais les yeux en tournant la tête à l'opposé de la télé grand écran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Dim 16 Aoû - 10:46



Mon bras m’échappa d’un seul coup. Aika venait de sauter du canapé prenant un air terrifié en voyant une jeune femme aux cheveux noirs et à la peau blanche issue du DVD. J’émis un bref sourire sous cette réaction avant de la pendre contre moi, l’enlaçât de mes bras. Une véritable peur des films d’horreur, d’un coter, celui-ci me paraissait très glauque. Je me mis donc en quête de restreindre sa peur en la recouvrant de mes bras protecteur, de l’autre coter, Lenalee semblait un peut mal à l’aise par cette rencontre. Il est vrai que ce n’est pas tous les jours qu’on à l’occasion de retrouver son frère que l’on pensé mort, ou plutôt, qu’on aurait jamais crut possible d’avoir. Marquant le signe de renfrognement prononcé un peut plus tôt, j’avais bien saisit le fait qu’elle n’apprécié guère la remarque mais sa, il fallait sans douter. Suite à la remarque de la jeune femme, je remarquai quelques choses. Quelque chose d’assez spéciale et durement perceptible venant de Lenalee. Je sentais, comme une présence noir flottant dans son vide intérieur, quelques choses d’extrêmement étrange. Gardant toujours Aika dans mes bras que j’embrassai sur le front affectueusement afin de balayer toute crainte perceptible, je regardai ma sœur d’un air interrogateur avant de prononcer quelques mots.

« Si, j’en est effectivement. D’après ce que je peux constater, tu es devenu une … »


Je m’arrêtai brusquement soudain conscient de la présence de sa compagne. Peut-être n’était-elle pas de goût à entendre les propos sur les histoires de dieux de la mort et autre bizarrerie en tout genre. Seulement, l’information aurait était bonne à connaître, de plus qu’ayant commencé ma phrase, sa allait être dur de la finir.
Je déviai tout sous un geste rapide à prendre la télécommande et à mettre le DVD sur pause. Certaine image n’étant pas tellement belle à regarder. La phrase précédente d’Aika me donnât en plus de mes doutes, une raison supplémentaire pour me dire que le silence n’est pas un oubli. Pausant un regarde sombre et interrogateur sur Lenalee, il me vint soudain le sentiment d’amour que je tenait pour Aika. J’avais une grande confiance en elle, et d’ailleurs, il était presque sur qu’elle soit au courant de pas mal de chose.

« Une Shinigami. Pourquoi es-tu partit… »

J’étais heureux d’avoir retrouvé ma sœur, malgré l’absence, il ‘était toujours bon de revoir quelqu’un de proche après tout ce temps, à savoir si c’était son cas également. Prenant le risque je me disais que de doute façon il était trop tard pour camoufler ma phrase. J’attendis une réponse et une réaction par la même occasion, en attendant, j’eu plus plaisir à m’évadé l’esprit fixant un point de vide…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   Dim 16 Aoû - 22:21

La soirée commençait plutôt bien. Je ne m’étais pas attendue à tout ça en fait. Je ne savais pas du tout a quoi je m’attendais, en réalité, je pensais juste que jamais ça n’arriverait. Je ne pensais pas, il y a quelques heures, avoir un frère. C’est fou ce que la vie pouvait me réserver comme surprise. La plus mauvaise serait le retour d’Elizabeth. Teigneuse. Non, ça, ça serait si je n’avais vraiment pas de chance.
Voir mon aîné ainsi me rendait toute chose, un peu bizarre pour tout dire. Je n’étais pas ce genre de personne à être habitué à recevoir des chocs de ce genre. Physiquement, j’avais vraiment l’air d’avoir encaissé la nouvelle avec aisance et facilité, intérieurement, c’était une tout autre histoire. J’avais dans mon corps une sorte de conflit, ultra compliqué. D’un côté, l’envie de tout lui raconter, de me mettre a jour dans cette relation débutante, de comprendre comment je n’avais pas pu être plus proche de lui avant. J’étais certainement une des seules Shinigamis a se souvenir de sa vie d’avant son entrée a la Seireitei. Logiquement, c’était extrêmement rare, voir impossible. Je me souvenais de tout, mais pas d’avoir eut un frère. A l’extrême, j’avais envie de crier, une sorte de rage renfermée qui voulait s’exprimer…
Je ne savais pas si j’avais véritablement envie de le connaître plus, de me lier avec lui. Comment pourrais-je m’y prendre pour poursuivre ce lien qui nous unissait. Nous étions frère et sœur, néanmoins, nous ne nous étions jamais connu avant… avant… Un soupir m’échappa tandis que je croisais mes bras sous ma poitrine en baissant les yeux vers le sol. Mes pieds me semblèrent alors très intéressant. Comme si ça l’était vraiment… je ne savais plus quoi dire, ni quoi faire. Je voulais comprendre ce qui m’arrivait. J’angoissai, certainement. J’étais encore anxieuse, ne m’attendant pas à tout ça…

Je fus sorti de mes songes par un hurlement strident. Incroyable comme la crainte pouvait être communicative. Limite en entendant se cri, je m’étais terrée contre le mur le plus proche, les bras en avant pour mettre un écart entre ce que je craignais et moi. Ce n’était qu’Aika qui était tombée nez a nez avec le monstre du film, une jeune fille au teint très pâle, beaucoup plus que le mien, et aux longs cheveux noirs encre, avec un air terrifiant en prime.
Pourquoi avoir choisi ce film en fait ? Je n’étais pas sûre de le regarder. J’étais pas certaine de pouvoir le regarder tant mon attention était portée sur l’homme qui tenait dans ses bras ma meilleure amie. Un peu jalouse, je dois l’avouer, je lui fis un sourire en constatant qu’il la réconfortait du mieux qu’il pouvait, la caressant du bout des doigts pour l’apaiser du mieux qu’il pouvait. Cette vision était adorable.
Je m’imaginai dans les bras d’Akira. Il avait l’air si protecteur. La seule étreinte que l’on avait échangée dernièrement m’avait toute chamboulée. Etrangement, je ne m’étais pas attendue a ça de sa part. Mais ça avait été tellement bon, tellement parfait. Son odeur me restait en tête, son corps était comme imprégné en moi, j’avais l’impression qu’il avait été sculpté juste pour m’accueillir en son creux… C’était bon, si bon…

« Si, j’en est effectivement. D’après ce que je peux constater, tu es devenu une … Une Shinigami. Pourquoi es-tu partit… »


Sorti de mes songes de nouveau, je détaillai du regard mon aîné avec curiosité. Shinigami et plus encore. J’avais informé Aika de ce qui s’était produit, de ce que j’étais, il n’avait donc rien a craindre. Mais il n’était pas sensé le savoir. J’avais moi-même des questions a lui poser, car s’il était un Shinigami, que faisait-il ici ? Déserteur ? Traître ? Je me méfiai un peu pour tout dire, c’était dans ma nature. Et il avait l’air d’en faire tout autant.

« Oh… ça. Et bien, disons qu’il y a eut quelques problèmes a la Soul Society. Je ne sais pas si tu t’en souviens. Quand une bonne partie des capitaines et lieutenants a dut être remplacé soudainement. Des gens comme Kensei, Mashiro, Love ou Rose. Je faisais… partie de ceux là, disons, et j’ai dut partir très vite. Je n’ai pas eut vraiment le choix, j’aurais souhaité rester un peu plus longtemps a la Seireitei, mais je n’ai pas eut cette chance… »


Je lui fis un sourire triste. Baissant de nouveau les yeux vers mes pieds, je n’étais pas sûre d’avoir répondit clairement a sa question. Je ne savais pas si je devais lui dire. Peut être qu’Aika le ferait, en lui expliquant ce que j’étais, si elle en avait le courage. Moi, ça me fatiguait, clairement…

« Enfin… et toi ? Pourquoi es-tu à Karakura ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Appart d'Aika] Soirée DVD, rigolade et... Rencontre.. [Pv Lenalee * Ryôsuke * Akira - BTLFA]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Images pêle-mêle de la soirée Intel / Adhésia - Geek's So In #2
» Formation Professionnelle en cours du soir
» 1ère Grande Soirée Exceptionnelle à LIBOURNE-33
» [Jeu] Devine qui vient dîner ce soir!
» Soirée : création de vos cartes de voeux - modele en bas de la page 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Monde des Humains - Karakura Town • :: Habitations-
Sauter vers: