AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]   Lun 13 Juil - 13:48

    De nous jours les hommes ont de plus en plus de moyens de locomotions et voyager est devenue bien plus facile. Et maintenant faire le tour du monde en 80 Jours n’était plus vraiment un exploit. Et ça Allan pouvait le prouver puisque même si il n’avait pas visité tous les pays de ce bas monde il avait déjà fait un bon bout de chemin pour arriver jusque dans la petite Banlieue de Karakura. Le blondin avait l’espoir d’y trouver des gens « spéciaux » qui pourrait l’aider à réaliser son rêve… Protéger les esprits et le monde contre les Hollow… Ses Hollow qui lui avaient « volé » son frère adoré… c’est avec une certaine bonne humeur que le chasseur de Cambrousse débarqua au Pays du Soleil levant… Ne demandez pas pourquoi il est sûrement le seule à le savoir… Et puis le Quatermain est connu pour être constamment de bonne humeur ce qui peut paraître étrange lorsque l’on connaît son histoire… Qui n’est pas forcement très joyeuse.

    Cela faisait déjà 3 Jours qu’il était au Japon et il n’avait pas eu vraiment de problème d’adaptation grâce a un très bon anglais et à de bonne base de Japonais qui lui permettez donc de ce faire comprendre plutôt facilement et rapidement. Grâce à cela il avait trouvé un endroit pour dormir. Il avait en effet élue domicile dans un petit Hôtel du centre de la ville. Alors certes ce n’était pas l’Hôtel Haussmann ou encore l’Intercontinentale, mais c’était un endroit ou il faisait bon dormir et manger et ces deux points suffisaient à rassasier le jeune garçon aux yeux verts comme le Jade. Enfin bref… Faisons un petit saut dans le temps… Trois jours après sont arrivé. Allan qui avait passé deux jours à l’hôtel pour ranger ses affaires et pioncé tranquille avait décida de sortir de sa chambre pour enfin visiter la ville et pour chercher des gens « Exceptionnel ». Après avoir enfilé un manteau il ce mit en route dans les grandes rues de cette ville qui… Ne connaissait absolument pas. Il avancer les yeux plantés sur le ciel bleu remplit de beaux nuages blancs qui n’avaient pas du tout l’air menaçant… Il admirait le spectacle « céleste » qui ce jouer juste au dessus de lui avec un grand sourire aux lèvres… Sourire dont il à le secret. Allan faisait néanmoins attention à regarder le nom des rues pour ne pas ce perdre dans ce nouveau monde… Tous en avançant le Quatermain ce mit à siffloter un petit air joyeux qu’il avait apprit lorsqu’il vivait encore en Afrique…

    Néanmoins le temps… S’écoula… Une heure passa… Puis deux… Et même trois… Et alors qu’il était dans une ruelle plutôt fréquenter le jeune garçon sentit son estomac crier gargouiller d’une manière plutôt bruyante…. Le ventre du blondinet était entrain de crier famine. Et c’était plutôt normal ça faisait quoi ? Deux jours qu’Allan n’avait pas mangés de repas consistant… Il balaya des yeux la petite rue marchande ou il était pour voir si il n’y avait pas un magasin vendant de la nourriture dans le coin. Il tomba alors sur une petite Boulangerie au Style Européen ! Il sortit alors un « Ouf » et marcha doucement vers celle-ci tout en croisant les doigts pour qu’elle soit ouverte. Une fois devant la porte de la Pâtisserie il ouvrit la porte et ce retrouva devant une vitrine remplit de bonnes nourriture… Pain au Chocolat… Croissant… Éclair au Chocolat… Chausson au Pomme… Arg. Le Jeune homme ne savais vraiment pas quoi prendre et il ce retrouva alors face a un choix cornélien ! Croissant au Religieuse… Pain au chocolat or Tarte … That Is The Question… Alors qu’il était en pleine torture mentale… Le vendeur le sortit de son tourment en lui demandant si il avait choisit… Le Quatermain leva les yeux vers le marchant ce frotta le crâne et afficha un sourire un peut gêner pendant que son ventre lui continuer à gargouiller….


    Au bout de quelques minutes il finit par acheter deux pains au chocolat et ressortit de la Boulangerie avec l’une des deux pâtisseries dans la bouche. Il avait l’air d’un monstre affamé…… Enfin bref il dévora sa « proie » en quelques minutes avant de sortir son deuxième pain au chocolat et de le regarder avec des yeux d’Ogre… Tout en marchant il voulu mettre ce superbe pain au chocolat dans sa bouche mais il trébucha et tomba fasse contre terre… En laissant aussi tomber le sachet contenant le pain au chocolat sur le trottoir... Le blondin ne ce releva pas directement… Quatermain préféra ce mettre en tailleurs et il ce frotta le nez et le front avant de tendre la main pour attraper ce qu’il avait perdu mais c’était sans compté un petit polisson a quatre patte qui vint mordre le sachet… Un Chien venait de voler les quatre heures d’Allan ! A ce moment la le chasseur qui était en lui ce réveilla brutalement… Il savait très bien que sa nourriture était maintenant fichue mais il voulait donner une bonne leçon au chien noir et blanc qui venait de lui voler son « trésor ». Evidemment il n’allait pas lui faire de mal…Il voulait juste lui faire un peut peur et c’est pour cela qu’il ce releva d’un bon et ce mit à courir après la bestiole dans une décente…. Et encore une fois le sort s’acharna sur Allan ! Il trébucha encore une fois et… Comme un personnage de Cartoon il ce mit à dévaler la pente en roulade… Il ce retrouva en bas… Ce frotta activement le crâne en sortant des « Aie Aie » et lança :


    « Raahe ! Ou est ce fichu chien ! Si je t’attrape je te jure que… Tu… Que ce sera le dernier pain au chocolat que tu voleras mon vieux ! Alors profite un ! Ah ! Te voila !!! »



    Dit Allan en apercevant le chien juste devant lui… Il fit quelques pas a… Quatre pâtes pour s’approcher du Cabot qui l’avait mit plutôt comment dire mal à l’aise… Mais il ce rendit compte que le chien venait de ce cacher derrière deux jolies gambettes de femmes. Il sursauta… Toujours à quatre pates…. Puis ce releva d’un traits avec un air étonner… Il ce frotta encore le crâne d’un air vraiment gêné… Il esquissa un petit sourire en direction de la jeune femme qui ce trouver en face de lui avant de lui dire avec un ton plutôt sincère mais aussi plutôt agacé :

    « Oups… Euh… Je suis vraiment désolé My Lady ! Mais euh… Ce chien ma comment dire volé mon quatre heure… »


    Rajouta le jeune homme en baissant les yeux histoire de lancer un méchant regard noir au chien qui était toujours derrière les jolies jambes de la demoiselle. Et qui Allan en était sur et certain devait ce marrer intérieurement en voyant le spectacle et surtout le pétrin dans lequel il avait mit le blondinet !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]   Mar 14 Juil - 14:12

Une nuit sans rêves. Je ne m'étais pas du tout attendu a ça. Je pensais plutôt que j'allai faire encore ce même cauchemar et me réveiller en hurlant, pour finir par me calmer et ne plus fermer l'œil de la nuit. En réalité, j'avais appréhender mon cauchemar, j'étais sûre et certaine qu'il viendrait, de nouveau cette nuit. Je m'y étais préparée ardument pour ne pas avoir a réveiller qui que ce soit. Mais cette nuit fut la plus magnifique que j'eusse passé depuis deux mois maintenant.
Aujourd'hui et contre toute attente, je n'étais pas prise d'un méprisable sentiment d'anxiété, que j'avais habituellement lorsque l'on y repensait. Non, j'étais sereine, presque guillerette. Akira en fut assez surpris, je vous l'accorde, et ce fut une agréable matinée comme nous n'eusses pas l'habitude d'en passer ces derniers temps. Tout me paraissait un peu plus beau et j'eus même le plaisir de préparer un somptueux petit déjeuner pour mon coéquipier, avec amour et tendresse.
Cela le surpris aussi, c'est vrai que depuis quelques temps, je me contentais de lui faire son café (avec amour, toujours) et basta. Mais aujourd'hui, tenez vous bien, je m'étais levée d'un bond pour lui faire des pancakes ainsi qu'un chocolat chaud. Ce qu'il n'avait pas pour habitude de prendre le matin, mais cela ne le dérangea pas le moins du monde. J'en fus ravie, et je partis dans la douche en chantonnant gaiement une musique que j'adorai "Bad Medecine" d'un groupe Américain du nom de Bon Jovi.

Le pauvre, je dus certainement le souler a chanter a tue-tête les paroles de cette chanson, en répétition. Surtout que je ne tardai pas a mettre le cd pour m'accompagner, tout en dansant gaiement sur le canapé en sautant dessus par la même occasion. Il d'eut être désespéré de me voir agir ainsi après des jours de calme plat. Mais je n'y pouvais rien, un doux sentiment de paix intérieur s'était emparé de moi et cela me rassurait considérablement de savoir que j'étais encore capable d'être souriante et heureuse. Ça devait le rassurer aussi, vu que ces derniers jours, j'avais plus eut l'air d'une dépressive qui tentait de camoufler son mal plutôt que d'une jeune fille pleine de vie et de joie.
Ce n'est qu'un peu plus tard dans la journée que je pris la décision de sortir de la maison pour aller faire un tour en ville. Après avoir sortit le chien que nous venions juste d'avoir, l'avoir promener, nourris et fait beau (oui, je ne fais pas les choses a moitié, comprenez), je me saisis de mon sac a dos en forme de nounours que je mis sur mon dos. Vêtu d'une robe rose pastel ainsi que d'un chapeau qui me protégeait du soleil, j'avais tout l'air d'une jeune femme sur de moi et pleine de vie, croisé avec une jeune enfant.
J'étais ravie de ma tenue, j'enfilai mes talons aiguilles assortis (notons que j'avais une collection inestimable de chaussures en tout genre, passant par des talons aiguilles a des chaussures plates, à lacets, semelles compensés, en cuir,...), saluai mon coéquipier et filai comme le vent en claquant la porte derrière moi. J'eus le temps de dire a mon ami "Je sooooors" le plus joyeusement du monde, histoire qu'il ne s'inquiète pas trop. Naturellement, je ne lui disais jamais ou est-ce que j'allai parce que je n'étais jamais sûre de tenir ce que je disais a ce propos.

Et bien qu'étant a présent dehors, je ne savais pas du tout ou est-ce que mes pas pouvaient me diriger. Mes talons claquant contre le bitume, je circulai entre les passants en ce fabuleux jour. Le ciel était découvert et le soleil brillait, et je me disais a ce même instant : heureuse d'avoir pris un couvre-chef. Pour une fois que j'étais contente de ne pas avoir oublié une quelconque chose! On pouvait dire que j'avais complètement géré ce matin, ce qui n'arrivait pas souvent ces derniers temps.
J'espérai que je pourrais croiser quelqu'un aujourd'hui que je connaissais : Genre, Mashiro, ou Aika, peut être même encore une fois Shinji. Ça m'aurait fait plaisir. J'étais persuadée que je ferais une rencontre aujourd'hui, qu'importait cette rencontre d'ailleurs, parce que je savais que ça allait se passer. Une intuition me direz vous et vous avez raison. Je voyais souvent juste avec mes intuitions... il parait que ça vient des femmes en générale!
Un sourire était présent sur mes lèvres, je rentrai dans certaines boutiques, m'empressant d'acheter toutes sortes de choses qui n'étaient pas du tout indispensable. Je m'arrêtai dans une boulangerie, acheter deux croissants et finis par ressortir, ravie de pouvoir dévorer cette petite merveille sous peu. Ce que je préférai dans la vie était certainement ce genre de petits plaisirs que je voulais souvent partager avec quelqu'un lorsqu'il y avait une personne a mes côtés. Ce pourquoi je poussais un soupire lorsque je me rendis compte que j'étais seule.

C'est en marchant dans la rue, en sautillant presque je me m'arrêtai soudainement pour admirer un jeune chien qui avait dans la gueule un pain au chocolat. Surprise et néanmoins béate d'admiration pour cet animal qui me regardait avec des yeux de merlan fris, je voulus me baisser pour lui caresser le haut du crâne, soudainement éprise de tendresse devant cette bête si adorable ainsi. Noir tacheté de blanc, je me dis alors qu'il n'était pas l'heure de craquer et de le ramener lui aussi a la maison, sous peine qu'Akira me pique une nouvelle crise.
C'est alors qu'en me baissant un peu, je remarquai la présence d'un garçon furieux juste derrière moi. C'est ses cheveux blonds qui attirèrent mon attention en premier, il avait l'air d'en avoir après ce chien, et j'en compris rapidement la raison. Il semblait s'être fait prendre son déjeuner par le canin, et semblait agaçé d'avoir été berné aussi aisément. Je le regardai, ce garçon, assez surprise de le voir ainsi. Je l'avais sentit un peu plus tôt en marchant dans la rue. Il dégageai de l'énergie spirituelle en grande quantité, ce qui me surprenait.
Peut être ne le savait il pas. Mais il attirait mon attention aussi simplement. J'eus un sourire amusé, me retournant pour lui faire face, quand bien même celui-ci était a terre et rampé presque pour avoir ce chien. Je le détaillai un instant alors qu'il prit la parole pour s'excusait platement de son comportement. Adorable jeune homme me disais-je en me retenant de rire.

- Oups… Euh… Je suis vraiment désolé My Lady ! Mais euh… Ce chien ma comment dire volé mon quatre heure…

Je m'écartai alors pour le laisser passer mais c'est alors que le chien détala comme un lapin avec son encas en bouche. Difficile a présent pour le jeune homme de récupérer ce qu'il lui revenait de droit. Je ne pouvais m'empêcher de rire devant la scène burlesque. C'était trop comique. Et j'avais un rire si clair et cristallin.

- Ne vous inquiétez pas. Ce n'est pas grave.

Je réussi a articuler ça en m'efforçant d'arrêter de rire. Ce fut compliqué, mais je réussis. Vous voyez, je vous l'avais bien dit que je rencontrerai quelqu'un aujourd'hui!

- Tenez, lui dis-je alors en lui tendant un croissant.

Je me faisais un plaisir de voir que je partagerai ce petit plaisir avec quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]   Jeu 16 Juil - 13:52

    « Va-y fuis espèce de lâche ! Mais je t’aurais un jour ! Je t’aurais !!! »


    Dit le Blondinet avec un ton plutôt revanchard, tout en observant le chien partir en courant. Franchement… Ce faire volé son Repas par un clébard, avouez que niveau médiocrité on peut difficilement faire pire. Et ca le jeune garçon le savait, mais il avait néanmoins fini par s’habituer à ce qu’il nomme lui-même son facteur « Malchance ». Enfin… Je m’égare. Alors que le chien était déjà a une bonne vingtaine de mètres les gens qui ce trouvaient aux alentours ne pouvaient s’empêcher de rire et de pointé le chien puis la « victime » du doigt. Ce qui agaça un peut notre ami qui posa sa main gauche faite de fer et de boulons contre son visage il secoua ensuite sa tête de gauche à droite en soupirant en marmonnant un truc comme « Tu es Ridicule mon vieux » il ce frotta ensuite le haut du crâne avant de lever enfin les yeux pour pouvoir voir autre chose que les pieds de son interlocutrice… Non pas que les pieds de la Vizard soient moches, mais bon… En levant les yeux il s’aperçut que la passante qu’il venait de rencontrer n’avait pas que de jolie pieds… Si vous voyez ce que je veux dire.

    L’Humain à pouvoir observa pendant quelques secondes la jeune fille qui étain de rire aux éclats et il esquissa un petit sourire discret. Après tous pourquoi rouspéter ? Si il était à la place de cette parfaite Inconnu il aurait peut être… Non… Il aurait rigolé de la même manière et c’était normal, car pour ne pas rire devant une telle situation il faut soit être psychorigide soit aveugle et muet. Tous en souriant le jeune homme écouta la jeune femme articuler quelques mots. Qui soulagèrent un peut le blondinet. En effet la jeune femme venait d’accepter les excuses qu’il lui avait fait quelques minutes plus tôt et ne semblait pas vraiment avoir était dérangé par l’arrivé impromptue du « grand blond aux chaussures noirs » qui ce mit lui aussi à rire… De lui-même il passa ensuite sa main dans ses longs cheveux blonds. Ceux-ci avaient vachement poussé depuis qu’il avait quitté l’Afrique pour faire le tour du monde… En effet depuis le début de son « aventure » le jeune garçon ne s’était plus couper les cheveux et ceux-ci arrivaient maintenant jusqu’au milieu de ses deux épaules.

    Tout en ce grattant le crâne l’Africain d’Origine Anglaise écouta ce que la Jolie Brune avait à lui dire…. Et lorsqu’elle lui proposa un Croissant… Ses yeux s’illuminèrent… Elle lui proposé un Croissant… Un Croissant !! Ca peut paraitre banale mais bon… Voila quoi Allan n’est pas vraiment Banale et, apparemment cette jeune fille aussi n’était pas vraiment normale non plus. Il attrapa le bout de Croissant que Lenalee lui proposa puis….

    « Ow Dieu vous garde My Lady ! C’est vraiment gentil de me donner une partie de votre Gouter ! Have A Nice Day !!! »


    Le jeune homme avala ensuite le bout de croissant comme si il s’agissait d’un simple bonbon et fit un grand sourire lumineux digne d’une pub pour dentifrice puis il ce donna un petit coup sur la tête… Il avait apparemment oublié de dire quelques choses… Il soupira un peut avant de regarder à nouveau sa généreuse Interlocutrice et de lui dire :

    « Ahem… Désolé j’ai oublié de me Présenter ! Je m’appel Allan ! Allan Quatermain et vous My Lady ? »


    Demanda il d’un air un peut intrigué…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]   Jeu 23 Juil - 14:01

- Vas-y fuis espèce de lâche ! Mais je t’aurais un jour ! Je t’aurais !!!

Je ris aux éclats, on ne peut plus amuser par la situation actuelle. Le caractère dont faisait preuve ma nouvelle connaissance m’étonnait. C’est une sorte de croisement entre le gamin et l’homme, un mélange des deux genres qui détonnait particulièrement bien. C’était comme une explosion de sentiments, de colère, d’agacement. Sa plainte était similaire à un caprice qu’aurait pu proférer un enfant et la menace d’un homme sûr de ses moyens. C’est peut être le contraste entre ces deux faits qui attirèrent mon attention, mais aussi l’étonnante énergie spirituelle qu’il dégageait de son corps sans même qu’il s’en aperçoive. Pour ma part, je savais la contrôler et éviter d’en émettre malgré moi, lui, ne devait même pas se rendre compte que je pouvais sentir ce flux d’énergie, pourtant infime, mais présente.
J’eus un sourire et une lueur vive traversa mes yeux alors que je le fixai sans ciller. En lui résidait un mystère qui me semblait attrayant et magique, et que je ne tarderai pas à élucider. Depuis l’arriver du jeune Kurosaki, il n’était pas rare de voir quelques gens qui sortaient du commun. J’avais ainsi appris que quelques uns de ses proches amis pouvaient nous voir. Néanmoins, j’étais quasiment certaine que lui n’était pas du coin. Après cent ans, voir plus, a errer ici sans but, j’avais appris à reconnaître des visages, que j’avais vu défiler sans me soucier du temps qui passait. Et je pouvais déjà affirmer qu’il n’était pas du coin.
Simple déduction, je pouvais me tromper. Mais au vu de son caractère plus tôt joviale, ainsi que de sa réaction de tantôt, je l’aurais sûrement remarqué avant si j’avais eut à le croiser. D’autant plus que sa chevelure blonde ne passait pas inaperçu, loin de la même. Les blonds étaient assez rares dans le coin. Du châtain, il y en avait beaucoup, mais du blond, aussi naturel que ça, ça ne courrait pas les rues. Je pouvais donc aisément en déduire que ce garçon n’était pas de Karakura, quand bien même il pouvait savoir se fondre dans la masse s’il le voulait. Il n’aurait pas pu m’échapper. D’autant plus qu’il était assez mignon, donc jusque là, je savais que mes conclusions étaient bonnes. Je lui proposai un croissant, et sa réaction fut immédiate :

- Ow Dieu vous garde My Lady ! C’est vraiment gentil de me donner une partie de votre gouté ! Have A Nice Day !!!

Dans sa phrase, deux choses me surprirent. Premièrement, le fait qu’il m’appelle « My Lady » avec un accent presque parfait. Très peu y arriver, l’accent anglais pour les personnes d’origines japonaises étaient compliqués, néanmoins, lui, il le prononçait avec facilité et aisance. Ce qui m’amena a pensé qu’il était peut être d’origine anglaise, ce qui ne serait pas étonnant. La bas, il y a beaucoup de blonds, l’Angleterre, c’est plus proche de la Norvège et Finlande, ainsi que la Hollande que le japon, disons le.
Deuxièmement, il employa le terme « Have a Nice Day » ce qui me ramena a un groupe du New Jersey de rock que j’aimais particulièrement. Sur le coup, je ne savais pas si je devais fondre directement sur lui en lui hurlant qu’il était fantastique de connaître cela ou s’était juste une formule de politesse utilisé pour être sympathique a mon égard… Je tentai alors une approche :

- Have a Nice Day ? Vous connaissez donc la musique Américaine ? Bon Jovi ?

Ce groupe était mondialement connu, il avait du succès a Tokyo aussi, les japonais étaient très axés sur l’étranger, néanmoins, ce groupe ne s’était pas vraiment imposé ici. Plus en Europe, Eurasie et Amérique, ainsi qu’en Australie. Mais a Karakura, je ne pensais pas être capable de croiser des gens connaissant ne serait-ce qu’une chanson de ce groupe. Avais-je de la chance ? Je n’en étais pas moins sûre, néanmoins, je préférai ne pas m’emballer. Je savais tout du moins que sur ce coup, j’aurais sûrement beaucoup a partager en sa compagnie.

- Ahem… Désolé j’ai oublié de me présenter ! Je m’appelle Allan ! Allan Quatermain et vous My Lady ?

Il avait l’air curieux et intrigué. Je lui fis un sourire, me tenant a ses côtés avant de prendre un morceau de croissant et de le porter a ma bouche. Ajoutant a la suite après avoir avalé mon délice :

- Lenalee Kokoro, ravie de te connaître, Allan. Tu n’es pas du coin, n’est-ce pas ?

Autant aller droit au but.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]   Dim 2 Aoû - 15:55

    Depuis que le pouvoir d’Allan c’était Développer le jeune homme avait du mal à dissimuler son Energie Spirituelle. Surement à cause de son « Nouveau Bras » qui était fait à la fois d’Acier, mais aussi et surtout et Reiatsu c'est-à-dire d’Energie Spirituelle ! Et ce bras remplit de « Puissance » ne pouvait pas être dissimulé ce qui faisait d’Allan une Proie facile pour des Hollow, mais bon pour le moment il n’y avait aucun monstre masqué en vue. Juste une jolie brune… Qui avait gentiment offert à Allan un bout de croissant juste après que l’Anglais ce soit fait voler le siens par un Chien a la fourrure noir et blanche… L’Estomac sur patte qu’est le Quatermain avait evidemment accepté ce généreux cadeau et l’avait dévoré en un éclaire ! En le voyant manger son croissant on aurait même peut penser que ce jeune homme n’avait pas mangé depuis six mois…

    Une fois ce bout de Croissant Dévoré Allan et Lenalee engagèrent la conversation. Après tout c’était la moindre des choses. Allan commença en remerciant la brune qui avait elle aussi un Niveau de Reiatsu plutôt élevé il termina d’ailleurs ses remerciement par une phrase qu’il aimait beaucoup c'est-à-dire « Have A Nice Day » une phrase tout droit sortie d’une chanson d’un groupe de Pop Rock Américain. C’est d’ailleurs cette phrase qui éveilla la curiosité de « My Lady » qui lui demanda s’il connaissait le Groupe Etats Unien (Si, si… Ca existe XD) Bon Jovi… En entendant ca il esquissa un grand sourire digne de la meilleur pub de Dentifrice au monde. Il ce gratta ensuite le menton. Et dit avec une vois franche et sympathique.

    « Un peut que je connais ! C’est un de mes groupes Favoris, je les ai même vues lors d’un Concert Gratuit à New York j’aime beaucoup les paroles de leurs chansons… La plupart sont de vraies Hymne à la vie ! »


    Sur ces mots le jeune garçon ce gratta un peut le crâne avec sa main gauche, laissant en même temps apparaitre une partie de sa main en acier. Puis il passa celle-ci dans ses longs cheveux blonds. Avant de lever les yeux vers le ciel. Ce n’était pas vraiment par agacement non… Il venait en faite de remarquer qu’un gros Nuage Noir s’avancer vers la petite Ville de Karakura. Il lâcha un petit soupire tout en espérant qu’il ne pleurerait pas avant qu’il est eu le temps de retourner à l’Hôtel ou il vivait depuis quelques jours. Il ce présenta alors à la jeune brune qui sembler plutôt intriguer par son interlocuteur… Un petit Silence s’installa entre les deux protagonistes jusqu'à ce que la jeune femme aux cheveux bruns brise ce Silence en ce présentant et en demandant d’où venait Allan. Celui-ci esquissa un petit sourire avant de dire…

    « Oula… C’est plutôt complexe. J’ai moi-même du mal à m’y retrouver… Je viens d’une petite ville d’Afrique de L’Est. Mais je ne suis pas vraiment africain en effet mon père est Anglais avec des Origines Finlandaises et ma mère elle est née dans l’Arizona et elle était originaire d’une Tribu Indienne dont le nom M’Echappe. Mais je ne suis pas sure que mon arbre Généalogique soit vraiment intéressant… Et en plus maintenant il pleut…»


    Dit le jeune homme en levant son bras Métallique au dessus de sa tête pour ce protéger des goutes d’eau. Heureusement ce n’était pas une grosse tempête au contraire c’était plutôt un petit crachin. Une petite averse sans grande gravité… néanmoins cette pluie fit soupirer le jeune blond qui attendait une réponse de la dite Lenalee Kokoro…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]   Sam 22 Aoû - 23:05

« Certains moments ont une gout d'éternels.Que se soit une journée ensoleillé,un fou rire, un baiser,une soirée,une nuit .Certaines choses reste, certains souvenirs s'encre dans la memoire .Par moment ils reviennent,par moment ils nous hantent, par moment ils s'effacent.Certains souvenirs ressurgissent pour nous faire rire,d'autres pleurés, d'autres reviennent pour nous rappeler des détails oubliés,d'autres pour nous faire un pincement, pour nous rapeller que c'est passé, que c'est fini . Les souvenirs .. Ces choses du passé . Ils sont lointains, ou pas, mais ils sont là »


« Un peu que je connais ! C’est un de mes groupes Favoris, je les ai même vues lors d’un Concert Gratuit à New York, j’aime beaucoup les paroles de leurs chansons… La plupart sont de vraies Hymne à la vie ! »

Un sourire naquit sur mes lèvres tandis que je le regardais. En effet. La plus part de ces somptueuses mélodies étaient de véritable appel pour vivre, sourire, vaincre l'adversité, le mal qui nous rongeait. Je trouvai régulièrement une source de réconfort a les écouter. La voix du chanteur, le guitariste et sa guitare, les rythmes dansant de la batterie, le doux son du piano. C'était ce que j'aimais le plus dans tout ça. Ils me faisaient rêvé. Mainte fois je m'étais imaginée dans des situations cocasses, dans les bras de celui que j'aimai, auprès de ceux a qui je tenais au son mélodieux de leurs chansons.
Détaillant les paroles aussi simplement, certaines nous amené a changer de philosophie de vie, de ne pas nous prendre la tête. « Comment puis-je croire aux anges si je ne crois pas en dieu? ». Des questions existancielles la plus part du temps, qui nous offrait peut être une vague reponse l'espace de quelques secondes. C'était presque magnifique. J'aimais tellement, ça me redonnait de l'espoir là ou je n'en voyais plus parfois, et croiser une personne qui partageait ça, ça me touchait, droit au coeur.

« En effet! Ça devait être fantastique! J'aurais tellement aimé les voirs moi aussi! Mais je n'ai jamais eut l'occasion. A la place, je les écoute en boucle et très fort dans mon appartement... et les voisins se plaignent, ainsi que mon coéquipier ... »



Je me grattai l'arrière du crâne en signe de gène. En effet, je n'étais pas très discrète parfois, mais rien a faire, j'aimais tellement ça que je ne m'en privais pas. Naturellement, Akira m'engueulait après en me demandant de me calmer, mais même ça, ça n'arrivait pas a m'enlever les chants, la voix du chanteur, qui m'entrainait encore et encore... toujours. C'est a cet instant là que je remarquai son bras. Recouvert d'acier, il ressemblait a un énorme mecanisme compliqué, durement construit, solide et menacant. Un faux? Certainement, en tout cas, il n'avait plus l'usage de son véritable membre. Et de ce fait, je m'en sentais gênée.
Déjà, d'avoir remarqué. Je sais que c'était stupide, mais je ne savais jamais comment réagir vis a vis de ça. J'allai sûrement me laisser emporter par la curiosité en lui posant des questions qui le mettrait mal a l'aise... Au pire, il n'y répondrait pas, je n'en ferais pas un flan. Quelques goutes de pluie plus tard et il reprit la parole. Je lui avais demandé d'ou il venait, alors il me répondit qu'il ne savait pas vraiment, qu'il était né dans une ville d'Afrique, mais son père était anglais, sa mère venait d'Arizona. Enfin, un mélange ethnique qui m'impréssionnait et me laissait sans voix.

« Je voulais juste savoir depuis quand vous étiez a Karakura en fait. »

Bah au moins, c'était plus simple de demander comme ça.

« Enfin, j'aimerai savoir... ce bras, il vient d'ou? Il n'est pas comme les faux membres qu'on a l'habitude de voir... Beaucoup plus sophistiqué, disons le. Limite futuriste... »

Je lui intimai presque d'éviter de me mentir. Je n'étais pas stupide, ça sortait trop de l'ordinaire pour être de la création de l'homme. En y reflechissant bien, il possedait un tant soit peu de force spirituelle, assez en tout cas pour attirer mon attention.. ce garçon reservait bien des surprises qui attisaient ma curiosité. Pauvre de lui, je n'étais pas près de le lâcher.
Voilà ou mener une mignonne petite conversation bien innocente et un croissant donné. On avait souvent du mal a se débarasser de moi après ça, mais c'était dans ma nature d'être si curieuse et penible a supporter, alors, je n'y pouvais rien. Akira me le disait souvent d'ailleurs que ma curiosité était déplacée, mais je m'en fichai, m'excusai, mais n'en avait rien a faire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Much Ado About Nothing ~ [PV : Lenalee]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D. Gray Man
» [MANGA/ANIME] D.Gray-man
» Kipi Cosplay's
» galerie début de graph de lena sur gimp =D
» [Vaudoo & co] GRAY Heroic "Secret Identity" of HE-RO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Monde des Humains - Karakura Town • :: Zone Centrale-
Sauter vers: