AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Lun 6 Juil - 21:57



La lame arriva tout droit sur Ryôsuke. Ce dernier la bloqua à l’aide de son grand Zanpakutô, l’obligeant à faire usage de ses deux mains pour ne pas plier sous le poids de la force adverse. Le chevalier en arme qui ce tenait devant lui était extrêmement imposant et il semblé intouchable, de plus que Ryôsuke commencer sérieusement à perdre de la puissance. Il regarda son avant bras en sang, les muscles tellement crispé que chaque faux mouvements lui offrait une douleur insupportable. Le jeune homme esquiva le coup suivant et celui d’après puis il se retourna et contrecarra à l’aide d’une attaque à la vertical. L’adversaire n’eu que faire de ce petit retournement de situation car la lame vint se briser contre son armure métallique, s’éparpillant autour de l’environnement sombre qu’était sa chambre de la 11ème division. Ryôsuke émit un léger soupire d’angoisse et un éclair d’étonnement s’afficha sur son visage, puis son opposant laissa couler sa lame avant de le prendre par le colle et de le lever bien haut à la hauteur de sa tête. L’homme au muscle incroyable et à la carrure imposante redressa son sabre mythologique et laissa toucher le bout de la lame sur le ventre de Ryôsuke. Ce dernier était à bout de force il ne savait plus quoi faire, quoi soudain l’adversaire releva sa visière lentement dévoilant son visage. Ryôsuke n’en crus pas ses yeux, il fit des yeux tout rond et cria de toutes ses forces en apercevant la mine réjouit de Kirailla. Cette dernière lui planta directement l’arme blanche à travers le corps laissa éclater le sang de par et d’autre du terrain. Tout s’effondra et Ryôsuek commencer à sentir ses forces le quitter quand il entendit simplement.

« Ryôsukeeeee !!! Tu n’as pas fais la vaisselle !!! »


« Nannnnnnnnnnnnnnn !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! »

Il ce leva en sursaut. L’air effrayé dégoulinant de sueur. Ryôsuke regarda son réveil qui affiché 7 :34. C’était donc la une journée qui commencer très bien. Ryôsuke sortit du lit pour ce rendre devant le miroir. Il n’y a pas à dire, cette fille foutait même la trouille dans ses propres cauchemar, ce n’est pas dans son subconscient qu’on va lui demander de faire les taches ménagère quand même, et bien si. Le Shinigami passa de l’eau sur son visage puis enfila son haut habituel que sa colocataire avait du repasser hier soir, et encore heureux d’ailleurs. Ryôsuke commencé à ce demander ou elle avait bien pus passé, mais comme elle n’était pas dans l’appartement, sa ne pouvait qu’être une bonne mâtiné. Pensé tout sa était méchant en effet mais c’était en remboursement de tous le reste qu’il avait du subir au fur et a mesure du temps passé. L e jeune homme pris son bracelet ‘or qu’il attacha à son poigner. Ce dernier représenter une vierge entouré d’un serpent, ce n’était pas la le symbole d’un simple bijou mais l’apparence scellé de son Zanpakutô car sinon ce dernier serrait bien trop voyant et comme Ryôsuke ne contrôle pas excessivement bien son énergie spirituel, mieux valait emprisonner tout sa. Un manteau de cuire sur le dos, il sortit de l’appartement et ce rendit dans les rue de Karakura.

Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, ni trop mauvais, ni trop beau. Un temps extrêmement bien équilibré. Ryôsuke marcha jusque dans un des plus grands magasins de la ville. Là, il visita quelques boutiques, passa à son bar habituel pour y vider sa bière et en sortant contemplat le mode d’un œil intrigué. Il pausa son être sur un banc puis ne bougea plus regardant les gents passer. Le toît était ouvert laissant un vent frais envahir tout l’espace e détente, une sorte de petit jardin itnérieur. Ryôsuke, observa de ses yeux de jais les personnes les une après les autres. Cherchant à identifier ce qui semblé être une pression spirituelle assez différente d’un humai normal. Un Reatsu inconnu renfermant un pouvoir lui aussi bien hasardeux. Ryôsuke chercher désespérément l’origine de cette force quand une personne ce détachant du lot se montra. Une jeune femme magnifique menée par ces pas qui lui faisait traverser le jardin. Ryôsuke serrât son pendentif et laissa son reatsu partir puis il ce leva, et décida de voir ou une nouvelle rencontre pouvait bien le mené…

Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Mar 7 Juil - 22:12

    Mes rêves me réveillent, encore une fois. Je me retrouve baignée de sueur, encore une fois. Les yeux rond et effrayés, le visage marqué d'horreure. Encore une fois...
    Encore une fois mes cauchemar font taire la nuit. Me montrant un passé que je désirais ardemment oublié. Et encore une fois, je ne pus m'empecher de pleurer. Je ne pouvais rien y faire. Là, seule dans un lit froid, trop grand pour moi, pour moi toute seule, je me ressassais ce passé que j'avais pourtant laissé à des kilomètres de là. Et maintenant, que pouvais-je donc faire? maintenant que les souvenirs avaient ressurgit? Maitenant qu'is m'avaient enfin rattraper...? M'enfuir une nouvelle fois contre mon plus grand ennemi? Ou relever la tête et faire face? Si je choisit la première, le premier choix, combien de temps me laissera t'il en paix avant de revenir? Deux ans? ou moins... Ca me parait court tout d'un coup. Et si au contraire, je choisis de l'affronter. Faire face, et garder ma fierté. Dans ce ca là, je sais d'or et déjà que je perdrais ce combat.

    Je me levais d'un pas machinal, mettant mes jambes hors du lit et attrapant mes clopes. Mon premier geste du matin. Mettant le briquet sous l'extrémité de la clope, quand mon portable vibra. En allumant l'objet du désir, je regardais d'un oeil impassible le portable se mettre a danser dans tous les sens sur ma table quand il tomba vers le plancher. Une main d'ombre l'attrapa au vol et me l'amena tranquillement. Je soufllais une bouffée de fumée et l'aattrapais et répondais d'un air absent:


    ♫ ♪ Aika: Yosh...
    ♪ ♫ ? : Salut ma belle! Je t'attends devant la boutique Aza. On s'y rejoint dans une 3o minutes? Ok? Super! Bisoux

    Et elle racrocha. Je tenais encore le téléphone près de mon oreille, sans vraiment le coller à celle-ci. Qu'est ce que j'aime ces moments là. Où l'on décide à ma place de comment les choses vont se dérouler. 3o minutes. Allez hop, je me pointe dans une heure. Le temps de prendre ma douche et tout le tralala. Bien insister sur le maquillage surtout. Je suis une fille superficiel c'ets clair. Je ne suis rien sans le bronzage et le maquillage noir.

    Bref, après être sorti de la douche, de m'être beurrer le visage de maquillage en tout genre en ayant bien sur abusé sur le gloss, je partait vers la boutique Aza.


    [...]


    Comme je m'y attendais, elle n'étais pas là. Remarque je suis en tort. Quoi que, en un sens je n'ai jamais dis: Ok. Je me saisi de mon portable et allumais une 5ème cigarette.

    ♫ ♪ Aika: T'es où? Je t'attends moi.

    Et hop là on fait genre je suis là depuis une demi heure.

    ♪ ♫ Aya: T'es en retard!!!

    Tu parles..

    ♫ ♪ Aika: On s'en fout du moment que je suis là...
    ♪ ♫ Aya: T'as croisé un mec c'ets ça?
    ♫ ♪ Aika: Si je te dis oui tu me lacheras?

    Et elle raccrocha encore une fois. Poussant un énième soupire, je sufflais la fumé de tabac, et m'engageais dans un parc, quand je sentis une présence derrière moi. J'accelerais donc le pas, me cachais dans les ombres et réapparaut derrière cet inconnu.

    ♫ ♪ Aika: Qu'est ce que tu me veux toi? Pourquoi tu me suis?!

    Des yeux noir comme les ténèbres qui m'habitent, des cheveux d'un air ébouriffé mais parfaitement bien travaillé pour donne un style sans égal. Des vêtements mettant un corps musclé en valeur. Woaw! Celui-là c'est clair je le veux! Et pas qu'une nuit! J'esquissais un léger sourire de contentement en voyant ce corps d'Apolon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Mar 7 Juil - 23:31



Ryôsuke était maintenant à quelques pas de l’inconnu. Vu de dos, c’était déjà quelques chose, si bien que Ryôsuke ce demander si il ne ferait pas mieux de partir avant de faire quelques bêtise. Sa réflexion fut malheureusement interrompue par un mouvement de la jeune femme. Elle disparut sans prévenir, et ce retrouva très rapidement, en quelques seconde derrière Ryôsuke Kokoro qui n’eu même pas le temps de comprendre.


« Quesque tu me veux toi ? Pourquoi tu me suis ? »


Impressionnant. Comment cette femme avait-elle fait pour aller aussi vite. C’est comme si elle n’avait plus existé pendant quelques secondes. Ryôsuke s’arrêta nette, et tourna simplement sa tête d’un être extrêmement étonner écartant ses yeux au maximum. Elle était d’une élégance rare, combinant un alliage de blanc argenté et d’indigo resplendissant sous els trait du soleil qui reflété la vie dans ces cheveux tombant sur un corps tout à fait envieux lui aussi. L’une des plus belles créatures humaine sans aucun doute qui ferait rêver n’importe qu’elle être possédant des yeux, un cœur et un envie irrésistible e bonheur et de vie originale. En aucun cas cette jeune femme ne pouvait ressembler à l’une de ces semblable, son visage fin et dessiné ne m’était quand valeur un regard foudroyant d’émotion cachant la bleuté irréelle de ces yeux bleu. C’est le genre de chose que le jeune Shinigami n’avait encore jamais découvert cher la race humaine ou alors il ne sans rappelait gère depuis qu’il fut libéré de ses chaînes d’âme. Comme plonger dans une marre transparente semblable au ciel entouré d’une limite ténébreuse signifiant la beauté protégé par le danger d’absorption. Ryôsuke s’était mis dans la tête qu’il devait découvrir d’où venait ce reatsu inconnu, mais cette idée était bien loin à présent dans son esprit. Il possédé un grand vide interne et ne savait même plus pourquoi il était présent dans ce jardin. Les paroles de la jeune femme lui rappela la réalité qui pourtant, était envoutante à la vus de lèvre parfaitement mis en valeur. Le Shinigami ne bougea plus pendant quelques secondes. Puis sa conscience la rappela à l’ordre et il cligna des yeux, se retourna l’entement et secoua légèrement sa tête.

« Heum... heu... Je... … Comment tu as fait pour… ? C’est incroyable sa… »

Ryôsuke ne savait à vrai dire pas trop quoi répondre devant son interlocutrice dont l’apparence autant que ces dernières paroles monopolisé son attention au maximum. Ryôsuke avait des le départ pris son air ridicule pour donner l’impression d ‘une innocence prononcé. Mais après réflexion, autant saisir le bonheur quand il arrive. Ryôsuke remarqua les sourcils froncés qui furent détendu par la suite accompagné d’un léger mouvement de lèvre. L’ex-siège repris son regard neutre et profond habituel puis il s’avança légèrement.

« Et bien… Je compter te demander d’où te provenait cet incroyable talent que tu as là… Mais finalement après une légère réflexion. Je pense que vu l’heure qu’il est, et ton air exaspéré de ne pas avoir eu quelques choses d’attendu. Je vais en profiter pour inviter la plus ravissante des jeunes femmes que je n’avais jamais vues à manger… »

S'attendant dans beaucoup de cas à recevoir une réponse négative de la par de l’inconnu. Ryôsuke avait quand même voulut passer du temps avec elle car l’occasion de côtoyer un versant si magnifique de la nature n’était pas donner tous les jours. La chance était pour uen fois présente et depuis longtemps, Ryôsuke sentait un sentiment profond et noble le possédé. Un sentiment qui lui dicté une conduite irréprochable envers cette femme qu’il ne connaissait même pas. Malgré sa, le Shinigami avait l’impression qu’il ne devait surtout pas partir comme sa. C’était comme retrouver le plus beau des souvenir de toute une vie d’un seul coup. Non content de vouloir abordé une personne qui au départ ne devait être simplement qu’un sujet de vu pour un pouvoir inconnu, Ryôsuke ne s’arrêté visiblement pas qu’au bonjour. Contraire à tout principe que de ce lancer directement d’un seul coup sans prévenir dans la gueule du loup, le jeune homme retint son souffle puis passant une main derrière sa nuque il s’attendit à en recevoir plein la figure.

« Humm… Excuse moi d’être aussi directe… tout m’échappe, mais mon cœur vient de me jouer des tours… Je me nomme Ryôsuke… Ryôsuke Kokoro. Et je ne tiens pas à être désagréable, n’y un de ces chien suiveur contre toute idée reçus… »

Plus un pour des réflexions peut convaincante de Ryôsuke qui commencé à ce dire que finalement. Comme beaucoup de jour ou il décidé à sortir… Oui il aurait peut-être du rester dans son lit aujourd’hui.

Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Mer 8 Juil - 15:02

    ♪ ♫ Ryôsuke:- Heum... heu... Je... … Comment tu as fais pour… ? C’est incroyable ça…
    ♫ ♪ Aika:- Pour quoi? C'est pas en me sortant des phrases de ce genre que je vais pouvoir te répondre.

    L'énervement prenais le dessus. J'avais beau avoir en face de moi un mec typiquement beau, que Lenalee et moi classerions même parmi le top du top. Je sentais quand même la rage me monter au cerveau et gagner mes mains qui se refermaient sur ma taille. Les poings fermés je regardais dans les yeux ce mec, cet inconnu qui me toisais du regard. Je fronçais les sourcils marquant ainsi mon impatience et le vis reprendre une attitude impassible. Ben voyons. D'un mouvement rapide, je fis un mouvement vers la droite en faisant aussi "rouler" mes pupilles bleu glacées. Je fermais fermement le poing droit et ramena quelque peu de matière noir sur celui-ci, l'enveloppant ainsi dans les ombres. Le regard toujours fixé sur les pupilles noir de l'inconnu je fronçais un peu plus les sourcils.

    ♪ ♫ Ryôsuke: -Et bien… Je comptais te demander d’où te provenais cet incroyable talent que tu as là… Mais finalement après une légère réflexion. Je pense que vu l’heure qu’il est, et ton air exaspéré de ne pas avoir eu quelque chose d’attendu. Je vais en profiter pour inviter la plus ravissante des jeunes femmes que je n’avais jamais vue à manger…

    Je fus prise de cour. Autant le dire. Je m'attendais à tout, sauf à ça. Enfin tout... Tout qui ne soit pas un rendez-vous, comprenez. Je n'ai pas pour habitude de rembarré quelqu'un pour qu'il m'invite ensuite à Dîner... Je pris donc mon air étonné malgré moi, et explosais de rire. Une blague. Voila à quoi j'avais à faire aujourd'hui. Un comique.


    ♫ ♪ Aika: - Hey mais t'as fais l'école du rire toi ma parole? Et je peux savoir de quoi tu parles? De ça peut être?

    Je mis mon poing à côté de mon visage, sortant ma langue et léchant légèrement les ombres qui dansaient autour de ma main en gardant un œil sur lui, d'un air plus que provocant. Arf. Ma mère me disait toujours de ne pas jouer avec... Ah oui. La nourriture. Mais c'est plus fort que moi. Après tout je suis ici pour m'amuser. Et il y a bien longtemps que ma tête a pris la place de mon Cœur. A vrai dire maintenant je ne fais plus de sentiments, je n'ai pitié de personne, et encore moins des mecs. Après tout il n'en n'ont pas eu pour moi... Ce n'est que justice, dommage que ça tombe sur des innocents, mais c'est pas mon problème. Le monde entier fait partie du théâtre de ma vengeance.

    ♫ ♪ Aika:- Mais Soit. Si tu insiste, Ok, je vais manger avec toi.
    ♪ ♫ Ryôsuke:- Humm… Excuses moi d’être aussi directe… tout m’échappe, mais mon cœur vient de me jouer des tours… Je me nomme Ryôsuke… Ryôsuke Kokoro. Et je ne tiens pas à être désagréable, n’y un de ces chien suiveur contre toutes idées reçues…

    J'esquissais un nouveau sourire, mesquin cette fois ci. Ça non plus ce n'est pas de ma faute. C'est nerveux. Bref, il fallait que je lui réponde. Mais répondre quoi au juste? Attends Kokoro? Ce nom fit tilt dans ma tête. Il a le même que ma meilleure amie. Lenalee. Lenalee Kokoro. C'est pas possible elle n'a pas de frère, elle est fille unique. Il n'y a que cet Akira dans sa vie, et moi. Personne d'autre. Mon visage se radoucit incroyablement. Au revoir sourire mesquin, bonjour étonnement. Arf. Je déteste cette expression. Mes yeux s'ouvrirent un peu, je pris mes lunettes de soleil de la main gauche, laissant retomber l'autre le long de mon corps. Mes lèvres s'entrouvrirent, laissant échapper un sifflement.

    ♫ ♪ Aika:
    - Kokoro? Tu as un lien de parenté avec Lenalee Kokoro? Ou c'est une coïncidence comme il en existe tant? Sinon elle m'aurait parler de toi. Or c'est bien la première fois que je te vois.. Sinon je m'en serais souvenue.

    Arf nan putain! Aika!!! Tu viens de sortir une connerie qui montre que ce mec t'intéresse... Nan mais vraiment. Où j'ai la tête moi! C'est pas possible.

    ♫ ♪ Aika:- Aika Kuroime. Je suis la meilleure amie de la jeune Lenalee. Et encore l'expression est faible. Je maitrise le Shadow Discipline. La discipline des ombres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Mer 8 Juil - 21:48



Ryôsuke regarda la jeune femme éclater de rire. Il venait de reprendre son air sérieux et s’attendait exactement à une réaction dans ce genre la. Après avoir chambré quelque peut et jouer avec son pouvoir noire devant Ryôsuke. Elle fini par acquiser face à l’invitation que le Shinigami lui avait proposé. Ryôsuke ce demander si ce qu’il faisait était sur, et bien. Ne sachant trop quoi répondre face à une telle femme, que devait-t-il répondre de ces réactions si imprévisible… Le jeune homme au final n’eu que faire de cette réaction à, partir du moment où il avait réussi à faire ce qu’il désiré. Il chercher quelques choses à dire quand la phrase de la jeune femme attira son attention. Avant que celle-ci s’échappe il put désigner le mouvement de mesquinerie des lèvres de la belle qui faisait penser à une glace et parfum exquis des mille et une vertus ainsi que les parfums du paradis réuni dans un même membre. Le Shinigami gâcha sa réflexion par la révélation qui lui fut faite.

« Kokoro ? Tu as un lien de parenté avec Lenalee Kokoro ? Ou c’est une simple coïncidence ? Sinon elle m’aurait parlé de toi. Or c’est bien la première fois que je te vois… Sinon je m’en serrais souvenu. »


Sur ces mots, Ryôsuke eu un saut d’étonnement. Le souvenir qui lui semblé trouble arriva comme une balle. Cela faisait plusieurs année voir plusieurs dizaine de centaine d’année qu’il n’avait pas entendu le prénom de Lenalee. Sa propre sœur qu’il avait connu il y a si longtemps de sa. Celle qu’il n’avait jamais put voir, et avait simplement gardé l’idée de veiller sur elle dans le noir. Le jeune homme fixa ébahit la jeune femme puis il fit un sourire près à répliquer habilement.

« Lenalee… Lenalee Kokoro. Je viens de tomber par le plus grand de tous les hasards sur une amie de ma sœur. Oui, je suis son frère. Que tu ne me connaisses pas ne m’étonne pas, ma sœur ne dois avoir qu’un maigre souvenir de moi… je pense que cela fait beaucoup trop de temps que je ne les pas vu pour me souvenir de tout sa… »

Ryôsuke prit un air triste, ses yeux s’emplir du noir représentant la nuit et son expression ce fit de marbre, comme perdu dans ses pensés… Il venait à y oublié beaucoup de chose. Sa sœur était toujours là, quelque par… et cette fille semblé la connaître. C’était certainement la plus grande des chances donnés à ce Shinigami. Soudain revenu à lui, Ryôsuke émit un léger sourire puis il secoua la tête avant de s’apprêté à parler. Il fut retenu par le mouvement de l’ombre de la jeune femme contre le soleil qui bouger sans cesse. Elle n’avait pas l’apparence de la jeune femme mais plus quelques choses de… Pas tellement distinct pour le moment. Elle sortait à la limite du sol, c’était incroyable, ce pouvoir devait être le seul existant au monde. Ryôsuke redirigea son regard soudain réabsorbé par la prunelle d’Aika. Aika Kuroime, un nom qui rend le danger délicieux et donne l’illusion du plaisir dans la souffrance. L’ange et le diable faisant l’amour, les blessures d’un être doux et gracieux qu’on enchaine à une torture de lettre splendide représentant même la beauté sans pareille de cette être dont le nom imposé ce regard de marbre et sans égale.

« Si comme tu le dis… tu serais la meilleur amie de ma sœur. J’aimerai beaucoup la voir. J’ai de la chance on dirait, ma sœur n’aurait pas perdu l’habitude de s’entourait de personne d’exception hahaha. Ainsi tu maîtrise les ombres… Ton pouvoir est fantastique. J’aimerai te voir l’utiliser un de ces jours. Sur ce, partons d’ici. »

Ryôsuke n’aimait pas beaucoup tourner autour du pot. Il faut dire que ce n’était pas du tout son fort. Tout ce qu’il souhaité c’est de passer du temps à discuter avec Aika au final car avré dire il savait tout au fond de lui que ce n’était pas spécialement pour ces pouvoirs qu’il l’avait abordé. Les pouvoirs on s’en fiche pas mal, tout ce que le Shinigami chercher c’était principalement à attirait l’attention ou la curiosité de la jeune fille ce qui semblait réussi à première vu. Près à partir, assez content de lui malgré tout. Ryôsuke ce préparé à avancé la marche quand il ce stoppa. Tourna sa tête ver Aika en repensant à ce qu’elle venait de lui dire à propos de sa sœur. Et même si l’humaine n’y était strictement pour rien, même si elle n’avait que soulever une vulgaire hypothèse. Il s’arrêta à quelques centimètre d’elle et la pris dans ses bras contre toute surprise. Des centaines d’odeur magnifique vient faire leurs entré. Malgré la froideur externe de la jeune femme, Ryôsuke sentit une douceur incomparable et un avant gout de ce qu’on pouvait trouver dans les appartements de Byakuya Kuchiki. Des senteurs très nobles et distingué donnant beaucoup de charme à ce geste qu’y ferait sans doute tout l’étonnement de la personne. Il desserra ses liens, puis après s’être à demi reculé il répondit tout simplement et sans complication le mot qu’il avait oublié de prononcé dans l’ignorance total de l’humaine.

« Merci. »

Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Jeu 9 Juil - 21:21

    ♪ ♫ Ryôsuke:- Si comme tu le dis… tu serais la meilleur amie de ma sœur. J’aimerai beaucoup la voir. J’ai de la chance on dirait, ma sœur n’aurait pas perdu l’habitude de s’entourait de personne d’exception hahaha. Ainsi tu maîtrise les ombres… Ton pouvoir est fantastique. J’aimerai te voir l’utiliser un de ces jours. Sur ce, partons d’ici.

    Je restais sur place, figée, mécontente. Allons bon, il allait entendre parler de moi celui-là !

      ♫ ♪ Aika: -Alors en fait.. Tu vas te servir de moi juste pour revoir ta sœur ? Epargne moi tous ces formules de politesse veux-tu. On est plus au temps de la renaissance. Continues comme ça très cher, et sois sûr que j’utiliserais ce pouvoir. Mais pas de la manière dont tu l’espérais. Maintenant comme tu l’a si gentiment conseillé. Allons-y. J’ai des choses a faire.


    En vérité nan.. Je n’avais rien à faire, et je regrettais aussitôt mes paroles. La perspective de le quitter ne m’enchantait pas du tout. Surtout de cette manière. Mais je suis une personne bien trop fière et orgueilleuse pour me permettre de m’excuser. Pour moi, s’excuser, c’et se rabaisser. Ce n’est pas ce que je veux. J’aime être en hauteur. Et je ne m’excuse que quand cela en vaut la peine. La je ne le connais pas. Je ne sais même pas où cette histoire va me mener. Mais si il est bien le frère de Lenalee… Il y a de fortes chance pour que je le recroise un de ces jours. Mais quand et comment ? Si les circonstances sont les même qu’aujourd’hui, est –ce que je le rembarrerais comme maintenant ? Est-ce que je me montrerais aussi froide et distance.. Alors qu’en fait je ne veux que me rapprocher.. Arf, a m’écouter je me jetterais dans ses bras. D’un autre coté.. J’adorerais qu’il me prenne dans ses bras. Ressentir encore une fois la chaleur humaine émanant d’un corps musclé et protecteur. Voila que sans même m’en rendre compte, je me mets à recevoir des envies de tendresse… Aika ma vielle tu déraille. Mais quand je le regarde dans les yeux, les miens fondent dans les siens. C’est un sentiments très doux et cette sensation de chaleur qui m’envahit.. Ces frissons qui me parcourent l’échine et se niche dans le creux de mon ventre… Arf, c’est d’un bizarre ca encore.

    Je lui passais devant et engageais la marche, quand je captais qu’il ne me suivait pas. Allons bon il me la joue a quoi là ? Il semblait perdu dans ses pensées. Ah ! Mais c’est pas le moment ! J’ai faim moi. Si tu m’invite faut te bouger.


      ♫ ♪ Aika: - Hey…


    Je n’eu pas le temps de finir qu’il se dirigeait vers moi. Arrivé à ma hauteur il se tourna vers moi, et me prit soudainement dans ses bras. Je fus tellement surprise que je ne savais plus quoi faire. Et qu’est ce que tu voulais que je fasse ? Il me prit dans ses bras… J’avais à peine réalisé le truc que déjà il me lâchait. J’avais à peine eu le temps de sentir son parfum, de ressentir des milliers de frisson me parcourir la colonne vertébrale et des papillons trouver refuge dans mon ventre, qu’il s’éloignait de moi. Pendant cet instant. Ce court instant. Je fus déconnecté du monde réel. Je le sentis enfouir sa tête dans mon coup et c’était là le déclenchement de toutes sensation puissance 1o. Il recula, m’observa un instant, encore interdite, l’air étonné, fixant un point. Quand il me dit : Merci. Merci de quoi ? De m’avoir pris dans tes bras ? Bah je t’en prie..

      ♫ ♪ Aika: -Tout le plaisir est pour moi…


    Fin je crois. Il commença a partir. Je n’avais qu’une envie, le rattraper et le prendre dans mes bras, en appréciant le moment le plus possible. Au lieu de ça, je le suivis dans un endroit charmant. Loin des bar que j’ai largement fréquenter. Sauf qu’avec une tenue comme la mienne… Je n’allais pas passer inaperçue c’est clair. J’allais même être recalée.

    ♫ ♪ Aika: -Euh… Tu ne voudrais pas passer à mon appart avant ? Histoire que je me change…

    J’invite un mec, un inconnu… A venir chez moi. Enfin nan c’est pas ça qui m’étonne. C’est le fait que ca soit juste pour me changer… Et non pas pour passer un bon, très bon moment avec lui…. Aika, ma belle, tu ne vas vraiment pas bien aujourd’hui. Sautes lui dessus à la première occas’ histoire de réparer ton erreur sinon ca ne vas vraiment pas le faire.

    Les rues se resserraient et le métro semblait de plus en plus en retard. Je l’ai trainée sans un mot dans les rues de Karakura pendant environ 2o minutes, avant d’arriver enfin à l’arret de ce tram souterrain. Je détestais cet endroit au possible. J’aurais préférer opter pour un taxi mais bon. J’entrais, suivi de près par ce jeune homme, et poussais un soupire à fendre l’âme. Plus de places assises. Je commençais alors mon numéro de : Je me sens pas bien faut que je m’assois… Mais pas de bol pour moi, c’est une grand-mère qui récupéra la place avec son malaise à la con. Tu parles. Je pris une moue à la fois indignée et énervée. Ce qui fit rire mon nouvel « ami ». Bref, me voila le dos collé à la paroi, faisant un face à face avec Ryôsuke. Mes yeux fuyant les siens, une personne le bouscula et il tomba sur moi, se rattrapant au dernier moment à la barre. Me souriant prestement. Puis j’eu la bonne idée de bouger… Grave erreur de ma part. Quand j’y repense… Bref. Je me suis pour ainsi dire levée, et j’ai arpenté de long en large, enfin surtout en large, la cabine de métro où l’on se trouvait. Quand je me redirigeais vers Ryôsuke qui avait pris ma place contre la paroi, les bras croisés me regardant fixement. Comme si je l’amusais. Et BAM ! Petit virage bien serrer et je me ramasse sur lui. Mais un truc bien ! Pas le juste petit, « oups désolé j’ai pas fait exprès ». T’façon il m’aurait pas cru dis comme ça. Bref, j’ai voulu chopper la barre au passage, mais nan, elle glisse dans mes mains. Et je me retrouve entouré par des bras musclés. Han, la chance quoi ! Mais le truc. Sans dec… Les gens parfois tu veux les tuer. Je me relève, enfin je me tiens droite quoi.. Nan parce que avachis comme je l’étais c’était pas la classe.. J’allais lui dire que j’étais désolé, quand le métro arriva a station. Et Bam, tout le monde rentre, me pousse, et bordel j’aurais du rester à ma place, contre la paroi. Bref, on me pousse, et là.. On me pousse en avant hin.. Bon ok je viens au fait.. Je l’ai embrassée… J’ai pas fait exprès. On m’a poussée sur lui… Je me suis vite reprise. Les joues légèrement rouges, le regard fuyant. J’ai juste dit : Désolé… On peut faire mieux, je vous l’accorde, mais je savais pas vraiment si j’étais désolé ou nan.

    Une fois arrivée, je me suis dépêchée de sortir, alors que l’autre derrière, il trainait comme pas possible. Je rentrais dans mon appart et attendais sagement qu’il passe avant de pouvoir refermer la porte de l’immeuble. Il passa avec un sourire l’air de dire « merci » Ya pas de quoi. Je laissais la porte se refermer et l’emmenais dans les étages, histoire d’aller à mon appart plutôt que ceux des voisins… J’arrivais rapidement au dernier étage, n’ayant pas pris l’ascendeur, avec ma chance aujourd’hui, ne pas forcer le Diable hm ? Il me suivait sans rien dire, sans se plaindre. Ayant toujours environ, deux pas d’avance sur lui, j’arrivais au bout du couloir avant lui. Fit cliqueter la clé dans la serrure et ouvrit la porte quand il arriva à ma hauteur. Je le fis entrer dans le salon, et me dirigeais vers ma chambre en posant juste mon collier-briquet sur la table. Me dirigeant directement vers ma chambre, petite chambre soit di t en passant… Il ya juste la place pour mon lit, environ un mètre entre le lit et les murs.. Bref, ca m’amusait de le voir regarder partout. Je saisi ma robe la plus classe, donc la plus chère, et filait dans la salle de bain.

    Elle était toujours aussi parfaite. Epousant parfaitement mes formes et les mettant en valeur. D’un couleur noir nacré aux reliures violettes, allant parfaitement bien avec mes cheveux. Je les coiffaient en chignons, laissant quelques mèches dépassés dans u ensemble harmonieux. Rajoutant quelques décorations par-ci par-là. Bref, une retouche maquillage et j’étais vraiment parfaite. Je sortais de la salle de bains, fière de moi, parcourait ma chambre, et trouvait Ryôsuke affaler dans le canapé, dos à moi. Zappant et appuyant sur la télécommande en regardant l’écran géant posé au mur.


      ♫ ♪ Aika: -Ca sert d’avoir de l’argent n’es-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Jeu 9 Juil - 22:51



La suivant jusque dans le métro, Ryôsuke ne ce plaignait absolument pas de suivre la jeune femme jusqu’à son appartement. L’endroit ou d’après elle, l’option de changer de tenue était de rigueur, ce que Ryôsuke en lui-même ne trouvait pas spécialement nécessaire. C’est vrai quoi ? Elle était déjà tellement belle, comment peut-elle être encore plus somptueuse que maintenant. Le merci passé ne dut visiblement pas être compris correctement au vu de la réponse de la jeune femme qui avait réussi à soulevé l’étonnement cher Ryôsuke. D’un coter que dire d’autre. Rien du tout, il n’y avait pas grand-chose à dire. Le Shinigami se faisait donc un plaisir immense e suivre la jeune femme jusque dans son antre, lui qui commencé à sérieusement oublié l’option « pouvoir » cher cette personne attiré principalement par la beauté féminine qui se dressé sans cesse devant lui. Cette chance n’était pas présente à tous els coins de rues loin de la, sur le trajet ou Ryôsuke eu put observer toute les femmes qu’il voyait, pas une seul n’était aussi spéciale et intéressante que celle qui le mené à travers le métro et les habitations voisine. Une fois dans le souterrain, Ryôsuke entra donc dans le tram avec elle, puis patienta en recevant quelques fois un nombre minime de bousculade jusqu’au moment ou la jeune femme lui tomba une première fois dans les bras. Remplit d’un amusement fou pour cette petite humaine, Ryôsuke adoré vraiment être en sa compagnie, que sa soit dans le métro, au restaurant ou dans le parc. Elle avait le dont de s’emberlificoté dans certain moment et de s’exciter ou encore s’énerver pour pas grand-chose ce qui rendez les choses vraiment intéressante pour lui. Quand l’arrêt arriva, Ryôsuke laissa Aika passé devant lui. Cette dernière fut bousculée mainte fois avant de rapidement trébucher et tomber directement sur Ryôsuke, ces lèvres touchant les siennes. L’Exilé devant ce geste excusa la jeune femme bien évidement confuse de la situation mais garda bien pour lui le plaisir d’avoir eu comme la douceur des anges entre les lèvres. C’était certainement un des endroits els plus attirants du corps d’Aika. Pour Ryôsuke, sa bouche était magnifique, toujours hanté de tic agréable et amusant, douce, transportant tout un sentiment amoureux d’un seul coup. Et sa l’ex-siège l’eu très vite compris. Le temps sembla s’arrêté et pendant quelques seconde ce fut magnifique pour Rôsuke… Quelques secondes, plutôt une seul car comme il le pensé, ce bonheur ne put évidement duré plus longtemps. Il commencé à ce dire que l’aimé n’était pas une bonne idée… puis comme on ce débarrasse d’un insecte ennuyeux ou d’une poussière récurrente, il balaya sa conscience sans réfléchir. Les questions pourront bien ce pauser un autre jour, l’envie de ce faire envahir par l’amour d’un être qui ne peut nous appartenir était plus forte pour Ryôsuke. Sortant du souterrain lugubre, les lumières d’un coucher de soleil vinrent illuminer la chevelure d’Aika. Ryôsuke ne pus ce retenir d’écarquillé els yeux, une beauté rayonnante car même les cheveux de la jeune femme était signe d’évasion dans une imagination émotionnelle intense pour Ryôsuke. Il se rendit compte que plus les minutes passé à la suivre augmenter, plus son cœur faisait de même avec le bonheur.

Entrant dans l’appartement, Ryôsuke observa tout d’abord les lieux de ses yeux de jais. Assez impressionné, car cela donner une version différente d’une société humaine corrompus autant que sa piaule en bazar que Kirailla s’empressé de rangé à chaque fois. Tout était propre, beau, bien entretenu. Il pénétra dans la pièce centrale, le salon et observa les instruments présents pendant qu’Aika s’était renfermé dans la sale de bain. Pausant son postérieur bien encré dans un canapé confortable. Il alluma la télévision. Vraiment impressionnant, chaque être humain possédé des choses que ses semblables ne pouvaient obtenir, sa télévision à lui, loger très certainement au moins cinq fois dans celle-ci. Sans fautes il fit défiler les chaines jusqu’à ce qu’un bruit de porte lui indiqua que son accompagnatrice eu fini sa remise en œuvre. L’homme se releva, bailla légèrement puis les yeux à demi fermé il se retourna pour contemplé ce qu’il n’avait encore pas idée de voir même ans le plus beau de tous les rêves.

Elle était magnifique. Une robe dont le violet venait ce noyer dans le noir total, ainsi qu’une chevelure recoiffer exceptionnellement. La beauté sans pareille de ce qu’il avait pus voir juste quelques minutes plus tôt et comme il se l’avait dit, le tort tramant l’esprit, si il se pouvait effectivement qu’elle soit encore plus belle que les minutes précédente. Le cœur de Ryôsuke se serrât, un sentiment de confusion vint l’envahir, il ne savait même plus quoi penser devant ce spectacle, car une seul pensé faisait à présent siège dans son esprit ; « Je la veux… »
Il observa Aika sans rien dire, puis fut réveillé par la question de la jeune femme sur le fait que l’argent sert beaucoup. Ryôsuke commencé rapidement à ce faire une idée du psychologique de la jeune femme. Pour son physique tout était déjà vus, c’était l’image d’un ange à qui on demande le seul vœu qu’il ne peut nous accorder. Ryôsuke s’avança jusqu’à son opposante. Il s’arrêtât à un seul et unique pas d’elle sans la touché. Les reflexe ce faire lent, presque insupportable combinent l’envie et le désire de faire quelques chose d’interdit. Ryôsuke balaya de sa main l’unique mèche mal placé sur la coiffure de la jeune femme, puis il reprit d’un ton lent et captivé.

« Hum. Les gents sont extrêmement intéressé par l’argent. Mais ce même argent pourrit tout le monde en les montants, les l’un envers les autres, les plus viles et exécrables possible. Il y aurait des choses bien plus importantes… Mais j’admets que ce n’est pas déplaisant, non pas déplaisant du tout en effet. »


Ryôsuke s’arrêta quelques secondes plongeant son regard dans celui d’Aika.

« Tu… es magnifique. Tu as eu tors de dire ce que tu ma dit il y a deux heures. Je ne cherche pas à t’utilisée pour retrouver ma sœur… à vrai-dire, je ne savais pas qu’elle était encore en vie... C’est pourtant j’étais content au possible d’apprendre que tu étais sa meilleur amie. Enfaite même si je ne te connais que très peut. Je t’adore déjà. Je voudrais mieux te connaître, je suis d’autant plus heureux que tu connaisses ma sœur car ceci me permettra aussi de te revoir. »


Il s’enfoncé de plus en plus. Mais il s’en fiché un peut. Ryôsuke ne pensé qu’à son cœur battant mille et une fois pour elle. Il commencé à vraiment l’aimée. Peut-être un peut trop, quoique non, il savait qu’il ne l’aimerai jamais assez même sans la connaître parfaitement. Tout était une question de temps, et le temps, il la vus agréablement bien défilé pendant des kilos d’année et de mois à combattre encore et encore comme un loup que seul la solitude eu à ces cotées pour ami. Comme lui avait appris son ami et camarade de sa propre unité « C’est dans les situations les plus dure et violente que ton cœur brûlant se refroidit ». La phrase dont Ryôsuke avait admirablement bien retenu le contexte. Il était extrêmement calme, tellement calme et reposer, il ne pensé qu’à s’abandonner à ce qu’il voulait faire depuis le début de cette rencontre. Ne demandant aucune explication, aucune réaction. Les lèvres de Ryôsuke s’arrêtèrent à une poignée de centimètre de celle de la jeune femme. Hésitant une dernière fois, le parfum renfermant une senteur diabolique et envoutante d’Aika fit une différence puis le souffle de la jeune femme vint conclure une réflexion inutile pour le Shinigami. Ryôsuke l’embrassa tendrement et lentement, se délectant à chaque seconde de ce plaisir intense qu’on venait de lui offrir. Plus aucune question ne venait de ce pausé pour lui, son nouveau rêve venait de ce mètre en place sans qu’il ne le sache encore, et son but dans la vie aussi. La réaction opposée ? L’avis qu’on se faisait de lui pour le moment ? Ryôsuke s’en moqué pertinemment. Lui-même se ficher de tout ce qui ne ce rapporté pas à se moment si beau. Une légère boucher de paradis qui vint envahir ses lèvres puis plus rien. Un château de carte en diamant qui s’écroule de la fontaine du bonheur. Il retira ses lèvres des siennes. Suite à cela il se tourna de demi, fit quelques pas puis reprit un caractère plus en norme comme si ce qui venait de se passé était désormais classé.

« Bien !! Te voila prête. Au moins je ne vais surement pas passer inaperçus. Ma tenu n’est pas exceptionnelle non plus, mais je pense que sa ira. Autre chose à prendre ? »


Ryôsuke savait que faire comme si de rien n’était ne le sortirait pas du pétrin… Mais d’un coter il ne voulait pas en sortir, il ne désiré à présent que sortir et passé une merveilleuse soirée avec celle qui venait de le toucher sentimentalement. Il l’aimé, il n’en douter plus une seconde. Cette soirée, il n’espéré juste que ce ne soit pas la dernière.

Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Ven 10 Juil - 22:30

    Avec sa main il remit une de mes mèches en place, je savourais le plaisir d’avoir effleurée sa peau en fermant les yeux. Je l’aurais bien attrapée et posée sur ma joue. Mais … Nan. Il m’observa dans les yeux et me dit tendrement.

      ♪ ♫ Ryôsuke:- Hum. Les gens sont extrêmement intéressés par l’argent. Mais ce même argent pourrit tout le monde en les montant, les l’un envers les autres, les plus viles et exécrables possible. Il y aurait des choses bien plus importantes… Mais j’admets que ce n’est pas déplaisant, non pas déplaisant du tout en effet.


    Comme toi.

      ♪ ♫ Ryôsuke:- Tu… es magnifique. Tu as eu tors de dire ce que tu ma dit il y a deux heures. Je ne cherche pas à t’utilisée pour retrouver ma sœur… à vrai-dire, je ne savais pas qu’elle était encore en vie... C’est pourtant j’étais content au possible d’apprendre que tu étais sa meilleur amie. Enfaite même si je ne te connais que très peut. Je t’adore déjà. Je voudrais mieux te connaître, je suis d’autant plus heureux que tu connaisses ma sœur car ceci me permettra aussi de te revoir.


    Puis il me regarda, plongeant son regard dans le mien. Attendrit par de telle paroles à mon égard. Puis lentement, il se rapprocha de moi, doucement, sans trop presser les choses. Pas comme moi dans le métro quoi… Et tout aussi lentement, il posa ses lèvres sur les miennes, dans un geste précis et doux. Et mon esprit se déconnecta. Comme porté par les ombres dans une dimension lointaine et imaginaire. Je ne le repoussais pas, je ne le rembarrais pas.. Je me laissais tout simplement faire. Ravi qu’un homme prenne enfin les commandes. D’habitude c’est moi qui aborde, c’est moi qui dirige, bref, c’est moi qui mène et exécute. Là c’est différent. En tout point différent. Je ne voulais pas que ce moment s’arrête, et au vu de la passion qu’il me transmettait dans ce baiser, lui non plus. Mais je ne bougeais pas, voulant voir où irait les choses. Puis il recula, à regret, pour lui comme pour moi. Reprenant à ma surprise une expression plus… Impassible. Il se tourna, marcha, et me dit sur un ton pour le moins catégorique.

      ♪ ♫ Ryôsuke:- Bien !! Te voila prête. Au moins je ne vais surement pas passer inaperçus. Ma tenu n’est pas exceptionnelle non plus, mais je pense que sa ira. Autre chose à prendre ? .


    Cette fois c’est clair, il va me rendre folle. Je vais le tuer ! Il se fout de ma gueule là !! JJe resserrais la machoire et abordais un air furieux. Sur un ton hargneux je lui lançais :

      ♫ ♪ Aika :- Nan, y’a rien! .


    Mise à part une claque sur ton visage, y’a rien!

      ♫ ♪ Aika :- Quoi que.


    Je jetais mon sac sur la table et m’approchais de lui d’un geste pressé, prit son visage en coupelle entre mes mains et l’embrassais de manière passionnée. Faisant glisser ma main gauche sur son épaule, puis sur sa nuque, et tout aussi lentement, je plaçais ma main droite sur son torse. Appréciant, allant même jusqu'à dévorer la douceur de ses lèvres. Ne me rassasiant jamais vraiment assez. De quoi ? A vrai dire je ne sais pas trop.. Mais ce que je savais au contraire, c’est que j’en voulais plus. Encore et toujours. Toujours plus haut, toujours plus vite. Ici et maintenant c’était : Toujours plus loin. Je ne me délectais pas assez de cette douceur, de cette saveur et de ces sensations que lui seule avait réussis à provoquer jusque là.. Enfin… Façons de parler. Il y en a bien un autre, mais je m’en fichais un peu à ce moment là. J’approfondissais encore un peu plus ce baiser à chaque instant, n’ayant de cesse que d’en profiter au maximum. Puis lentement, très doucement, je reculais, jusqu’à arriver au dossier du canapé, situer un peu plus bas que moi, mon appart étant très… Chic on va dire. Il y a une partie basse, et une partie surélevé, bref, je tombais sur le canapé avec lui. Puis brisant cet instant, je savourais encore en me léchant les lèvres, yeux clos, posant mon front sur le sien, ma bouche à quelques millimètres de la sienne, le souffle court, un instant des plus magiques.

    Je ne me rendis compte qu’après, que j’étais allongé, avec lui au dessus de moi…


      ♫ ♪ Aika :- Maintenant je crois que c’est tout…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Sam 11 Juil - 2:44



Il sentit une grande douceur s’emparait de sa conscience. Ryôsuke n’arrivais même pas à croire qu’elle venait de l’embrasser une troisième fois, sans crier gare, d’un seul coup. Cette femme directement sortit de ses rêves les plus fous, restant pourtant devant lui en chair et en os, le noyé littéralement de ces yeux si profond et magnifique lui adressant sans cesse un geste de provocation paradisiaque qu’il ne pouvait atteindre. Ryôsuke venait de voir la barrière qui le limité temps voler en éclat, Aika venait en quelques sorte ‘admettre son attachement au Shinigami qui quand à lui, était des plus heureux de pouvoir constater l’attachement de la jeune femme à son égard. L’entrainant jusqu’à son canapé, L’humaine traîna Ryôsuke et ce dernier s’effondrât avec elle. Quand elle ce releva elle lui adressa ces paroles répondant à sa précédant question.

« Maintenant, je crois que c’est tout… »

« Woaw… »

La vérité, c’est que Ryôsuke ne savait que dire. Pour lui, cette sensation qu’il avait perdue était presque nouvelle, mais c’était aussi la plus forte qu’il est en réserve en fond de son être. Le jeune homme se tourna de coter puis emporta la jeune femme avec lui, content de l’avoir emprisonnée dans ses étreintes. Il ne savait pas trop quoi dire… Se moquait de tout se qui sortait car au fond de lui aucun sentiment n’était assez fort pour lui dire combien il l’aimer. Il a fallut peut de temps, quelques heures, mais elle était déjà la chose la plus importante pour lui et le resterait, il en était persuadé. Son odeur, ces yeux, ces cheveux, sa voix, ces lèvres, tous était un signe de plus d’envie et de désire. Ryôsuke voulait tellement reformuler tout ce dont il avait déjà fait usage plus tôt… Il n’arrivé qu’à peine à représentait toute la douceur dont il voulait faire preuve vis-à-vis des pensé attentionné et rassurante pour elle. Il voulait tout savoir d’elle, tout connaître de sa vie, être au courant de ces envies et de ces craintes, ce qu’elle aimait ou non, et tout le reste qu’il ne pouvait pas demander car cela ne lui venait pas à l’esprit immédiatement. Suivant sa réflexion, Ryôsuke ce tenant donc de coter par rapport à Aika, la regarda dans els yeux puis il pausa délicatement une main sur sa joue. Il perçut toute la douceur de ce geste en plongeant toutes ses pensés dans les yeux bleu de la jeune femme. Le dîner de ce soir lui parut cependant bien loin à présent, seul Aika compter pour lui dans son cœur mais plus particulièrement dans son esprit monopolisant toutes réflexion, toute idée. Il était devenu le poisson envié qui était pris dans les filets de la reine glaciale. Des plus heureux, l’embrassa encore une fois sans rien dire, ne gardant aucun mot en éveille puisque de toute façon il n’avait rien à dire. Il ne voulait juste qu’exprimait son émotion de plus en plus forte à présent et faire comprendre à sa nouvelle compagne qu’il était vraiment fou d‘elle. Le Shinigami ne savait que faire d’autre. Il aurait voulut la garder auprès e lui pendant une éternité, à ne rien faire, flemmarder en contemplant la beauté d’Aika devant lui. Cependant il décida brusquement de laisser de cours ses pensés romantique, il éloigna les idées d’amour et de romance à deux sous dont il faisait usage jusqu’à présent car il était envouté c’est bien, il ne se rendait peut-être même pas compte de son bonheur actuelle mais maintenant que ce qu’il avait toujours cherché était presque acquis, il n’était même pas question une seconde de le laissé filer.
Ryôsuke suite à son baiser tout aussi tendre que le précédant, déviant de sa trajectoire et termina le nez dans le cou de la jeune femme. Humant les milliers de senteur exquise qui vinrent danser dans la tête de Ryôsuke. Ce dernier qui poursuivait son tendre baiser puis mordit légèrement la peau d’Aika, remonta et la releva par la suite. De nouveau debout il l’embrassa une nouvelle fois, plus passionnément cette fois, puis il la serra dans ses bras et la fit passer le dos contre son torse.

« Tout compte fais… Je ne sais même pas si l’idée du dîner tiens toujours. »

Ryôsuke bataillât la chaleur qui l’avait soudain envahi en quittant son blouson dont l’usage n’était à présent plus du tout nécessaire. Par suite l’envie emporta le Shinigami qui dénoua la robe de sa compagne la laissant tomber à terre réveillant le magnifique corps de la jeune femme. Simplement deux pièces de vêtements était la serrure qui renfermé le corps d’Eve d’Aika. Ryôsuke put contempler un corps d’ange dresser devant lui un peut come il l’avait imaginé. Tous ses gestes, il les avait commis inlassablement pendant une marche lente sans trop savoir ou elle aller le mené dans l’appartement, cette marche s’arrêta néanmoins au alentour de la chambre. Hasard des plus respectable pour Ryôsuke qui avait cette certaine pensé en tête. Tombant sur le lit avec elle, il continua à l’embrasser, fougueusement, remplit d’un amour inlassable, de son humeur la plus douce et sensuelle… qu’il n’aurait jamais pus accorder à personne d’autre.

Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Sam 11 Juil - 19:55


    ♪ ♫ Ryôsuke:- Tout compte fais… Je ne sais même pas si l’idée du dîner tiens toujours.
    ♫ ♪ Aika:- Faut voir si je ne suis toujours pas rassasiée après ça..

    Il ôta sa veste et enfoui son visage dans mon cou, me faisant doucement soupirer de plaisir, il avait délicatement tiré sur le fil noir de mon corsage. Une fois la robe à terre il me regarda, je plantais mon regard dans le sien, puis alors que mon front se rapprochait de sa bouche, je relevais la tête, mes lèvre proches des sienne. Je ne voulais cependant pas l’embrasser. Je ne voulais que faire ce que je fais de mieux : Provoquer. Et cela me réussissait plutôt bien. Je fis le tour de mes lèvres avec ma langue, alors que je reculais, et que lui avançait. Il faisait, j’en faisais un de même. Mais vers l’arrière. Pour finalement arriver dans ma chambre, j’appuyais rapidement sur le bouton pour faire baisser les volets de la pièce, et ainsi nous plonger dans le noir. Là où j’ai le contrôle. Je tombais sur le lit, rapidement suivit de mon nouvel amant. Puis il scella nos lèvres une nouvelle fois dans un geste plus pressé, plus passionné. Tant dis que mes autres aventures se faisait hésitante, lui n’avait pas hésité à me faire reculer jusque dans ma chambre. Allongée sur moi, il passa sa main dans mon dos, instinctivement je me cambrais alors que ses lèvres descendaient vers ma poitrine. Seulement aujourd’hui je voulais un minimum de tendresse..

    A vrai dire je me rendais compte que je n’avais pas grand-chose pour moi.. Mise à part la beauté et le style, l’argent et.. La froideur. Autant par les mots que par les gestes. C’est de pire en pire, chaque jours je me refroidit.. J’ai besoin d’être réchauffer et du coup j’enchaine les histoires d’un soir sans vraiment m’attacher. Car Tonyo a laissé derrière lui, un cœur de glace. Que je m’efforce de faire fondre à chaque occasion.
    Alors qu’il m’embrassait dans le cou, posant ses mains sur mes jambes, remontant délicatement, après avoir enlevé son T-shirt, je me surpris à le prendre dans mes bras. Fermant les yeux, appréciant juste le fait que pour une fois, une véritable chaleur envahissait mon corps. Je profitais au maximum de cette chaleur communicative. Je pouvais battre son cœur. Je trouvais qu’il allait vite… Mais à bien y réfléchir… Le mien était dans le même état. Je réalisais qu’il ne faisait plus aucun geste. En le prenant dans mes bras je l’ai stoppé dans son élan. Il me regarda.. Quelque peu interdit. Les yeux me demandant ce qui se passait. Je déviais le regard et me dis qu’il valait mieux ne rien faire. Ne rien répondre. Je me suis assise, tout simplement, et je l’ai regardée dans les yeux.

    Mais quelle cruche. Alors je me suis allongée, posant ma tête sur ses genoux, me repliant sur le lit. Ramenant des mains vers mon visage et appréciant le simple fait qu’il soit là. Amusé, il se pencha vers moi et m’embrassa. Est-ce que tous les hommes embrassent aussi bien ? Ou c’est juste par que Ryôsuke est une personne exceptionnelle ? Je crois que si j’y prends gout… Je suis foutue. Mais à bien y réfléchir, c’est peut être déjà trop tard. Pourquoi faut-il que l’enfer soit si proche du paradis ?

    Ce n’est pas bien. J’étais aux anges et me voila triste et mélancolique. Mes yeux se ferment d’eux même et j’ai de plus en plus de mal a les rouvrirent. Comme quand je lis un shojo triste. Forcement il déteint sur moi et je reste cloitrée chez moi en débranchant le téléphone et en barricadant la porte d’entrée. Je veux juste, pour le moment, qu’il reste avec moi. Je ne veux pas le voir partir, je ne veux pas non plus souffrir. Je veux juste retrouver une vie normale, avec des parents aimant, un petit ami fidèle et attentionné… Qui serrait là à me faire rie. Je veux des disputes pour pas grand choses, des colère par pure jalousie ou juste pour rien. Histoire d’alimenter le couple.


    ♫ ♪ Aika:- Je te connais depuis quelques heures, et voilà où je t’emmène. D’ordinaire ca ne me dérange pas du tout. C’est même ce que je fais d’habitude, je suis une croqueuse d’hommes, je prends comme je jette, ca ne me pose pas de problèmes, je n’ai aucun mal à dormir la nuit. Or aujourd’hui… Ca me gène… Je veux dire, d’en arriver là ce soir.. Ca me dérange limite.

    [...]

    Me voilà rhabiller d'un jeans et d'un simple débardeur, en train de boire une chocolat sur la table du salon, dans le fauteil en face de mon canapé d'angle. En face de Ryôsuke. La petite table ronde au centre, supporte son verre, contenant une bière, et des sous-verre. Avec ceci un paquet de clope, mon collier-briquet, et un cendrier. Je prends la tasse en coupelle et l'amene à mes lèvre, sans pour autant y boire. Pour finalement rebaisser mes avant bras sur mes genoux, toujours en tenant cette tasse avec du chocolat et de la crème chantilly. Tournais la tête à droite, regardais par la fenêtre au loin, et concluais.

    ♫ ♪ Aika:- Dire qu'avant j'étais tout ce qui y'a de plus simple et naturel. Je ne me maquillais pas, jamais. Je n'étais ce qu'on pouvait qualifier de sexy. Et pourtant j'étais populaire et aimée. Je m'appelais Jeyd, mais souvent on ne prononcais pas le "d", alors on a fini par m'appeler Jey. Jey McLahan. Fille "héritière" d'une fortune immense. La pette fille qui a tout foirée. Je vivais aux USA, et à la mort de mes parents j'ai débarquée ici. Ca va faire quelques années. 4 à tout casser. J'ai appris le japonais sur le tas, Je me suis fait une réputation de coureuse et de Reine des glaces, je ne m'en suis jamais plainte.

    Je ne le regardais pas, mes yeux le fuyaient. Trop honteuse? Maybe. Je portais finalement la tasse à mes lèvre et commencait à boire le chocolat, prenant soin de ne pas me foutre de la crème chantilly partout.. Chose assez dur à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Sam 18 Juil - 22:12



« Je te connais depuis quelques heures, et voilà où je t’emmène. D’ordinaire ca ne me dérange pas du tout. C’est même ce que je fais d’habitude, je suis une croqueuse d’hommes, je prends comme je jette, ca ne me pose pas de problèmes, je n’ai aucun mal à dormir la nuit. Or aujourd’hui… Ca me gène… Je veux dire, d’en arriver là ce soir... Ca me dérange limite. »

Notre héro la regarda à la suite de ces paroles, d’un air beaucoup plus reposant. Ryôsuke lui apporta simplement un baiser de réconfort puis il posa délicatement sa main sur sa joue. Appréciant chaque instant pour elle comme pour lui, il se sentit extrêmement amoureux et ne voulait en aucun troublé la paix de la jeune femme qui semblait temps l’apprécié, le trouvant même différent de tous ceux passé avant lui. Le jeune resta donc là, sans bouger au coter de la nouvelle étoile qui lui incaparer la vu.

[…]

Ryôsuke était à présent au fond du canapé en angle d’Aika, face à lui cette dernière qui la regardé de ces yeux en amande tout en buvant un chocolat. Ryôsuke qui s’était rhabillé normalement et c’était installer de façon à ce que ses bras soit complètement étendu de chaque côte sur le dossier. Le Shinigami regardé toujours avec merveille l’intérieur de l’appartement quand son regard tomba sur la table juste devant lui. Un paquet de cigarette y était posé en plus d’un collier et d’un cendrier… Ryôsuke prit l’objet de mort dans sa main, si petit et donnant une dépendance total à chaque bouffé d’air. Etant techniquement déjà mort, Ryôsuke se moqué pas mal de savoir l’effet de ce que cela pouvait lui faire. Il pensa cependant que de peur de gêner la jeune femme, il n’allait pas l’utiliser. Reposant donc l’objet à sa place il écouta avec soin les dires de sa compagne.

« Dire qu'avant j'étais tout ce qui y'a de plus simple et naturel. Je ne me maquillais pas, jamais. Je n'étais ce qu'on pouvait qualifié de sexy. Et pourtant j'étais populaire et aimée. Je m'appelais Jeyd, mais souvent on ne prononçait pas le "d", alors on a fini par m'appeler Jey. Jey McLahan. Fille "héritière" d'une fortune immense. La pette fille qui a tout foirée. Je vivais aux USA, et à la mort de mes parents j'ai débarquée ici. Ca va faire quelques années. 4 à tout casser. J'ai appris le japonais sur le tas, Je me suis fait une réputation de coureuse et de Reine des glaces, je ne m'en suis jamais plainte. »

Le jeune homme observé l’image qui se projetée devant lui avec beaucoup d‘insistance. Suite au petit récit que la jeune femme lui avait déballé, il était de bonne augure de faire de même à son égard. Cependant un problème venait noyer tout sa. Ryôsuke n’avait aucun passé, un Shinigami ? N’importe qui l’aurait jeté dehors… Même si par delà son pouvoir elle semble être intelligente et compréhensive en plus de côtoyer des éléments surnaturelle, on ne sait jamais après tout, il ne la connaissait que depuis peut. Ryôsuke rabaissa ses bras pour pauser ses avant bras sur ses genou. Le regard d’Aika allant d’un point invisible au frère de ce dernier, elle fuyait comme la peste chaque échange visuel. Terminant par boire son chocolat, Ryôsuke attendit qu’elle finisse sa gorgé avant de prendre la parole.

« Je vois… Tu n’as visiblement pas eu une vie très facile… La richesse n’est donc pas synonyme de bonheur et ta réputation n’est pas forcement des meilleurs. Tu aimes surement ton maquillage et tout ce qui s’en suis mais tu sais, tu peux très bien vivre sans. Je suis certain que tu resteras magnifique quoi qu’il advienne… Peine perdu je suppose. »


Ryôsuke toucha la bière que son interlocutrice lui avait servit un peut plus tôt, encore très fraîche l’eau dégoulinant sur ses doigts, Ryôsuke la but jusqu’à moitié ne sentant qu’à vive moitié l’effet escompté. Il chercha une histoire à raconter très vite… L’idée de mentir à Aika lui déplaisant énormément.

« Pour ma par… Hum… Je n’ai aucun souvenir… ni de ma mère, ni de mon père. Peut-être… Non enfaite je n’en est pas de ma sœur non plus. Je me souviens juste que j’ai une sœur… Je ne me souvenais qu’à peine de son nom avant que tu me le dises à vrai dire. J’ai grandis en France, à Paris, avec une fille du nom de Kirailla Ichigatsu. Pour la suite… La justice nous a donné quelques raisons de venir habité le plus loin possible du monde. Le Japon semblait bien placé, et Karakura est une petite fille ou beaucoup de chose vain malgré tout à ce produire. Un bon endroit au final. N’aillant jamais eu de nom je m’en suis trouvé un en arrivant ici. Et voila, une vie de vagabond… remplit de désagréments et de solitude. »

Le Shinigami posa le bracelet d’argent et de bronze qu’il tenait fortement en main sur la table. Ce bracelet donnant naissance à une croix ou était gravé les dessins d’une femme nue avec une faux mélanger à un serpent, était en réalité le Zanpakutô du Shinigami sous sa forme scellé. Ryôsuke ne maîtriser pas son Reatsu, c’est aussi pour sa que la taille de son Zanpakutô n’était pas très modéré et pouvait varier parfois. Autant sceller l’arme. Il termina son apéritif avant d’aller s’appuyé sur le rebord de la fenêtre ouverte. La nuit était en trin de tomber. Ryôsuke ce posé des tas de question étrange, forcement son histoire était d’une pars dure à croire, mais était-il possible quand si peut de temps on puisse tomber autant amoureux ? Finalement pourquoi ce la poser. Si tel était le cas, alors temps mieux. Pour faire partir la solitude, Aika emblait être la plus belle chose qui ne lui jamais était apparut, il pourrait très bien ne vivre que pour les yeux de la jeune femme qui eu déjà pris temps de chose cher lui…

Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Dim 26 Juil - 23:46

      ♪ ♫Ryôsuke: Je vois… Tu n’as visiblement pas eu une vie très facile… La richesse n’est donc pas synonyme de bonheur et ta réputation n’est pas forcement des meilleurs. Tu aimes surement ton maquillage et tout ce qui s’en suis mais tu sais, tu peux très bien vivre sans. Je suis certain que tu resteras magnifique quoi qu’il advienne… Peine perdu je suppose.


    Piqué au vif je partie dans une bouderie de mon crue. Oui je suis fière de ma réputation, nan je ne peux pas me passer de maquillage. Oui je suis superficielle. ET ALORS?! On s'est jamais plaint? si? Tant pis! Moi ca ne me dérange pas. Et alors? C'est mal? Tant pis!

    Mes sourcils se froncèrent sur mes yeux bleux et un rictus apparut sur mes lèvres, je serrais les dents et faisait de mon mieux pour ne pas lui en déblatrer des milliers.

      ♫ ♪ Aika:La richesse n'est pas synonyme de bonheur certes, mais ca aide! Ma réputation n'est pas des meilleurs mais je m'en fous. Si je devais faire en sorte que tout le monde pense que je suis une fille bien, j'en dormirais plus la nuit à me soucier du regard des autres. J'aime mon maquillage et je ne m'en passerais pas! Tu peux dire que je suis superficielle et je te répondrais de but en blanc: Oui, Et alors?! Je vois pas où est le mal.


    Suite à cela, je m'allumais une nouvelle clope et partie vers ma chambre, sur le balcon, les avant bras posé sur la rembarde. Puis malgré ça, il partit dans un speech.

      ♪ ♫Ryôsuke: Pour ma part… Hum… Je n’ai aucun souvenir… ni de ma mère, ni de mon père. Peut-être… Non en faite je n’en ai pas de ma sœur non plus. Je me souviens juste que j’ai une sœur… Je ne me souvenais qu’à peine de son nom avant que tu me le dises à vrai dire. J’ai grandis en France, à Paris, avec une fille du nom de Kirailla Ichigatsu. Pour la suite… La justice nous a donnés quelques raisons de venir habités le plus loin possible du monde. Le Japon semblait bien placé, et Karakura est une petite fille où beaucoup de choses viennent malgré tout à se produire. Un bon endroit au final. N’aillant jamais eu de nom je m’en suis trouvé un en arrivant ici. Et voila, une vie de vagabond… remplie de désagréments et de solitude.


    J'entendis le verre se poser sur la table en verre, puis les bruits de pas sur la moquette.. S'arrêtant devant le bar en face de la fenêtre. Une vie de solitude... Bizarrement je me suis jamais sentie vraiment seule. J'étais toujours entouré, quoi qu'il m'arrive. Je rejoignais do,nc le salon, ainsi prenait fin ma crise de gamine.. Je m'accoudais 5 sec à l'encadrudre de la porte conduisant à ma chambre. Puis marchait en silence vers cet homme qui se tenait de dos. Puis tout aussi doucement, je l'enlacais de mes bras, resserant mon emprise, mes mains se collant sur son torse, je le ramenais vers moi en posant ma joue sur son dos. De la pitié? Ou juste un élan d'affection qui me pris ce soir là. J'avais reconnu le Nom de Kirailla. Cette fille un peu trop surexcitée à ses heures perdues. Mais le fait qu'il n'ai eu qu'une vie de solitude, le fait qu'il ai été seule, ca m'a profondement affecté. A mure réfléxion, si, j'ai été seule... Quand Tonyo m'a plaquée, je me souviens très bien avoir senti mon coeur se déchirer. Mon esprit s'emprisonner dans une cage d'ombre, la lumière disparaissant petit à petit. Je voulais fuir. Mais je voulais qu'on m'aide. Et cette lumière est réappartu quand j'ai vu ma mère, endormie a mon chevet. Je me suis juré de ne plus jamais éprouver cette sensation. La solitude fait mal. Je ne voulais plus souffrir. Alors j'ai oublier, tout, j'ai tout effacer, j'ai changer, muri et progresser en me donnant un but.

    Je resserais encore un peu plus mon emprise, une larme perlant sur mes joue au souvenir de cette sensation de froid et de tristesse.

    Il se retourna, lentement, essuya cette perle salé du bout des doigts, souriant, me regardant dans les yuex, s'appretant à parler.


      ♫ ♪ Aika: Tais toi.


    Ce qu'il fit, bien obligé, parce que je posais mes lèvres sur les siennes en me mettant sur la pointe des pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Lun 27 Juil - 2:34



Croyant l’avoir vexé par cette phrase exposant plus ou moins ce que le Shinigami pensé du Strass et des paillettes, Ryôsuke attendit simplement une réaction venant de la jeune femme. Cette dernière ne fit qu’un bref aller-retour du salon à sa chambre avant d’enlacer notre héro collant son corps contre le sien. Ryôsuke sentit monter en lui le plaisir immense de savoir que toute la représentation de sa raison d‘être ne pouvait que difficilement ce trouver plus près de lui. Il ce retourna lentement après quelques seconde de réflexion pour les deux personnages. Là, il perçut une larme sur la joue de la jeune femme. Ceci traité sans doute d’un mauvais souvenir. Démontrant un léger sourire rassurant et plein d’affection, Ryôsuke passa délicatement son pouce sur sa joue afin d’écarté la goute salé et d’estompé les peines de sa compagne. Aika n’hésitant que peut après ce geste, lui accorda un doux baiser ainsi que quelques mots qui el stoppèrent net. Le Shinigami crut tout d’abord avoir blaisé le cœur de l’humaine, cependant si tel était le cas, l’être n’avait pas à recevoir une marque d’affection aussi importante pour avoir rappelé ce souvenir douloureux. Cela prouvait bien qu’il n’avait pas grand chose à ce reproché, n’y à ressortir suite à son histoire, car de toute manière, à partir de maintenant, il ne pensait plus ce sentir seul. Aika représentait parfaitement le vide complet qui ne lui avait jamais manqué. Ses lèvres touchant celle de son interlocutrice, il prit une autre giclé de bonheur ainsi qu’un grand plaisir pour lui-même. Le jeune homme posa ses deux mains respectivement sur chacune des joues d’Aika puis poursuivie de lui-même le baiser passionné. Ryôsuke suite à ce geste pris entre ses dents la lèvre inférieure de sa compagne puis resta un poignet de seconde à savourer son acte de luxure. Il lâcha par la suite la prise de ses mains puis passa son bras par-dessus l’épaule d’Aika et fit glisser son jumeau par-dessous le second. Le Shinigami posa sa tête sur son épaule et la serrât fort contre lui, de peur de la perdre dans els prochaines minutes à venir.

Relâchant Finalement sa prise, il cola son front contre celui d’Aika puis passa d’une pars sa main droite dans la chevelure de sa compagne soulevant quelques mèches blanche reflétant les douces lueurs du soleil couchant… D’autre pars sa seconde main qui resta dans son dos.

« Hum… Tu as raison. C’est ce qui te plait, Tu es comme le définie, avec qualité et défaut, c’est ce qu’il fait de toi une personne aussi exceptionnelle à mes yeux. Une beauté extérieure qui reflète un cœur d’or hanté par des noirceurs qui déplaisent à tellement de gens… C’est parce qu’il ne ce donne pas la peine, personne n’ose jamais regarder plus loin que le bout de son nez de peur d’y trouver quelques chose qui ferrât la différence. Je ne veux pas être comme sa, je désire m’écarté et rester à regarder le monde ce développer dans sa merde. Les réactions sont déplaisantes, les pensées obscènes… Mais pour moi, tu ne mérite pas de subirent tan de chose. Tu en as subits bien assez… Je ne suis même pas responsable à te dicté la conduite que tu dois choisir… »

Suite à ses paroles, Ryôsuke la libéra de son étreinte amoureuse puis ce détaché de son paradis pour traverser la pièce. Il s’arrêta puis regarde l’heure d’un air naturellement blasé il ce rendit compte qu’il commencé à ce faire tard… Trop tard pour sortir… Presque minuit trente et l’agitation dehors n’avait pas baissé. L’idée de rester avec Aika le torturé en lui disant que c’était un plaisir dont personne ne devrait ce priver. Mais il ne pouvait pas non plus ce permettre de resté, elle avait l’air exténué. Toujours en pleine réflexion il regarda un peut plus la maison de par et d’autre. Il n’avait pas eu l’occasion de plus l’observer, obnubilé par les yeux de sa tendre compagne. Ryôsuke Laissa fuir son regard de part et d’autre de l’appartement jusqu’à ce qu’il ce repose sur la jeune femme. Laissant trainer sur le sol le bas de son Jean et prenant soudain un air fatigué à son teint de d’habitude, Ryôsuke revint sur ces pas puis vint s’assoir sur la table en face d’Aika. Son expression devint neutre et la réflexion lui pris l’esprit quelques minutes sous le regard attentif de son aimé.
Reprenant soudain la parole, Il la regarda la tête quelques peut penchée, les yeux attentifs et l’expression d’affection envahissant son visage.

« T’sais… Mine de rien sa fais cinq heure à tout casser qu’on ce connait… »

Marquant une pause il reprit d’un air rêveur, mélangeant son regard aux yeux de son rêve éveillé.

« Je t’Aime Aika. »

Soudain distrait et amusé, il termina simplement.

« Peut-être vais-je devoir te laisser… il ce fait tard… »

Revenir en haut Aller en bas
Aika Kuroime
• Humaine à Pouvoir •
• Shadow Discipline •
• Dark Temptation ♥ •

avatar

Messages : 23
Date d'Inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   Dim 2 Aoû - 19:31

    Je ne savais plus trop quoi faire, il me prit dans ses bras et me serra contre lui. Comme si tout cela avait une importance capitale pour lui. Comme si tout cela.. S'appretait à disparaitre dans les minutes qui suivirent cet instant. Je resta stoïque. Interdite, le regarde vide. Puis passait mes mains sur son dos et aggripais son vêtement aussi fort que je le pouvais. Fermant les yeux et appréciant doucement ce moment.

    Il traversa le salon, regarda la pendule accrochée au mur, et dit:


      ♪ ♫ Ryôsuke:-
      T’sais… Mine de rien sa fais cinq heure à tout casser qu’on ce connait…

      ♫ ♪ Aika: Effectivement. Un autre homme serait entrer et ressorti après 2 heures.


    C''est vrai ça, je viens presque de battre mon record, le plus collant est resté 12h. Faisant comme si c'était chez lui. Obligé d'attendre qu'il s'endorme pour le téléporter dans la rue la plus éloigné de la ville. Entre autre, carrément à l'autre bout. Ca m'avait totalement épuisée. Je passais dans la cuisine, repliant le plan de travail pour passer, et acceder au frigo. Je pris une canette de soda et en pris une gorgé en me déplaçant devant l'évier avant d'entendre:

      ♪ ♫ Ryôsuke:- Je t’Aime Aika.


    Je recrachais dans le bac métallique et lui donnait un regard surpris et... Appeurée. Je pensais pas que c'était capable d'être aussi étonnée que ça. Ca doit se lire sur mon visage. Mes yeux rond, mon air appeurée... Mon dieu.. Et pourtant il avait l'air amusé. Sale chien!.

      ♪ ♫ Ryôsuke:- Peut-être vais-je devoir te laisser… il ce fait tard…
      ♫ ♪ Aika:- Euh... Ouais, Ok. Pas de problème.


    C'est tout ce que je trouvais à dire..
    Je le raccompagnais jusqu'à la porte, le retiens par le bras, passais mes bras autour de son cou, l'embrassais tendrement.. et le quittais pour aujourd'hui.

    On verra bien demain. Va vraiment falloir que je parle avec Lenalee.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
♦ The most Beautiful Star, in the most Beautiful of the Worlds ♦ [Pv Aika Kuroime - BTLFA]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nouvelle Star
» La convention Star Wars Reunion II
» Beautiful agony
» [INFO] Orange Origami Star & GMAIL : PAYANT.
» Star Wars : Force Unleashed [Xbox360 & PS3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Monde des Humains - Karakura Town • :: Zone Ouest-
Sauter vers: