AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   Mer 10 Juin - 21:42

Le combat contre Sommari, le huitième Espada, était à présent achevé. Mon bras gauche ainsi que ma jambe gauche étaient dans un piteux état cependant je pouvais toujours me mouvoir assez aisément. Hanatarou avait tenté de me prodiguer des premiers soins cependant je n’en voyais pas l’utilité alors que Rukia se trouvait dans un état nettement plus grave que le mien. Le jeune Shinigami soigneur de la Quatrième division s’occupa donc de Rukia, lui prodiguant les soins appropriés tandis que je m’efforçais d’analyser les reiatsu alentours. Mayuri semblait être en train de combattre, je zappais son flux d’énergie pour me concentrer sur les autres. L’énergie de la Capitaine de la Quatrième division ainsi que de sa vice-capitaine semblait fluctuer mais à faible dose, trop faible pour interagir dans une bataille quelconque. Le dernier reiatsu était l’aura violente de Zenpachi, même son énergie possédait quelque chose de brutale. Ce dernier semblait mener un rude combat dont je n’estimais pas nécessaire d’intervenir. J’attendis calmement, comme à mon habitude, posant parfois le regard sur Rukia pour observer l’évolution de son état. Malgré ses faibles capacités, Hanatarou semblait être un bon soigneur.

De longues minutes passèrent quand le reiatsu monstrueux du Capitaine de la Onzième Division cessa d’exercer une pression redoutable. Je pouvais encore le sentir, signe qu’il était sortit vainqueur de son combat. Rangeant mon Zanpakutô afin d’éviter d’entraver un peu plus mes mouvements, je tournais ma tête afin de prendre la parole tout en regardant Rukia une nouvelle fois.


    « Je rejoins le Capitaine de la Onzième division. Rejoint nous quand l’état de Rukia sera plus stable. »

N’attendant pas la réponse du jeune Shinigami soigneur, je disparus d’un Shunpo magnifiquement exécuté malgré ma jambe en moins. Je ne devais pas négligé cette blessure que je m’étais moi même infligée suite aux pouvoirs et au contrôle de l’Espada que je venais de vaincre. Hanatarou devait sûrement se dire que j’étais fou de le laisser tout seul dans cet endroit mais aucune puissance ne se faisait sentir aux alentours et les Espada semblaient être trop arrogant pour vouloir se mesurer à un aussi faible Shinigami. M’appuyant sur les débris jonchant le sol je pris un peu plus de vitesse afin de gagner le second Capitaine le plus proche, à savoir Zarachi. Je restais néanmoins sur mes gardes afin de ne pas me faire surprendre par une quelconque fourberie de la part des Arrancars. Quelques secondes suffirent pour que je rejoigne le Capitaine de la Onzième Division. De multiples blessures étaient visible sur son corps et par endroit le sang coulait encore. J’étais tout de même rassuré de le voir debout malgré que mon visage n’en traduise rien.

    « Zarachi… Des nouvelles de Unohana-Taisho ? »

Nullement besoin de demander des nouvelles de Mayuri puisque ce dernier semblait être encore en train de combattre, du moins c’est ce que je croyais. Yachiru se trouvait dans les environs, je la vis de mes propres yeux, elle ne semblait pas avoir combattue. Comme d’habitude c’était Zenpachi qui c’était chargé des opérations certainement par « soif de bataille », l’un des rudiments de la Onzième Division… Enfin bon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   Jeu 11 Juin - 16:38

Après de longues minutes de combat intense, Kempachi finit finalement par devenir sérieux et par se débarrasser du cinquième espada. S’il avait été sérieux depuis le début le combat aurait été terminé depuis longtemps et Zaraki n’aurait pas été dans cet état, mais bien sur il se serait moins amuser. Il consultât Yachiru qui lui confirmât qu’il pouvait se reposer quelques instants, aucun reiatsu ennemi n’était perceptible dans les alentours. Il s’asseyait sur le sol, au milieu de décombres. Il avait apparemment choisi le bon endroit pour s’asseoir car les décombres du lieu de combat lui permettaient de s’appuyer contre un gros bloc de pierre tout aussi dur que le corps de Kempachi et de poser ses bras sur deux blocs de marbres qui lui servaient d’accoudoir. Il semblait assis sur un trône enfonçait dans le sol. Quand je dis qu’il aurait put éviter d’être dans cet état, cela voulait dire qu’il était dans un état pitoyable. Sa poitrine avait été transpercé, ses bras étaient recouvert d’entailles, il était comme on dit a l’article de la mort. Il c’était presque vider de tout son sang et pourtant il était assis sur son trône en débris de marbre comme si de rien était, comme s’il ne ressentait pas la douleur de ses innombrables plaies. Derrière lui, se tenait la petit Yachiru qui avait ses coudes appuyés sur les trapèzes du combattant et la tête posé dans le deux de ses mains. Ils étaient complètement seuls, il n’y avait aucun ennemi, n’i aucun allié dans les parages, ils ne pouvaient pas bouger vu l’état de Zaraki, ils allaient devoir resté ici jusqu'à ce que quelqu’un daigne se montrer. Orihime, Ichigo, Nell ils avaient tous disparut en abandonnant le binôme de la 11eme division. Pour faire passer le temps, Yachiru se mit à balancer sa petite tête touffu sur le côté au rythme de la symphonie qu’elle chatonnait. Une mélodie légèrement accéléré qui donnerait a n’importe qui l’envie de danser appart une personne…

    « Rrrr, t’a pas bientôt finis petit sotte ? »

    « Yachiru est contente, Ken-chan a encore gagné. »


D
écidément la petite fille était bien décidé à ne pas s’arrêter dans son fredonnement, et son supérieur ne pouvait rien n’y faire. Sachant qu’elle s’arrêterait seulement de son plein grès, il soupirât fortement et tournât sa tête du côté ou elle ne se trouvait pas pour que la musique raisonne moins dans sa tête mais cela s’avérât inutile. Heureusement une bonne étoile veillait sur le puissant Zaraki. Son vœux s’exhaussât très rapidement mais contrairement a ce qu’il croyait, elle ne c’était pas arrêté pour le bien de son capitaine mais parce qu’elle avait enfin sentit un reiatsu. Aucun d’eux n’était doué pour sentir le reiatsu, Kempachi lui ne sentit rien, seul Yachiru sentit un reiatsu arrivé à grand pas, mais elle n’arrivait pas à savoir qui venait. Au loin, Kempachi voyait de drôles d’ombres. La personne qui arrivât se rapproché de plus en plus, Zaraki le comprit lorsqu’il commençât lui aussi a sentir le reiatsu et il arrivât même a mettre une tête dessus, c’était celui de Byakuya Kuchiki. Le shinigami le plus rapide du Gotei 13, ce qui expliquât le fait que le reiatsu se soit rapproché aussi vite depuis le moment ou Yachiru l’avait sentit. Il finit par arrivé et s’arrêter devant le petit couple, lui aussi semblait avoir mené une rude bataille. Sa main et son pied était en sang, vu ses déplacements, ses ligaments devaient être touché. Peu importe les blessures, l’important était de sortir vainqueur, ce qui laissât paraitre sur le visage de Zaraki un petit sourire d’excitation. Les deux capitaines et le lieutenant étaient arrivés dans l’Hueco Mundo accompagné de deux autres capitaines, celui de la 12eme et de la 4 eme division ainsi que de leurs lieutenants. Byakuya demandât des nouvelles d’Unohana taisho, ce qui voulait dire qu’elle ne l’avait pas rejoint. Elle avait sans doute du avoir beaucoup de travail avec Mayuri, rien de très grave. En tout cas ce qui était sur c’est que Kempachi ne l’avait pas vu.

    « ‘Hayô Kuchiki-chan, Ken-chan c’est encore bien amusé ! »

    « Penses-tu que je serais toujours dans cet état si j’avais eu de ses nouvelles ?»


I
l se penchât vers l’avant et ramenât ses deux mains vers sa bouche et se mit à tousser. Lorsqu’il finit et qu’il ôtât ses mains de son visages quelques gouttes de sang étaient visibles au creux de ses mains rocailleuses. Rien de très impressionnant ou de très gênant pour lui, il reprit aussitôt sa position de pacha sur son trône en débris de marbre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   Jeu 11 Juin - 18:06

Le capitaine de la Onzième Division se trouvait assit sur le sol, certainement incapable de faire plus concernant son état. Sa vice-capitaine se trouvait la, prenant le corps de l’homme comme un reposoir qu’elle semblait connaître par cœur. Ces deux là formaient la pair contrairement à la relation que j’entretenais avec mon vice-capitaine. D’ailleurs ce dernier semblait se trouver dans les parages puisqu’il avait prit part aux combats qui c’étaient déroulés au Hueco Mundo. Je passais rapidement la zone au peigne fin pour ne pas me faire surprendre dans un tel état, j’en profitais aussi pour essayer de trouver l’énergie de Renji mais ce dernier ne semblait pas se trouver dans les environs. Je reposais mon regard noir et sombre sur le capitaine de la Onzième Division, au fer et à mesure que le temps passait, je remarquais de plus en plus de blessures sur son corps. Les miennes semblaient être « propres » par rapport aux siennes. Son torse était balafré et de multiples plaies et contusions étaient visible sur sa peau. Un combat de style titanesque devait avoir eu lieu dans cet endroit qui était d’ailleurs sans dessus dessous. Le capitaine de la division maîtrisant à la perfection le combat au corps à corps, c’était d’ailleurs construis ( ou non d’ailleurs ) un trône de fortune dans lequel il reposait.

Il souriait en m’apercevant, certainement réfléchissant aux diverses batailles et à celle qui venait d’emporter. Plusieurs secondes passèrent avant qu’il ne daigne me répondre. Je me serais cependant passé d’une réponse pareille, bien dans le style de son arrogante posture. « Penses-tu que je serais toujours dans cet état si j’avais eu de ses nouvelles ? ». A vrai dire je ne pensais rien, j’avais posé cette question par hasard car je connaissais déjà la réponse. La Capitaine de la quatrième Division ne l’avait pas rejoint, elle n’avait encore moins envoyé un quelconque message par l’intermédiaire d’un Kidô, et si elle l’avait fait, j’étais persuadé qu’elle m’aurait contacté d’abord, ou bien Kurotsuchi Mayuri mais en tout cas pas cette brute épaisse de la onzième Division. En tout cas j’étais à présent fixé, aucunes nouvelles de la part de Unohana-Taisho. Je sentais son reiatsu par moment, par faible dose, signe qu’elle effectuait certainement des soins, cependant je ne pouvais localiser avec précision l’endroit de sa présence.

Mon esprit repensait aux ordres que le vieux Commandant du Gotei nous avait donné, maintenant que ces ordres étaient accomplis, aucunes raisons pour nous de rester. Je tournais une fois de plus ma tête vers Zarachi, enfilant mon manteau que l’Espada avait troué. La simple fait qu’il eu pu poser la main sur ce précieux manteau était une défaite en soit mais bon… La vrai défaite fut pour lui en fin de compte. Le vent souffla, suivant mes mouvements et cessa quand j’eus finis. Mes mains disparurent dans mes manches pour ne plus dépasser. De son coté Zarachi toussota, protégeant son visage de ses mains, incroyable de voir qu’il possédait un minimum de sens moral. Je pus observer du sang au sein de ses mains, son état semblait encore plus grave que ce que je ne pensais.


    « Pourrais-tu me faire un compte-rendu de la situation et des événements que j’ai sûrement manqué durant mon absence ? »

J’avais peur de la réponse, cette dernière ne viendrait sûrement jamais en faite. Peut être était-ce trop pour son cerveau de mouche. Me délivrer des informations semblaient une masse à faire pour une brute épaisse ne sachant parler que par l’intermédiaire de son Zanpakutô. Enfin bon, je me laissais tant bien que mal dans une tache certainement perdue d’avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   Jeu 11 Juin - 21:56

Apparemment la réponse pleine d’arrogance de Kempachi ne plaisat pas au noble Kuchiki, mais vu la personne qui se tenait face a lui il devait bien se poser une réponse dans ce style. Avec beaucoup de classe, le jeune Byakuya enfilât son manteau trouée, apparemment le dieu de la vitesse avait trouvé quelqu’un capable de le suivre vu les différents trous. L’espace d’un instant le capitaine de la 6eme semblât se concentrer sur quelque chose. Vu la question qu’il venait de posé et la réponse qu’il avait reçu, il devait être entrain d’essayer de localiser les autres shinigamis qui étaient arrivé avec eux mais aussi Renji et Chad ainsi que le quincy. Peu de temps après qu’ils soient arriver, Unohana-taisho avait envoyé a l’aide d’un kido un message qui informer les capitaine qu’elle avait trouvé Chad a l’article de la mort et qu’elle venait de sentir le reiatsu de Renji et Ishida qui était vraiment très faible, ils étaient sur le point de connaitre une fin douloureuse a l’extérieur. C’est alors qu’il se re-concentrât sur ses hôte qui été les deux supérieurs de la 11eme division et reposât une nouvelle question a Kempachi, cette fois c’était une question qui méritait une vraie réponse pleine de sérieux et non de désinvolture. Il désirait savoir ce qui c’était passé pendant qu’il combattait plus loin contre l’espada numéro sept.

    « J’ai vaincu le cinquième espada et son second »

    « Kurosaki-chan est partie sauvé la chevelue »

    « Il est partie dans la plus haute tour, apparemment Aizen n’a plus besoin d’elle. Tout comme nous, tu as du entendre le message d’Aizen, n’est-ce-pas ? »


D
urant son combat, Nnoitora avait enfoncé sa main au niveau du cœur de Zaraki, il ne montré aucun signe de douleur parce qu’il ne la sentait pas mais son corps lui souffrait. Il avait un peu de mal a parlé et son souffle était court. Puis il forçait pour parler plus du sang coulait de sa plaie, s’il continuait comme ca et que les secours ne rappliquaient pas vite il risquerait d’y laisser sa vie. Unohana était surement occupé mais c’est la que le capitaine et son second se rappelèrent qu’il y avait aussi le quatrième siège de la troisième division qui était venu avec eux. Il avait beaucoup insisté pour venir en aide a Rukia et Ichigo, on ne sait pas pourquoi mais un soigneur de plus ne pouvait qu’être bénéfique a la mission alors le vieux Yamamoto lui accordât le droit de partir au Hueco Mundo avec son capitaine.

    « Kuchiki-chan, ou est Hanatarou ? Il n’était pas partit avec vous ? »


M
ême si le grand Zaraki Kempachi ne se plaignait pas, Yachiru le connaissait par cœur et elle savait que son état était grave et qu’il fallait rapidement le soigner pour que ca ne devienne pas grave au point de ne plus pouvoir le soigner. Malgré cela, il ne voulait plus rester assit, le capitaine de la onzième division trouvait qu’il avait l’air d’un handicapé, d’un faible a resté assit alors que tout le monde autour de lui était debout. Il plantât son zanpakutoh dans le sol et serrât fort le manche avec sa main droite puis il prit appuie dessus et se redressât. Au moment ou il prit appuie, la lame s’enfonçât encore plus dans le sol et restât immobile, elle ne bougeât plus comme si Zaraki avait fait exprès, pour que son arme lui fasse comme une canne. Une fois debout, il se tenait droit comme si de rien n’était mais du sang continuait a couler de ses plaies pour immaculé le sol beige du Hueco Mundo par un liquide rouge synonyme de massacre.


Dernière édition par Zaraki Kempachi le Mar 30 Juin - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   Dim 14 Juin - 0:10

Alors comme ça le Capitaine de la Onzième Division avait vaincu le cinquième Espada ainsi que son second, une prouesse remarquable que je ne pouvais que féliciter. Cependant je n’en fis rien, ce n’était pas dans mes habitudes de féliciter quiconque, et encore moins Zarachi. J’étais cependant un peu déçu de moi même, alors que le Zenpachi avait réussit à vaincre le cinquième Espada ainsi que son subordonné, j’avais pour ma part, eu un certain mal à me débarrasser du huitième… Ma puissance était elle inférieur à celle du Capitaine de la Onzième Division ? La question ne se posait même pas. J’observe une fois de plus ses blessures et je peux affirmer sans aucuns doutes qu’il a lutté beaucoup plus que moi pour arriver à ses fins, je n’ai donc rien à regretter. Sa subordonnée prit la parole, mentionnant le faite que Kurosaki soit partie chercher Inoue. Le capitaine compléta, m’annonçant qu’il était parti dans la plus haute tour. J’avais en effet entendu le message que le Shinigami renégat nous avait délivré. J’espérais seulement que tête d’orange ne fasse pas n’importe quoi en allant chercher sa demoiselle et surtout je me demandais comment ça se passait dans le monde réel à l’heure actuelle. La bataille devait avoir débutée depuis maintenant plusieurs minutes voir même quelques heures, j’avais depuis peu perdu la notion de temps.

Quelques secondes passèrent puis la vice-capitaine reprit la parole, demandant où était passé le subordonné de la quatrième division qui était censé m’accompagner. Je ne répondis pas, sentant son faible reiatsu arriver petit à petit. De nouvelles secondes passèrent quand enfin, la silhouette du pauvre Shinigami apparut à l’horizon, portant sur son dos ma sœur dans un état pitoyable. Il posé délicatement Rukia par terre et continua de stabiliser son état, afin de ne pas prendre de risque.


    « Kuchiki-Taisho, l’état de Rukia s’améliore de minutes en minutes, elle est sauvée. A tiens, bonjour Zarachi-Taisho, avez-vous besoin d’aide ? »

Le jeune membre de la quatrième division orienta finalement ses soins vers le corps de Zarachi, hésitant de peur de se prendre une baffe mémorable qui, peut importe la puissance pourrait mettre fin à sa vie. J’observais toujours l’horizon, n’ayant que faire des pitreries du membre de la 4ème Division. De plus en plus je me demandais que faire, devons nous attendre de nouveaux ordres ou bien prendre de nous même la décision de rentrer à la Soul Society ? Ou bien encore de prendre le choix d’aller porter de l’aide aux Capitaines en train de se battre à Karakura ? En tout cas nous devions attendre pour le moment et surtout patienter afin que les autres Capitaines terminent leur tache. Ainsi Mayuri devrait finir dans peu de temps vu les fluctuations de son énergie qui se font de plus en plus basse, quand à Unohana, je n’arrive plus à sentir son énergie, signe d’une défaite ou bien d’une inactivité. Malgré mon visage froid, j’espérais que la bonne réponse soit la deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   Mer 17 Juin - 18:09

Zaraki qui venait de se redresser en y laissant quelques gouttes de sang très nombreuses, son piteuse état ne semblait pas alerter le capitaine Kuchiki qui le connaissait bien, étant donné que cela fait quelques décennies qu’ils se côtoient tous les jours au sein du Seireitei. Alors qu’il s’apprêtait à reprendre la toute pour allez je ne sais ou. C’est vrai qu’il ne pouvait plus quitter le Hueco Mundo, il ne pouvait pas chercher Mayuri et Unohana vu que son sens de l’orientation est plus que nulle, et je ne vous parle pas de celui de la jeune Yachiruu. Le seul endroit ou il lui resté a allez, c’est la ou est parti Ichigo. Dans la plus grande tour de ce désert immense. Cette fois, pas besoin de sens de l’orientation, ils n’ont qu’a avancé tout droit en direction de la tour qui dépasse de l’horizon loin devant eux. Mais un nouveau facteur entrât en jeux et les empêchât de reprendre leur route. Kempachi sentait un reiatsu s’approchait, s’il le sentait cela voulait dire qu’il était tout prêt. Ayant perdu beaucoup de sang, son corps commençait à devenir faible, sa vue était donc devenue légèrement trouble. Il ne put donc distinguer la personne qui arrivait qui vu sa silhouette semblait bien costaud. Toujours prêt a en découdre qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente ou qu’il soit sur le point de mourir, entant que bon shinigami de la onzième division qui se respecte, il sortit son katana du sol, le serrât fort et le pointât droit devant lui pour faire comprendre a l’intrus qu’il était prêt a combattre. Un sourire sadique commençât à se dessiner sur son visage, il jetât un coup d’œil sur Byakuya pour voir s’il était prêt à se battre mais il vit que celui-ci n’avait pas dégainé son arme. Pour quelle raison ? Après qu’il se soit relevé, sa petite sotte préférée était venue s’accrocher a son épaule gauche. Il l’entendait ricaner et cela le perturbât encore plus, déjà qu’il se demandait pourquoi son collègue n’avait pas dégainé son arme.

C’est alors qu’on entendit une petite voie raisonner. Cette voie parlât de Rukia, de son état de santé qui s’améliorait puis cette voie proposât même de l’aide à Kempachi. Si Yachiruu c’était mise a rire comme une fouine et que Byakuya n’avait pas dégainé c’est parce qu’ils avaient vus que c’était Hanatarou qui arrivait. Et si au loin il paraissait si costaud c’est parce qu’il portait sur son dos la jeune et ravissante Rukia. Décidemment, notre cher capitaine qui portait le titre d’immortel avait atteint ses limites. Après qu’Hanatarou ait déposé délicatement sur le sol la sœur du capitaine de la sixième division. Kempachi se laissât tomber sur son trône de pierre. Il avait beaucoup de mal a tenir debout et il le savait. Il était du genre têtu mais pour une fois il mit de coté sa fierté, s’il ne recevait pas ne serait-ce que les premiers soins, sa irait très mal pour lui. C’est alors qu’une fois bien assit, le quatrième siège de la quatrième division fonçât vers lui pour le soigne, il était hésitant mais cela était compréhensible, mais une fois qu’il vit que le démon était calme, il put se mettre a le soigner sérieusement en oubliant sa peur. Toujours accroché a l’épaule de son capitaine comme une petite sangsue, Yachiruu assistât a la scène et se permit de faire un commentaire même si elle savait que cela agacerait son supérieur.

    « Merci Hanatarou-chan, c’est très gentil de ta part de t’occuper de Ken-chan, il en avait besoin ! »

    « Tsss ! Je vais parfaitement bien, arrête de raconter des bêtises petite sotte ! »


K
empachi avait ravalé sa fierté en montrant qu’il était faible et qu’il avait besoin d’aide, mais jamais il ne laisserait de tels mots sortirent de sa bouche. Puis ce combat fut un mal pour un bien, d’après Kempachi, à chaque fois qu’un soldat frôle la mort, il en ressort plus fort et plus puissant. Ce qui expliquerait surement pourquoi il aime jouer avec ses adversaires et les laisser le blesser profondément. Le petit shinigami médecin ne pourrait complètement guérir le capitaine vu son niveau, mais il arriverait surement à stopper les différentes hémorragies et a bander ses plaies pour éviter qu’elles ne s’infectent. Une fois qu’il aurait finit de s’occuper de lui, ils pourraient tous prendre la route de la grande tour pour venir en aide a Ichigo.


Dernière édition par Zaraki Kempachi le Mar 30 Juin - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   Lun 29 Juin - 16:03

    Up ?! Je sais que ton post' était celui qui devait conclure le sujet mais ça serait de le faire je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi de neuf ? [Pv Zaraki - BTLFA]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de neuf docteur...
» Quoi de neuf docteur ?
» Quoi de neuf aujourd'hui?
» Photoshop CS5 : Quoi de neuf pour les photographes ?
» Quoi de neuf pour la Gazette ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Hueco Mundo • :: Las Noches :: Cour | Balcon-
Sauter vers: