AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Sam 6 Juin - 23:23

Tezuka se tenait sur l'un des nombreux building de la ville de Karakura, allongé au sol, et regardant le ciel nuageux de la Soul Society. Pendant que dans le monde réel, les shinigamis les plus puissants du Gotei 13 s'apprêtaient à livrer des combats dans lesquels se joueraient l'avenir de la société des âmes, la ville de Karakura avait été envoyé dans les bas fonds du Rukongai, et remplacé par une réplique exacte, réplique dans laquelle les combats auraient lieu. Le shinigami se releva lentement, écoutant le silence dans lequel avait été plongé la ville. Aucunes voitures, aucuns bruits de foule, seulement le silence. Tous les humains ne possédant même pas un soupçon de réatsu étaient à présent endormis dans un sommeil tellement profond qu'ils ne se réveilleraient pas avant que la vraie ville est reprit sa place. Tezuka respira lentement l'air pur de la Soul Society, sentant plusieurs énergies spirituelles. A première vue, toutes les personnes, shinigamis ou pas, ayant un réatsu au dessus de la moyenne n'étaient pas sous l'emprise du sommeil. Le shinigami se releva lentement, puis porta la main droite dans sa poche, en sortant un paquet de cigarettes. Il regarda autours de lui, ne remarquant personne dans les rues, prenant en même temps une cigarette. Il ferma les yeux, sortant son briquet zippo de son autre poche, et alluma sa cigarette avec. Il aspira une bouffée gardant les yeux fermés, puis lâcha dans un nuage de fumée :

-"Rukongaî . . .

Il effectua quelques shunpô, pour finalement se trouver dans la chambre d'un hôtel. Il resta devant le lit, écrasa sa cigarette de le cendrier, puis mit la main dans sa poche, puis porta une sorte de petite pilule à sa bouche juste après. Son Gigai tomba lourdement sur le lit, faisant apparaître son corps de shinigami, très ressemblant de son gigai, avec néanmoins son Zanpakutô sur son flanc gauche. Il ouvrit la fenêtre, puis sortit de la petite chambre de l'hôtel. Tezuka regarda autours de lui, essayant de se repérer dans le Rukongai. Ça faisait plus de cinquante années qu'il n'avait pas remit les pieds ici, ce lieu faisant remonter des souvenirs de sa vie avant son exil dans le monde réel. Après quelques secondes de repérage, il se mit à marcher vers le Seîretei, lévitant dans le ciel, donnant l'impression de voler. Il alluma une autre cigarette, lâchant sans crainte son énergie, la plus pars des capitaines devant se trouver dans le monde réel, afin de livrer l'une des plus grandes batailles de ce temps.
Depuis plusieurs heures déjà, le shinigami errant marchait dans les airs, les yeux fermés, les mains dans les poches, et une cigarette dans la bouche, lâchant de temps en temps un nuage de fumée. Il savait qu'en lâchant son énergie, des shinigamis allaient venir à un moment ou un autre. Tezuka ne tenait pas vraiment à se battre, encore moins à tuer un shinigami, mais les anges de la mort de la Soul Society était généralement agressif face à une menace inconnue. Théoriquement, sachant qu'il avait été élevé dans le secret le plus total, aucuns shinigamis ne devaient être normalement au courant de son existence, et encore moins du nom de son faucheur d'âme. Aucun, mis à part une personne, appartenant à son passé, et dont il n'avait pas eu de nouvelles depuis son départ. Alors qu'il était plongé dans ses pensées, quelque chose attira son attention, une présence qui venait d'apparaître, plus forte que celle des âmes qui habitaient cette partie du Rukongai, laissant supposer qu'il s'agissait d'un shinigami. Tezuka entrouvrit les yeux, observant la personne qui lui faisait face, gardant les mains dans les poches, ainsi que son calme, restant silencieux, ne prenant même pas la peine de poser la main sur son arme, se contentant tout simplement de fumer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Dim 7 Juin - 0:38


... J
e t'attends, patience ...


    Rukongaî … Des milliers d’âmes humaines, téléportées dans la Soul Society. Des cœurs, vides et encore vierges de toute blessure, infâme ou pures, myriade de simples fantômes romanesques. Un intense besoin d’air pur et d’espace avait enjoint le quatrième siège à quitter la Seireitei pour une durée indéterminée … la jeune femme marchait d’un pas souple, abhorrant ses katanas jumeaux, cliquetant doucement dans leurs fourreaux de cuir souple croisés entre ses omoplates. Son visage, purement et simplement impassible se soulevait, de temps à autre vers les bâtiments bordant la ruelle où elle évoluait, légère et aérienne, telle un morceau de soie flottant au gré d’un zéphyr protecteur …

    * J'ai débouché dans le cercle fendu d'oubliés, de passés vécus, d'existences vendues au plus imbu, la mort rendue au premier rang des plus offrants qui donnent occasions impromptues sur bavures imprévues ; tout est figé, l'attente pavée comme une rue dans l'attente du premier rythme, sang primordial coulant en hymne rebattu. *

    Les faibles âmes apparaissaient, à son sens, telles de minuscules tâches blanchâtres, constellant une carte mentale d’un noir profond. Emmaillotée dans cette ville ensommeillée, un intense et réel sentiment de sérénité envahissait son esprit obscurci par le doute. En ces temps d’incertitude, la crainte et le chagrin pesaient plus que jamais sur les shinigamis de la Soul Society. Cœur d’adamantium, Kerayji avait vu choir les plus grands vantards de son entourage, cédant à la panique comme de vulgaires rats des champs au milieu d’une autoroute blindée de circulation. Alors, sous l’emprise d’une étrange force de conviction, elle tenait le choc … habitée par la belle dame patience.

    Soudain, une senteur étrange parvint à son organe olfactif. Une cigarette ? Plantant ses deux dagues dans la surface externe d’un bâtiment, elle parvint vite à son sommet. Puis, se fiant à son odorat, Myria se dirigea vers la source de ce parfum qui, depuis longtemps pour elle n’avait pas été perçu. Ce fut alors qu’un autre ressenti bien plus violent la saisit directement aux entrailles, une chose à laquelle elle n’avait prêté jusqu’alors aucune attention, puisqu’en ces lieux, quiconque aurait pensé cela impossible … ce flux d’énergie spirituelle n’avait absolument rien d’humain …

    Encore cent mètres … elle s’arrêta net au bord d’une toiture. Un inconnu se tenait là, simplement entrain de fumer. Les iris de la jeune femme se posèrent sur sa lame … comment était-ce possible … Un shinigami ? Sans attendre d’avantage, Kerayji recula de quelques pas, puis se laissa choir … la chute n’avait rien de vertigineux, aussi se rattrapa t-elle en douceur sur le sol, jouant de ses appuis pour se redresser immédiatement, droite et détendue en face de son nouvel interlocuteur.

    … Le silence plana, lourd, constant …

    Ses bras nus pendant tranquillement le long de ses flancs gracieux, l’allure détendue, le membre de la neuvième division posa ses prunelles émeraude sur l’homme en question. Étrange, aucun danger ne paraissait alerter ses sens pourtant à l’affût … serait-il un simple mauvais présage ? Sous la forme d’un bel étranger, cela semblait si peu probable … pourtant, elle préféra ne point se fier aux apparences, se gardant de l’approcher plus que de raison. Ses minces lèvres s’entrouvrirent, laissant filtrer un simple flot de mots …

    - Vous vous êtes frayé une voie dans ce tumulte silencieux … au milieu de ces orfraies impalpables … vous n’avez ni peu ni doute … j’ose, je le sais, me dresser en travers de votre route, dans un ultime sursaut de pudeur qui me lie à mon existence … qui êtes-vous ?



... J
e t'observe simplement, ne fuis pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Dim 7 Juin - 13:52

Contrairement à ce qu'il aurait pût croire, le shinigami qui était venu à son encontre n'avait pas engagé le combat par surprise. Tezuka fixait la jeune femme qui lui faisait face d'un air neutre, sans surprise. Elle portait un kimono noir, et, contrairement à la plus pars des shinigamis, elle possédait non pas un, mais deux zampakutô. Les yeux de la jeune femme avait quelque chose d'envoûtant, de captivant, rendant presque impossible le fait de détourner son regard de ses pupilles. Le shinigami remarqua qu'elle ne portait ni la cape indiquant qu'elle était le capitaine d'une quelconque division du Gotei 13, ni le bandeau du lieutenant, qu'on portait généralement au bras. La jeune femme devait donc avoir maximum le grade de troisième siège.

Tezuka la regardait toujours, un lourd silence commençant à s'installer, remarquant toutefois que la jeune femme gardait ses distances, pour l'analyser sûrement, mais aussi, et surtout, par précaution. Cette femme était donc assez intelligente, préférant observer son adversaire, et engager la conversation, plutôt que de foncer dans le tas. Le shinigami esquissa un sourire à cette pensée, puis s'avança lentement dans la direction de la jeune femme, pendant que cette dernière engageait la conversation. Elle parlait d'une manière poétique, rendant les phrases qui sortaient de ses lèvres aussi belles que celle qui les prononçait.
Il resta silencieux quelques secondes après qu'elle eut fini de parler, puis parla à son tour, d'une voix calme, la regardant toujours avec un air neutre, pas menaçant, mais qui pouvait se révéler troublant à force :

-"Ni peur, ni doute ... La peur est bien inutile pour un combattant, et le doute ne sert qu'à nous empêcher d'avancer."

Il marqua un tant d'arrêt, écrasant la cigarette qu'il venait de finir au sol, s'avançant toujours vers son interlocutrice, Il s'arrêta à environ deux mètres de la jeune femme, gardant les mains dans les poches pour montrer que ses intentions étaient nullement menaçantes, puis ferma les yeux, repensant à l'une des phrases que son maître lui avait dit un jour, au début de son entraînement.

*Comment peux tu inspirer la peur chez ton adversaire, devenir son pire cauchemar, si tu possèdes toi même une peur invisible au fond de ton âme. ?*

Tezuka réouvrit les papupières, retrouvant le regard envoûtant de la jeune femme. Son réatsu n'était pas très impressionnant, mais était toutefois beaucoup plus haut que la moyenne. Son interlocutrice ne semblait pas spécialement vouloir combattre, et tentait apparement de gagner quelques informations sur lui. Quelques minutes auparavant, il lui avait semblé que la jeune avait été surprise de le voir, sûrement dû au fait de voir un shinigami habillé comme un humain :

-"Qui je suis n'a aucune importance, néanmoins, appellez moi Tezuka.
Avez vous l'intention de me laisser passer, ou m'empêcherez vous d'atteindre le Seîretei, mademoiselle ... ?"


La jeune femme ne s'était pas présenté, ce qui était légèrement embêtant. Quelque soit la réponse de cette dernière à sa question, qu'elle le laisse passer, ou non, il n'attaquerait pas, et si jamais elle se décidait à l'attaquer ... Il n'attaquerait pas non plus, se voyant mal combattre une jeune femme. Comme sortir les mains à un moment tel que celui ci pour reprendre une cigarette pouvait être mal interprété, Tezuka se contenta simplement de plonger son regard dans celui de la jeune femme, au risque de s'y perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Dim 7 Juin - 16:42

    Ce fut avec une bien étrange désinvolture que le shinigami non identifié s’avança vers la jeune femme. Stoïque, le quatrième siège n’esquissa pas le moindre mouvement impromptu. Après une brève maxime, l’homme écrasa sa cigarette, laissant ce qu’il en restait disparaître en un minuscule panache de fumée grisâtre. L’attitude plus que détendue de son interlocuteur la laissa pantoise, au point que son visage d’ordinaire impassible se détendit sous sa dernière objection … comme elle l’avait sondé, le danger ne semblait pas présent dans son entourage immédiat. Malgré cela, la méfiance restait irrémédiablement lisible dans ses prunelles émeraudes. Distance quasiment inutile par ailleurs, puisqu’aucun de ces deux protagonistes n’avait fait le choix de voiler sa force spirituelle …

    Après un bref instant de réflexions solitaires, Kerayji laissa de nouveau sa voix cristalline emplir leur espace privilégié. Quelque chose de rassurant planait dans l’aura de ce jeune homme, mais la force caractérielle de l’ange noir surpassait de loin ses sentiments premiers. Ainsi, quand bien même la certitude d’une paix paradoxale brouillait sa vision de l’étranger, la sécurité de ses confrères évoluait fort au delà de sa propre bien portance. Elle extirperait de cet être les informations voulues, quitte pour cela à y laisser sa vie …

    - Une explication de votre voyage vers la Seireitei ne serait pas la plus mal venue … comprenez que la sécurité de ce monde blanchi par la loi m’importe plus que celle de mon enveloppe corporelle. Cependant, mon intention première est et restera probablement de marcher dans votre sillage, vers les hauts murs de la Seireitei.

    Lorsque les dernières sonorités moururent sur ses lèvres, sa voix s’éteignit. Laissant place à la réponse de son interlocuteur. Que faire toutefois, l’inaction pesait sur chacun de ses membres … alors, elle s’avança, simplement, réduisant l’espace qui la séparait du nouvel arrivant, les muscles tendus, prête à esquiver la moindre attaque lâche et sournoise.
    Une brise légère caressait la peau de ses bras nus, qui se balançaient de part et d’autre de son bassin, faiblement au rythme doux et cadencé de sa marche aérienne. Parvenue aux deux mètres de sécurité réglementaire, Myria s’immobilisa, détaillant avec pudeur et retenue, le visage anguleux de celui qui lui faisait face.



[Hrp : Vraiment désolée, gros manque d'inspiration au milieu de mes révisions scolaires, je ferai mieux au prochain ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Dim 7 Juin - 18:14

Juste après avoir écrasé sa cigarette au sol, Tezuka remarqua que les traits de la jeune femme, dont le nom lui était toujours inconnu, s'étaient radoucis, lui donnant l'impression d'être plus confiante. Néanmoins, et cela se voyait très clairement, elle était toujours sur ses gardes, à l'affût du moindre gestes dont il serait l'auteur. Bien qu'elle était face à une potentielle menace, la jeune femme ne prenait même pas la peine de dissimuler son énergie sprirituelle face à lui. Tout le comme son visage, la voix de la jeune inconnue était très douce, pouvant réduire en quelques secondes les méfiances d'une quelconque personne envers elle. Comme prévu, son interlocutrice, aussi méfiante soit-elle, tentait de savoir pourquoi il voulait se diriger vers la socièté des âmes, ce qui était tout à fait normal pour un shinigami.

Tandis qu'elle parlait de donner sa vie si il le fallait pour la paix et la justice dans la Soul Society, elle réduisit l'écart qui les séparait, gardant toutefois une distance de sécurité, distance qui s'avérait généralement inutile tant que les faucheur d'âme n'avait pas été dégainé. En effet, il suffisait d'avancer soudainement d'un pas, puis de faire un dégainement rapide pour toucher la jeune femme. Tezuka sortit cette idée de sa tête, combattre n'étant pas dans ses objectifs, ni, à première vue, dans ceux de la jeune femme. Bien qu'il avait toujours les mains dans les poches, se défendre en cas d'attaque surprise serait assez facile, surtout si l'idée qu'il avait du niveau de la jeune femme était exacte :

-"Je souhaiterais aller là-bas tout simplement car, les habitants de la ville de Karakura étant pratiquement tous dans un sommeil artificiel, il m'est impossible d'acheter des cigarettes.
Vous posez beaucoup de questions, mais je ne suis toujours pas au courant de votre nom, de votre division, et encore moins de votre siège. Si mes suppositions sont exactes, vous ne devez pas avoir un grade plus haut que troisième siège, et dans ce cas là, je suis surpris qu'une personne comme vous se ballade seule dans les bas fonds du Rukongai, l'un des seuls endroits ou peu de shinigamis osent s'aventurer, et encore moins seuls.
Suis-je donc fondé de croire que vous avez quelconques alliés dans les alentours ?"


Détourner la conversion, voilà son but après ce petit monologue, espèrant ainsi faire oublier à la jeune femme de lui demander la véritable raison de son voyage en direction de la Soul Society. Bien entendu, ce n'était pas pour acheter des cigarettes, comme il l'avait prétexté, ces dernières pouvant facilement se trouver dans le Rukongai. Ses intentions étaient toutes autres, préférant les garder pour lui pour l'instant. Il resta silencieux quelques secondes, puis se mit à marcher vers la Seîretei, passant donc à côté de la jeune femme. C'était à ce moment précis que tout se jouerait. En effet, si la réponse n'avait pas convaincu la jeune femme, les chances pour que cette dernière tente de l'arrêter étaient grandes. Il fit quelques mètres, puis s'arrêta, attendant que la jeune femme réagisse. Bien que durant son petit dialogue, il avait mentionné le fait qu'il pouvait y avoir d'autres personnes pour détourner la véritable conversation, cette idée persistait dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Dim 7 Juin - 18:53

... Il est temps que tu comprennes ...


    Tant de palabres pour si peu d’informations … les secondes viscérales s’écoulèrent, décisives, et les mots de Tezuka, autrefois si apaisants n’eurent pour unique effet que de réveiller l’instable chez son interlocutrice. Certaines phrases résonnèrent dans l’esprit bouillonnant, qui sommeillait derrière ce visage aux traits pourtant si doux …
    Etranglée à sa propre illumination, tiraillée, écartelée par les passions qui soudain reviennent en de vengeresses vagues de violence, elle se disloquait. Celles-ci arrivaient de toutes parts, déferlant sur ses terminaisons nerveuses, étreignant les parties les plus secrètes de son être, brisant et arrachant les fondements de son antre.

    - Je souhaiterais aller là-bas tout simplement car, les habitants de la ville de Karakura étant pratiquement tous dans un sommeil artificiel, il m'est impossible d'acheter des cigarettes.

    Myria serra imperceptiblement les poings à s’en faire blanchir les jointures, immédiatement, ses sourcils s’arquèrent, lui offrant un faciès haineux, extrêmement tendu. Mais l’homme ne sembla point remarquer ce brusque changement d’attitude, tant et si bien qu’il poursuivit sa modeste tirade, enfonçant et remuant mécaniquement le couteau dans la propre plaie qui causerait la perte de son orgueil mal placé … puis vint le coup de grâce, les mots de trop …

    - Si mes suppositions sont exactes, vous ne devez pas avoir un grade plus haut que troisième siège, et dans ce cas là, je suis surpris qu'une personne comme vous se ballade seule dans les bas fonds du Rukongai, l'un des seuls endroits ou peu de Shinigamis osent s'aventurer, et encore moins seuls. Suis-je donc fondé de croire que vous avez quelconques alliés dans les alentours ?

    Confiant, certainement plus que de raison, le fumeur maladif passa sur le côté droit de la jeune femme, la dépassant d’un pas et demi environ … fut-elle immobile jusqu’alors. Aussi soudainement que la foudre frappe le sol, Kerayji posa sa main sur l’épaule de son vis-à-vis, maintenant fermement sa prise, avec une force hors du commun des mortels … lentement, son corps se détourna lui aussi, afin qu’elle n’aie pas à se rompre le cou pour s’adresser à l’impertinent. L’émeraude de son regard scintillait intensément, une lueur étrange flottait au fond de ces prunelles millénaires, insondables … Sa voix s’éleva … froide et caverneuse … alors que doucement, son énergie spirituelle débutait à peine son écoulement à travers les pores de sa peau de pêche …

    - Je suis seule … seule face à votre mensonge … en ces lieux, les calomnies sont les pires ennemis de la Soul Society.

    L’étreinte violente autour de l’épaule de l’imprudent se resserra machinalement, elle recula simplement de deux pas … relâchant le captif. Un rapide décalage sur le côté droit, elle lui faisait face de nouveau … seulement cette fois la proximité était optimale. A tel point que l’homme pouvait sentir ce parfum sucré, provenant probablement de la chevelure cendrée du quatrième siège. Elle laissait l'ultime certitude la saisir, le regard translucide et perçant de la jeune femme se plongeait de façon insistante dans celui du menteur. Lorsque Brusquement, elle rugit ...

    - DITES MOI LA VERITE !



... Ce que j'attendais de ton être ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Dim 7 Juin - 22:08

Tandis qu'il attendait une réaction en provenance de la jeune femme, une pression s'exerça sur son épaule, le premier contact physique avec son interlocutrice. Sa voix avait changé, elle était devenue plus grave, plus dure aussi. Elle semblait énervée, bien trop énervée. Pour elle, il n'était qu'un simple inconnu, donc aucune raison logique de réagir comme ça. Son réatsu augmentait petit à petit, rien de menaçant, mais grandissant. Après que la jeune femme eut relâché son étreinte, elle exécuta quelques petits mouvements, et se retrouva à nouveau face à lui, ses yeux émeraude le transperçant. Tezuka la regardait toujours avec le même regard neutre, ne comprenant toujours pas pourquoi elle se mettait dans un état pareil. En effet, il lui avait menti, il l'avait peut être aussi sous estimée, mais pourquoi sa réaction était si violente ? Un parfum très doux, et légèrement sucré embauma l'air, envoûtant par la même occasion, et encore une fois, l'esprit du shinigami. Après la dernière phrase de la jeune femme, le silence retomba, beaucoup plus lourd et plus profond. L'homme ferma les yeux, puis répondit :

-"C'est officiel . . ."

Il passa de nouveau à côté de la jeune femme, les mains dans les poches, les yeux fermés. Ses raisons pour aller dans la Seîretei étaient bien simples en réalité. Cela faisait cinquante années qu'il n'avait pas affronté de shinigami, et il ne savait pas quel était son niveau par rapport à la Soul Society. Il voulait simplement combattre un lieutenant, ou bien un troisième siège pour estimer son niveau. Tezuka avait aussi un second objectif, plus . . . personnel. Il marchait toujours droit devant lui, laissant la jeune femme derrière lui :

-"Je comprendrais jamais les femmes"

Tezuka sortit le paquet de cigarette de la poche de son pantalon, pour en ressortir finalement une dernière cigarette. Il s'arrêta pour l'allumer, puis leva les yeux au ciel, observant les nuages. Il ne savait pas qu'elle serait la réaction de la jeune femme, mais un combat risquait d'avoir lieu, malgré lui. Il ferma de nouveau les yeux, puis murmura à l'encontre de son interlocutrice, passant une main dans ses cheveux :

-"Je dois régler quelques affaires dans les alentours du Seîretei, des affaires que j'aurais dû régler il y a longtemps déjà."

Il lâcha un bref nuage de fumée, puis reprit son chemin, plongé dans ses pensées, le regard vide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Lun 8 Juin - 19:45

[ Hrp : je fais un test, j’écris à la première personne, si tu pouvais me dire par Mp ce que tu en penses … ce serait plutôt gentil ^^ ]


    Les mots s’écoulèrent, fléaux venteux, sans toutefois parvenir à mon ouïe. Seules ses dernières paroles attirèrent mon attention. Le jeune homme visiblement n’accordait que peu d’importance à la réalité des choses, il en serait donc ainsi. Ainsi ce fut, bien malgré moi, que mon regard translucide se détourna de cette silhouette masculine. Sans doutes, se disait-il que ses réactions allaient entraîner, auprès d’un Shinigami protecteur de la Seireitei, un élan impulsif qui nouerait dans l’instant la lourde chaîne d’un combat singulier … hors, ce ne fut point là mon intention.
    Contre toute attente, les traits de mon doux visage se détendirent, un sourire malicieux s’étirant légèrement sur mes lèvres veloutées. Expression qui disparut bien vite, lorsque mes paupières furent closes l’espace d’un instant, je concluait momentanément le choc frontal qui nous opposait. Vivace, tenace, l’impression que j’allais m’attirer des ennuis souillait en moi la conscience que j’avais toujours eu. Mais quelque chose … une bribe d’insolence au fond de mon être, me murmurait que j’aurais raison.

    - Bien … Allons-y.

    Je m’extirpais lentement de cette enclume invisible, trop heureuse de me débarrasser de cet engourdissement inactif. Impassible, je dépassais à mon tour le corps comme inerte de Tezuka, peut-être dans l’absence totale de compréhension, ou tout au contraire, satisfait, je l’ignorais totalement. Fut-il qu’un mètre à peine plus loin, je ralentis mon avancée vers la cible de nos pérégrinations, puis, simplement et sans me retourner, je lui lançais par dessus mon épaule dénudée …

    - Il s’agit d’affaires … je t’ouvrirai les portes de la Société des âmes … Si tu dois être châtié, ton sort ne sera pas exécuté de mes propres mains.

    Sans ajouter quoi que cela soit, je poursuivis ma route. J’avais péniblement raison. De plus, je n’ignorais pas que seule contre cette puissance inconnue, j’avais quatre-vingt pour-cent de chances de perdre un quelconque combat. Taisant le flot de réflexions s’activant, s’introduisant, se massant littéralement en travers de mes pensées originelles, je masquais mon expression songeuse, en un visage dur et impénétrable. Était-ce là une façon de me protéger moi même ? Qu’importait, puisqu’au final personne dans mon entourage immédiat n’y portait une réelle attention.

    Tezuka me suivait-il ? Que pensait-il de cette réaction relativement inattendue ? Je ne désirais pas me retourner, ne pas montrer cette faiblesse humaine, ce reste de besoin terrestre qu’il me restait au sujet du regard des autres. Je n’étais plus moi désormais, une âme parmi tant d’autres, matérialisée dans un corps, qui en effet ressemblait de façon égale à mon ancienne enveloppe physique. Ancienne oui … car à part des lambeaux de chairs, il fut difficile de retrouver chaque parcelle de mon corps, allongée, éparpillée sur l’autoroute 86. C'était un jour de pluie ... pourtant à mon souvenir, ce fut du sang qui perlait des nuages.

    Cette brusque image sanguinolente m’était soudainement revenue, alors que j’évoluais, plus vivante que jamais vers la Seireitei. Mes bras se balançaient doucement au rythme soutenu de mes frêles hanches, Kataomoi cliquetant résolument entre mes omoplates. Je lui tournais le dos certes, mais je gardais à l’esprit qu’une attaque surprise pouvait choir sur ma personne. Aussi, je ne me permis pas de ralentir l’allure, quoi qu’il arrive, je sauverais l’honneur de ce revirement décisif de situation. Malgré tout, il fut impossible pour moi d’admettre que mes pensées affluaient autrement qu’en un incroyable désordre …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Mar 9 Juin - 22:37

La voix de la jeune femme, elle s'était radoucit, contrairement à ce qu'il aurait put penser. Tezuka s'arrêta, à la fois étonné et satisfait. Il avait très légèrement titillé la jeune femme, et, au lieu de s'énerver, celle-ci lui proposait de l'escorter directement au Seîretei, et de le faire rentrer dedans, ce qui l'arrangeait. La jeune le dépassa sans un regard, l'ignorant complètement, ne prenant même pas la peine de se retourner pour vérifier si il la suivait. Le shinigami la regarda, toujours légèrement étonné, puis sourit, aimant bien la réaction de la jeune femme. Il inspira une bouffée, restant toujours immobile, puis se mit à suivre la jeune femme, toujours silencieux. Voila déjà plusieurs minutes qu'ils parlaient ensemble, et Tezuka ne savait toujours rien de la jeune femme, à part qu'elle était shinigami, information totalement inutile dans un endroit ou rôde que des anges de la mort. Il chassa ces pensées la de son esprit, puis porta son attention sur la dernière phrase de son interlocutrice : être châtié ? Mis à part le fait qu'il avait tué deux shinigamis il y a plus de cinquante ans, il n'y avait pas de raisons spéciales pour se faire punir, d'autant qu'il n'y avait, a priori, pas de témoins. Il passa une main dans ses cheveux, puis répondit à la jeune femme, d'un ton naturellement neutre :

-"Ça tombe bien, je ne savais plus de quels côtés était la Seîretei, et encore moins comment y rentrer."

Tezuka rattrapa la jeune femme, marchant à côté d'elle, restant toutefois à un mètre de distance, pour ne pas la gêner, faisant mine de regarder devant lui. Le caractère de la personne à ses côtés semblait être vraiment différent selon les périodes, à croire même qu'elle avait plusieurs personnalités. Le silence retomba de nouveau, les deux personnes n'ayant à première vue rien de particulier à se dire. Vue de loin, la situation aurait pût paraître étrange : Deux personnes, l'un habillé en tenue d'humain, l'autre dans un kimono noir, vêtement typique des shinigamis, marchant cota côte sans dire un mot, chacun prêt à dégainer son, ou ses pour la jeunes femmes, faucheur d'âme. Tezuka ralenti légèrement sa vitesse de marche, observant la shinigami, avant de demander :

-"Pourrais-je savoir votre nom ?"

Dernière tentative pour rompre la glace, ainsi que pour savoir son nom, chose légèrement importante tout de même. Il tenait aussi à savoir son grade, bien que les chances pour que cette dernière lui révèle soient bien minces. Il lâcha un nuage de fumée, sentant qu'il se rapprochait de plus en plus du Seîretei, puis, machinalement, il sortit sa main gauche de la poche de son pantalon pour la poser sur le manche de son zampakutô. Une fois là bas, il serait enfin fixé sur plusieurs de ses objectifs. Néanmoins, il persistait un doute : Comment réagirait la Soul Society face à un shinigami jusqu'alors inconnu de tous ?
Il lâcha un bref soupir en passant la main dans ses cheveux, passant en revue tous les sors de Kidô qu'il connaissait, puis porta son regard sur la jeune femme, réalisant seulement maintenant le fait que poser la main sur son faucheur d'âme pourrait être prit comme une menace. Il détourna le regard, puis remit la main dans sa poche rapidement, restant toutefois sur ses gardes, de plus en plus méfiant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Mer 10 Juin - 20:42

Je t’offre ce privilège …


    Le quatrième siège évoluait d’un pas cadencé vers le cœur hiérarchique de la société des âmes. Derrière elle, la source probable de ses futurs problèmes la suivait au même rythme. Qu’importait ce qui allait se produire, au final l’homme aurait très certainement trouvé la Seireitei de lui même, alors l’escorter possédait au moins l’avantage d’avoir un shinigami à proximité de l’inconnu, dans son entourage immédiat, prête à toute réaction nuisible à l’entièreté de la Soul Society.
    Peu après, Tezuka avala les mètres qui le séparaient de son « guide », venant se placer à son côté pour couvrir la distance qui restait. Un kilomètre encore, environ … mais ces deux cependant se déplaçaient plus rapidement que de simples humains, leur endurance n’en était pas même mise à l’épreuve. Doucement, le regard translucide de la jeune femme obliqua vers son interlocuteur …

    << … Il n’est pas dans ma nature de céder à l’anxiété de mes camarades … de plus, cet homme ne faisait pas partie de nos rangs. Cependant, sa crainte se lisait de façon extrêmement visible à travers ses gestes, contrastant avec la neutralité de son visage … magnanime, je décidais de rompre ce lourd et angoissant silence, pourquoi, je l’ignorais … disons simplement que cela fut à cause du beau temps … >>

    Réduisant brusquement l’écart qui sillonnait entre les deux corps en mouvement, la main fraîche de la jeune femme frôla l’épaule de l’intrus, deux doigts fins et câlins allant se poser dans la plus pure des douceurs sur sa carotide l’espace de quelques secondes à peine, y exerçant une très légère pression exempt de tout danger immédiat , avant de relâcher cette dernière …

    - Calmez vos pulsations … nous sommes extraordinairement sensibles au trouble de l’autre … tout ira bien, je ne peux pas vous le promettre, cependant je ferai tout pour cela …

    Quelques pas s’ajoutèrent, indifféremment aux précédents, puis elle déclara d’une voix sûre, presque tranchante, comme pour asseoir et assumer simplement l’intégralité de son être si dispersé. Lunatique, maîtrisant à la perfection la majorité de ses émotions, de ses ressentis, le quatrième siège pouvait apparaître de façon relativement effrayante aux personnalités ne se sentant rassurées qu’en présence d’un être égal, monotone et constant. Non, cela n’était pas elle … jamais elle ne serait uniforme, conforme aux attentes de la société humaine, son âme ne pourrait se corrompre d’elle même …

    - Kerayji Myria, quatrième siège de la neuvième division, sous le commandement du lieutenant Hisagi Shuuhei.

    Qu’ajouter ? … Enfin, les hautes murailles de la Seireitei s’élevèrent à l’horizon. Plus que quelques minutes de marche et les deux protagonistes se présenteraient devant la porte des âmes. Stoïque, Myria semblait totalement détachée de la situation … elle marchait simplement, balançant doucement ses bras musculeux, encadrant sa douce et fine silhouette féminine. Les événements qui allaient suivre changeraient peut-être le restant de son existence, au fond, troquer la monotonie contre l’exaltation du danger devait quelque chose de positif, pour que tant d’âmes se lancent dans l’aventure de la désobéissance.


Fais-en bon usage …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Jeu 11 Juin - 21:59

    Les deux shinigamis marchaient vers le Seîretei, quand la jeune femme s'arrêta, et le regarda dans les yeux, tout en restant silencieuse. Tezuka s'arrêta aussi, la fixant dans les yeux à son tour, légèrement sur ses gardes, quand elle posa deux doigts sur sa gorge, rien de menaçant, mais restant assez suspect tout de même. Le jeune homme resta immobile, les mains dans les poches, levant toutefois deux doigts en direction du ventre de la jeune femme, prêt à effectuer une technique de Kidô au moindres problèmes. Elle se contenta de parler, prenant une voix plus douce, très calme. La jeune femme avait donc réussi à percevoir son mouvement défensif, elle était donc elle aussi sur ses gardes. Ils restèrent quelques secondes à se regarder, puis la jeune femme se remit à marcher, puis, avec une voix différente, plus dure, plus sûre d'elle, tentant apparemment de se donner plus d'assurance.
    La jeune femme se prénommait donc Kerayji Myria, et elle était quatrième siège. Tezuka resta silencieux, légèrement étonné. Elle était sous les ordres d'un lieutenant, un certain Hisagi Shuuhei, or, normalement, les shinigamis du Gotei 13 étaient chacun sous les ordres d'un des capitaines des treize divisions. Tezuka resta silencieux, puis se remit à marcher derrière la jeune femme, apercevant un peu plus loin le début des hautes murailles de la Soul Society. Il marqua un léger temps d'arrêt, puis revint à côté de la jeune femme :

    -"Quatrième siège donc . . . Vous n'êtes pas sous les ordres d'un capitaine, mais sous ceux de votre lieutenant . . . Cela ne fait que très peu de temps que je suis de retour dans la ville de Karakura. Je ne suis donc au courant de rien en ce qui concerne le Gotei 13. Votre capitaine est-il absent, ou bien mort, pour que ça soit votre lieutenant qui doivent diriger la . . . Neuvième division ?"

    Tezuka fixait Myria du coin de l'œil, observant une quelconque réaction de la part de cette dernière. Il laissa tomber sa dernière cigarette au sol, puis éteignit les dernières braises avec son pied. Le shinigami passa une main dans ses cheveux en soupirant. Quelques dizaines de minutes passèrent, les deux jeunes gens se trouvant devant l'immense porte de l'entrée Nord du Seîretei. Tezuka resta devant, contemplant la grandeur de cette architecture. Il était en effet impossible d'espérer pouvoir passer par-dessus cette immense muraille. De plus, derrières ces portes se trouvaient l'endroit le mieux gardé de toute la Soul Society. Il sortit son paquet vide de cigarettes, le regardant en soupira, puis le jeta derrière lui, la paume de la main dirigée vers le paquet :

    -"Hado no go jû yon (54e technique de destruction) : Haien"

    Une boule orangée se format immédiatement après, puis heurta le paquet de cigarette, ce dernier se consumant immédiatement. Certes, ce n'était pas le moyen le plus logique pour se débarrasser de quelque chose, mais c'était sûrement le plus rapide. Il remit tout de suite après la main qu'il avait sorti dans sa poche, son regard se portant à nouveau sur l'immense muraille. Derrière ses murs se trouvaient sûrement ce qu'il recherchait, celle qui recherchait plutôt, ainsi que des shinigamis contre qui il pourrait sûrement se battre pour estimer son niveau par rapport à celui du Gotei 13
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Ven 12 Juin - 23:30

Le destin donne parfois …


    Tension, gestuelle, attitude … trop de choses méconnues des shinigamis et humains normaux émanaient de cet être appelé Tezuka. Depuis plusieurs minutes, le quatrième siège tournait vers l’homme une multitude de regards circonspects et vides de toute attention particulière. Pareillement, cette curiosité soudaine pour la hiérarchie de la neuvième division interloquait la jeune femme … le fait que le lieutenant soit absent, le capitaine inexistant ou presque, semblait étrangement concorder avec l’intérêt impromptu et immodéré de cet homme inconnu à la Seireitei …

    Dans un accès d’humanité, Kerayji détendit tous ses muscles, lâchant un profond soupir. Alors seulement, elle s’avança, ouvrant la marche et par la même occasion, laissant libre choix à son interlocuteur de faire demi-tour, ou de marcher dans son sillage. Lui seul choisirait la voie qu’il désirait poursuivre, elle ne pouvait ni le guider ni le contraindre, l’Homme avec un grand « H » ne tolérait pas d’être traité en animal, ou même en être faiblard … tous avaient, même s’ils osaient proférer le contraire, une grande part d’honneur et de fierté, plus ou moins bien attribuée, à soutenir et à conserver.

    Un halo blanchâtre engloba rapidement, et entièrement la frêle silhouette de Myria lorsqu’elle passa, légère et irréelle, l’immense porte gardée menant au cœur de la société des âmes. Le passage fut bref, par habitude elle ne prêta aucune attention à cette étrange sensation de fourmillement qui irritait parfois les entrailles. Dès lors que sa vision fut nette et ses pieds posés sur le sol de la Seireitei, son regard vagabonda aux alentours … l’air lui même semblait lui souffler les prémices d’une conception, d’une recommandation inattendue. Mais cela ne faisait que renforcer son opinion, la conforter dans l’ambition qu’elle s’était fixée quelques minutes en amont.

    Le quatrième siège répugnait la présence de ces avant-coureurs aux ailes couleur de nuit, pourtant, lorsqu’un papillon cobalt passa près d’elle, le quatrième siège souleva un doigt pâle mais décidé, sur lequel vint se poser le messager de la soul society … quelques secondes s’écoulèrent, pendant lesquelles un étrange silence plana sur la scène. Kerayji ne regardait pas cette petite créature à l’aspect fragile, non, son regard était posé loin devant elle, sur l’horizon d’azur. Toutefois, son esprit déversait un doux flot de mots en celui du légat. Remuant légèrement ses antennes crantées, l’hexapode battit gracieusement l’air de ses minuscules membranes, puis s’envola vers l’Est …

    - Bien … susurra t-elle seulement.

    Sur ces entrefaites, le shinigami oscilla son visage de gauche à droite, de haut en bas, personne ne semblait vivre dans cette zone immédiate. Tezuka avait-il pénétré l’enceinte de la Seireitei ? Elle l’ignorait … si cela était le cas, ce dernier ne devrait pas tarder à sortir du portail pour la rejoindre. Mais qu’importait, Myria avait tenu son engagement, elle ne lui devait plus rien. S’il était parvenu à entrer dans le fondement de la société des âmes, alors elle aurait honoré la part de son contrat. Désormais, il devrait cheminer seul …
    Ainsi, n’attendant pas plus amplement son arrivée, l’ange de la mort se détourna, empruntant le premier sentier ombrageux s’offrant à sa vue. Marchant, indifférente à la pureté du lieu vers une destination vaguement entrevue, elle murmura tranquillement le vingt-sixième sort du Bakûdo, Kyakko … camouflant de cette façon son énergie spirituelle et ce de façon imminente. Pour l’homme qui poserait bientôt le pied dans la Seireitei, le quatrième siège n’apparaîtrait plus …

    L’astre solaire déclinait peu à peu …

    Ombre parmi les ombres, Myria retrouverait la bête en ses flancs sombres, l’âtre de l’enfer paradisiaque mugissant qui l’attendrait, à bras ouvert vers une solitude nouvelle et bienvenue. Il y est des jours où l’humain se rend compte que sans l’autre il n’est que peu de choses, or, la perception de soi n’était à son sens maximale, que lorsqu’elle possédait l’opportunité d’un tête à tête avec sa propre personne. Comprendre autrui passe d’abord et avant tout par un acquis fondamental, s’appréhender et se traduire soi même, comme le ferait un sage au sommet d’un mont enneigé.


L’illusion que tout n’est que hasard …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Sam 13 Juin - 19:24

Le jeune shinigami regardait les immenses portes, derrière lesquelles se dressait le Seîretei, le lieu où vivait tous les shinigamis, l'un des lieux le plus sûr au monde certainement. La jeune femme ne parlait plus, son attitude avait changé, plus dure, plus froide aussi. Elle n'avait même pas prit la peine de répondre à sa question concernant le capitaine de la neuvième division. Une fois ouvertes, Myria passa les portes, sans un mot, sans se retourner, ignorant de nouveau Tezuka. Ce dernier soupira, s'ennuyant légèrement, et attendant que la jeune femme disparaisse. Par chance, il n'aurait pas à la semer, vu que celle-ci partait faire son propre chemin. Le shinigami resta immobile, les yeux fermés, comptant quelques secondes, le temps que la jeune femme ait le temps partir loin de lui, profitant de ce moment pour vérifier son trancheur d'âme. Tezuka se mit à marcher quelques mètres, observant l'immense mur, l'enceinte faisant le tour entier de la cour des âmes.

Le mur qui protége le Seîretei est constitué d'un minéral rare, appelé "Setsukiseki", soit "la pierre qui veut tuer" empêchant quiconque de pouvoir faire un trou dedans. Quelques minutes après, il passa lui aussi les immenses portes, pénétrant pour la première fois de sa vie dans la cour des âmes. À cette heure-ci, personne n'était dans les rues, Myria elle aussi ayant disparut, son énergie spirituelle ne se faisant plus ressentir. Tezuka décida de l'imiter, puis réduisit son réatsu de façon à ce que personne ayant un niveau inférieur au sien ne puisse le percevoir. La jeune femme lui avait ouvert les portes de la cour des âmes, et ne prenait même pas la peine de rester avec lui pour le surveiller, cela était assez louche, mais le jeune homme n'y prêta guère attention. Le shinigami regarda vaguement autours de lui, essayant de voir une quelconque personne, puis effectua un Shunpô pour disparaître si quelqu'un l'observait.

Plusieurs heures étaient déjà passées, la nuit étant elle aussi tombée. Tezuka se promenait silencieusement dans les ruelles, ne remarquant quasiment personnes, et disparaissant de la vue d'un shinigami dès qu'il en sentait la présence. Il s'arrêta sur le haut d'un toit, regardant les étoiles. Avec sa tenue, passer inaperçu serait assez difficile, mais agresser un shinigami pour récupérer son kimono noir n'était pas dans ses projets. Il dégaina lentement son faucheur d'âme, puis le mit à l'horizontal devant ses yeux, l'observant dans toutes ses coutures. Son Zanpakutô n'avait pas servit depuis plusieurs années, mis à part pour l'entraînement, mais en aucun cas pour se battre, ou encore même pour tuer. Il soupira, passa une main dans ses cheveux, puis rangea son arme dans son fourreau, pas reporta son attention sur le ciel. La journée du lendemain serait dure, et un combat possible était à envisager. Au pire, si les choses tournées vraiment mal dans la tenue ou il était, il serait contraint de devoir changer d'habit, et donc, par conséquent, battre un shinigami.
Il chassa les pensées de sa tête, préférant se relaxer, prêt à passer une nuit blanche, dormir étant bien entendu à ne pas envisager tant qu'il serait dans le Seîretei, puis laissa son regard devenir vide, réfléchissant malgré lui aux problèmes qui se poseraient demain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   Sam 13 Juin - 20:39

[ Topic Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Première rencontre [Pv Keravji Myria - BTLFA]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes premières photos argentiques avec l'OLYMPUS OM-10
» Ma première aquarelle....
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première
» [E-craft] Premières réalisations et Fichiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Soul Society • :: Rukongaî :: District Nord-
Sauter vers: