AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Mar 2 Juin - 13:25

Chiba venait de rejoindre sa division, à peine revenu de sa mission que la nouvelle de la désertion et trahison de son capitaine venait de lui sauter au visage. Le Shinigami avait espérait trouver son Vice-Capitaine, Shuuhei Hisagi, mais ce dernier était absent. Chiba interpela l’un des membres de sa division et se dirigea vers lui. Malgré les nouvelles et l’absence du Vice-Capitaine, Chiba restait d’un calme total.

« Tomoya, où se trouve le Vice-Capitaine Hisagi ? »

« Vous êtes rentré Imura-san, cela est rassurant. Le Vice-Capitaine est partit avec tous les capitaines dans le monde des vivants afin de combattre. »

Chiba marqua sa surprise et son incrédulité devant cette réponse en levant un sourcil.


« Pardon ? »

« Vous n’avez pas été mis au courant. Toutes les division sont en état d’alerte maximum. Une partie de la ville de Karakura, si je ne me trompe, à été envoyé dans le Rukongaï afin de la protéger durant le combat qui va opposer les Capitaines et les force de ce traître de Aizen. »

*Ainsi, Aizen a décidé de bouger. Je me demande si Shuuhei va affronter notre ancien Capitaine.*

Chiba se passa la main dans les cheveux et soupira un instant.


« Très bien, retourne à ce que tu dois faire, moi je dois aller réfléchir. »

Chiba se dirigea vers un banc sous un arbre, le seul arbre se trouvant dans la cours de sa Division et s’y installa. On devrait plutôt dire qu’il s’y affala et laissa échapper un autre soupire.


*Et maintenant que suis je sensé faire, le Vice-Capitaine est partit combattre, la Division n’a pas de nouveau Capitaine……pffffffffffff et une partie d’une ville à été envoyé ici……*

Chiba avait la tête renversé et les bras en croix sur le dossier du banc. Un oiseau vint se poser sur son épaule, ce qui arracha un petit sourire au 3em siège de la 9em Division.


Dernière édition par Chiba Imura le Mar 23 Juin - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Sam 6 Juin - 12:11

    De pourpre et de cristallin, les hurlements factices des entrailles maléfiques souillaient ce monde. Les mauvaises surprises s’épanchaient en un délice de souffrances infâmes, ôtant de leur lieux originels, les corps de ceux que d’autres ont aimé. Le lieutenant Shuuhei ainsi que les autres têtes principales des divisions avaient quitté la Soul Society pour le monde des vivants. Au sein de la neuvième division, comme au cœur de toutes les autres, un grand trouble ordinal régnait en maître.

    La crainte et le repos, accolés ces deux noms forment un terrible oxymore, s’enfonçant dans les affres de l’âme humaine. Constamment sur ses gardes, son regard perdu dans le vague, un bien étrange besoin de liberté inconditionnelle, largeur de grands espaces et grand air purificateur, s’était fait pressentir lors de la dernière nuit dans cet enfer paradisiaque, où de lourdes chaînes invisibles la retenaient par les quatre membres, et où le fléau guettait chacun de ses pas.
    En simple quête d’air frais, le quatrième siège de la neuvième division flânait, décadente. Ses bras pendaient lascivement le long de ses flancs, vêtue de son habituel kimono laissant ses fins bras nus. Un homme passa, visiblement atterré, il heurta son épaule et s’arrêta instantanément.

    - Excusez-moi.

    Le regard vert émeraude de la jeune femme, toisa l’espace d’un court instant l’air quelque peu hébété du nouvel arrivant, avant de s’adoucir doucement. Banal … Impassible tout d’abord, elle s’immobilisa à son tour, puis demanda d’une voix calme et posée, l’expression de son visage se mouvant à peine, au rythme régulier de ses lèvres entrouvertes. Ce trouble général l’irritait au plus haut point, pour elle, il ne serait pas chose calomniante que l’on insuffle un peu de courage aux personnes vivant encore à la Seireitei. Mais celui-ci n’en ferait pas les frais …

    - Tutoie moi ... et d’où viens-tu ?
    - De la cour de la neuvième division.
    - Oh vraiment …
    - Que puis-je faire pour t …
    - Continue ta route.

    Cette ultime phrase, bien que prononcée avec un calme et une lenteur certaine, coupa net l’élan d’attention du shinigami. Un hoquet d’incompréhension secoua son échine, puis il haussa les épaules et poursuivit son chemin, ahuri. Myria le suivit du regard, jusqu’à ce qu’il disparaisse à l’angle d’un mur. Alors seulement, elle s’avança d’un pas tranquille mais sûre d’elle, vers la cours de sa propre division. Que pouvait-il s’y trouver, quelle était la personne ou la chose qui fut en cet instant, capable de déstabiliser un homme sans même avoir eu recours au combat … elle en aurait la réponse très prochainement. Prédation de la dépréciation, ou ennui de l’envie ? Au détour d’un bâtiment, son sourcil droit s’arqua sous l’incrédulité …

    - Chiba Imura …

    La jeune femme s’avança d’un pas souple, vers cet homme visiblement dépité, étendu de façon étrange sur l’unique banc de l’endroit. Parvenue à deux mètres environ de son interlocuteur, elle s’inclina respectueusement … devant son supérieur direct, le troisième siège du lieutenant Hisagi.
    Le respect de la hiérarchie avait à son sens, quelque chose d’assez primordial. Kerayji vouait une profonde admiration à ses supérieurs, ainsi qu’une dévotion sans équivoque. Personne n’ignorait ces principes au sein de la Soul Society, et pourtant les traîtres courraient les rues …

    - Chasse ou fuite ... les âmes restantes hésitent. Je crains que l'absence de nos forces principales ne trouble notre quiétude ...

    Ce ne fut qu’après ces mots, que la jeune femme se redressa enfin. Un long salut, mais une promesse de sincérité et de loyauté. Nécessaires, en ces temps où l’amitié et les règles semblent défectueuses au point de mettre à mal l’ordre de la société entière. Une liberté et une paix d'un monde s'enfouissant dans son absence ...


...
Lorsque le vide croit ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Sam 6 Juin - 14:45

Qu’il faisait bon sur ce banc, l’ombre de l’arbre empêchait les rayons du soleil d’atteindre l’homme. Ceci donnait au lieu une douce fraicheur, d’ailleurs l’homme affalé sur ce banc n’était pas le seul à profiter du cadeau du majestueux arbre. Un oiseau moins timide que ses semblable avait décidé de tenir compagnie à celui qui profitait du calme ambiant. Chiba avait arrêté de suivre le cours de ses pensées et avait commencé à plonger dans la fraicheur des songes. Qu’il était doux de pouvoir se reposer un instant et de laisser derrière soi les souvenirs des derniers combats. En cet instant le 3emem siège de la Division, se crut dans un monde en paix.
D’ailleurs une douce mélodie lui vint aux oreilles. Une vois parcourait ses songes, celle ci n’appartenait pas à son fidèle ami, Yuurei. L’oiseau qui avait prit place sur son épaule, essayerait il de le guider vers un endroit paisible. Non, cela ne pouvait être cela, les mots auraient étrange dans le bec du volatil. Quelqu’un devait s’adresser à lui, il avait donc si profondément plongé dans la douceur des songes qu’il ne l’eut pas compris tout de suite. Chiba ouvrit un œil et essaya de percevoir celle qui venait de s’adresser à lui. Il perçut une silhouette, douce image qui se dessinait peu à peu. Puis la silhouette devint personne et Chiba sourit à la jeune femme.


« Kerayji, cela fait un petit moment. Qu‘il m‘a été agréable d‘être rappelé par ta voie.»

Chiba caressa le volatil qui s’envola au moment ou le 3eme siège se redressa. Ses gestes étaient encore habités par une légère torpeur dût à son retour récent de la frontière du pays des songes.


« Ton salut est toujours aussi empli de poésie, mais tu n’as pas à me montrer autant de respect. Nous sommes camarades et tous deux officiers. »


Chiba se leva est s’inclina devant la jeune femme, lui rendant son salut. Puis se redressant offrit un nouveau sourire à la jeune femme.


« Vient t’asseoir à mes côtés et discutons de la situation actuelle. Quand à ton inquiétude, je ne la partage pas complètement. Nos chefs ont dût prévoir cette situation et des consignes ont dût être donné. De plus nos camarades sont des personnes responsables et connaissant leur devoir. »

Malgré ses mots, Chiba ne pouvait cacher que quelque chose l’inquiétait. Son regard était songeur et empli d’une crainte. Le 3eme siège avait reprit sa place sur le banc mais dans une position moins détendu.

« Les capitaines devraient rapidement être de retour, tout comme ceux qui sont partis avec eux, nous n’avons pas à nous inquiéter. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Sam 6 Juin - 17:03

    La connaissance qui resplendissait, par delà l’orgueil attribué à l’ouvrage journalier, résister simplement, et se montrer debout magnifiée devant ce qu’elle croyait être l’une de ses plus grande fierté. Le troisième siège se redressa, après une faible caresse sur le dos d’un oiseau unique … ce dernier prit son envol, frôlant de son regard celui de l’intervenante. Créature céleste, vole aussi loin que ton cœur puisse te porter, et ramène nous je t’en prie, comme la colombe à son maître, l’incarnation de la paix à laquelle nous aspirons tous en ces lieux …
    L’hôte temporaire refusa poliment la cérémonie, mais s’inclina également. La belle aquiesça ... Puis, en offrant de nouveau son visage à l’astre solaire, sur ses lèvres s’étendit le doux sourire tant apprécié, cette belle et insignifiante marque d’affection et de chaleur que le troisième siège lui avait toujours porté, presque comme la chaude et sûre protection d’un père. Ainsi, Myria buvait ses mots, de la même façon qu’elle l’aurait fait d’une eau claire et désaltérante. Chaque sonorité imprégnait sa peau, redonnait vie à ses sens ...

    Tranquillement, à la fois par obéissance et par pur plaisir d’accepter un tel cadeau, le quatrième siège prit la place libre à côté de son supérieur hiérarchique. Peu après, alors que ses lames se posaient sur ses genoux afin qu’elles ne la gênent pas lors de leur port entre ses omoplates, la voix de Chiba adoucit de nouveau le morne silence.


    « Les capitaines devraient rapidement être de retour, tout comme ceux qui sont partis avec eux, nous n’avons pas à nous inquiéter. »


    Fut ce là une habitude infantile ou une simple conduite personnelle, Kerayji avait coutume de ne jamais baisser son propre regard devant celui de ses interlocuteurs … Ainsi, la clarté volubile de ses prunelles émeraude plongeait avec douceur dans les iris mordorés du troisième siège. Après ce minuscule flots de paroles sincères, la crainte qu’elle y discerna la poignarda violemment de sa lame décisive. Le visage si doux de la jeune femme sembla se refermer sur lui même. Son teint d’albâtre parvint à pâlir encore d’avantage, l’éclat de ses yeux en vint à brûler de façon ardente. La situation s’avérait hélas, bien plus grave qu’elle ne l’avait imaginé …
    Le temps pour elle d’absorber ce choc, puis ses lèvres s’entrouvrirent, laissant s’écouler un fin filet de voix, le même ton calme et posé que précédemment. Hors, à peine quelques centimètres en dessous de cela, ses blanches mains se crispaient involontairement autour des fourreaux de cuir souple.

    - Nous n'avons pas à nous inquiéter ... Vous tentez vous même de vous en persuader … n’est-ce pas Imura …

    Elle se confondait, même dans l’élan de véhémence qui tordait son estomac, en un respect irréfutable, même immuable, qui l’empêchait continuellement de sortir de la droiture de ce ton calme et détendu que ses confrères lui connaissaient. Jamais encore, Myria n’avait cédé à la panique, et le fait de voir autour d’elle, les cœurs les plus redoutables se fragiliser, leur surface se craqueler au contact rude et froid de l’inconnu, la confortait dans son idée qu’un jour ou l’autre, son épaule aussi frêle fut-elle accueillerait des paumes amies et des corps en difficulté.
    Ravalant les lambeaux de crainte et d'incertitude qui sillonnaient son esprit, elle cessa toute crispation. Les muscles de son corps se délassèrent d’eux même, étendant autour d’elle par la plus pure des mégarde une onde bienfaitrice d’énergie spirituelle apaisante … Ses lames roulèrent le long de ses jambes, elle les retint du bout des pieds, puis les déposa doucement sur le sol. Alors, elle posa ses mains sur le banc, de part et d’autre de ses genoux, leva les yeux vers le ciel et déclara de façon sentencieuse …

    - J’ai confiance en eux … notre lieutenant nous reviendra … j’en suis persuadée …

    Quelque chose étincelait étrangement dans son regard miroitant, une lueur où palpitait son organe de vie, à la simple évocation de cette personne. Au loin, une nuée de papillons couleur cobalt s’envolait … signe indéfinissable d’une nouvelle fraîchement parvenue à la Soul Society. A chaque fois que ces insectes croisaient sa route, son âme se soulevait à l’instar d’une catastrophe possible. Une limpidité vivace éclaira son visage ovale, elle détourna enfin son regard de l’éternel pour le déposer légèrement sur son interlocuteur …

    - Que comptez-vous faire s’il ne nous revenaient pas ?



... J
e crois tellement en lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Sam 6 Juin - 18:59

La jeune femme accepta l’offre du 3eme Siège, malgré tout elle garda son comportement des plus respectueux. Chiba n’essaya pas de la faire changer de comportement, après tout telle était la nature de la 4eme Siège. La jeune femme posa ses lames sur ses genoux. Elle l’avait écouté avec attention et avait perçut le regard qu’avait eu Chiba lors de sa dernière réplique.
La jeune femme avait été sensible au ton qu’il avait employé et à ses mots. Mais il savait qu’au fond d’elle, la jeune femme pouvait se montrer plus véhémente qu’elle ne le montrait. Kerayji commençait à se détendre, elle retrouvait son calme et sa confiance.


« Oui, Shuuhei reviendra, sa lame est puissante et fière. Elle ne se fatiguera qu’au moment ou tous nos ennemis et tous dangers seront éliminés…..Même si cela signifie affronter notre ancien Capitaine. Il en va de même pour tous les autres…..»

Malgré sa confiance, Chiba se doutait que Aizen était un ennemi des plus puissant. Maintenant qu’il bougeait ouvertement, cela signifiait qu’il avait confiance en sa force et cela était inquiétant. Mais Chiba avait confiance dans les Capitaines, leur puissance ne pouvait être égalée si ils y allaient à fond. Mais en bon soldat et avec son expérience Chiba avait conscience qu’il y aurait des pertes et certaines pouvant être tragiques. Kerayji posa alors la question à laquelle le 3em Siège ne voulait pas réfléchir. Mais il connaissait la réponse à celle ci et ce depuis toujours.

« Si il ne nous revenait pas…..je continuerais à faire mon devoir et je suivrais les ordres de la hiérarchie. Mais une chose est certaine, je ne prendrais jamais sa place. »

Regardant à son tour le vol de papillons des enfers, Chiba laissa s’échapper un soupir.

« De nouvelles consignes, surement liées à l’arrivée d’une partie de la ville de Karakura et à l’absence des plus puissants d’entre nous. »

Le 3em Siège, ne fit pas montre d’un intérêt plus marqué que cela. Après tout si les consignes concernaient la 9em Division, un de ces papillons viendrait se poser sur sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Mar 9 Juin - 19:58


... E
spoir …



    Stoïque, Myria haussa les épaules de façon pondérée. Le respect, l'égard même de la hiérarchie était un véritable code d’honneur pour certains individus de sang noble. Or, si Chiba Imura son supérieur direct fut par le fruit du hasard, nommé afin de servir la société des âmes sous un grade plus élevé, refuserait-il par simple humilité, ou plutôt, prétendue déférence ? Quoi qu’il en fut en cet instant, la question ne pouvait se poser sans l’hypothèse directe d’une mort désastreuse et tragique. Aussi, le quatrième siège chassa ces pensées, rapidement aidée par un vent nouveau qui étalait rapidement son ombre molle sur la Seireitei …

    - Qu’est-ce …

    Le regard translucide de la jeune femme, accompagna le petit insecte d’un noir de jais qui voletait dans sa direction. Ses pupilles se voilèrent de façon étrange, elle s’écarta d’un simple pas, rentrant ses mains dans les pans de son kimono, au niveau de ses cuisses. Le contact physique avec les papillons noirs la dérangeaient tout particulièrement, à son sens, ce fut comme toucher le diable, oiseaux incrédules annonciateurs de mauvaises augures. Ainsi, le volatile désorienté par ce refus tourbillonna sur lui même quelques secondes …

    - Navrée … Murmura t-elle froidement, comme pour masquer cette part d’elle qui obscurcissait de lui même cet horizon pourtant si bleu et pur.

    Fut-il satisfait de cette excuse ? Elle l’ignorait … détournant sa physionomie toute entière vers l’étrange nuée d’insectes ronflants qui se séparait, rapides et autogérés, dans de différentes et multiples directions. Tandis que près d’elle, le messager aux motifs de nuits n’allait point tarder d’avantage, afin de se poser sur le doigt du troisième siège ici présent. Les iris de la jeune femme obliquèrent en diagonale vers le bas, à sa droite, frôlant de son regard liquide la surface froide du sol … les nouvelles arrivaient vite, bien trop vite à son goût, cela ne pouvait être que néfaste. Après avoir brièvement soupiré, ingérant une importante quantité d’air relativement inutile, elle fit de nouveau face à son supérieur hiérarchique, ouvrant de nouveau ses paupières closes par le processus naturel d’acceptation d’un éventuel choc mental.

    - Que dit-il, Imura-san ?

    Les sourcils de cet être lunatique s’arquèrent soucieusement. La situation ne l’atteignait pas plus que de raison, cependant une certaine gène due à l’absence de forces majeures laissait tous les shinigamis sur le qui-vive. Cela lui paraissait plus que clair désormais, elle devrait s’endurcir d’avantage, laisser son enveloppe matérialisée par ses soins, devenir son seul et unique caractère. Cela n’était qu’illusion pour l’instant présent, et serait bien plus complexe à mettre en œuvre qu’à élaborer. Malgré tout ces troubles successifs, seul un fin Zéphyr semblait profaner, déranger un profond silence présomptueux et extrêmement ironique ...





... S
erais-tu à jamais vain …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Mar 9 Juin - 20:55

Le regard de Chiba suivait le vol des papillons des enfers. En l’absence des Capitaines et de leurs Lieutenants, les Divisions du Seireitei devaient continuer à fonctionner. Mais sans leur dirigeant, elles devaient gérer les divers ordres qu’elles recevaient. Le nombre de papillons avaient augmenté mais cela ne signifiait pas que les problèmes eux avaient augmenté.
L’une de ces créatures éphémères se dirigea vers le duo qui était installé sur le banc dans la cours de la 9eme Division. Le 3em Siège remarqua le mouvement de la 4em Siège. Cette dernière ne semblait pas vouloir rentrer en contact avec l’une de ces créatures. Mais le papillon se dirigea bien vers la jeune femme et voleta un instant avant de se dirigea vers le 3em Siège, qui le laissa se poser sur sa main.


« Kerayji toujours aussi délicate, au point de craindre de blesser cette fragile créature . »

Le 3em Siège laissa apparaitre un petit sourire moqueur mais sans méchanceté aucune. Chiba pouvait comprendre que certains avaient du mal avec les papillons des enfers. Ces derniers apportaient des informations, ou des ordres et souvent celles ci n’étaient pas des plus agréables. D’ailleurs les ordres que ce petit serviteur de la Soul Society apportaient, confirmaient la crainte que certains Shinigami ressentaient en leur présence.
Chiba plongea son regard dans celui de la jeune femme qui lui faisait de nouveau face. La papillon s’envola rejoignant l’azur du ciel. Le 3em Siège pouvait percevoir un certains stress dans les yeux de son amie et camarade. Cette dernière craignait qu’une nouvelle des plus funeste leur fut livré par la fragile créature aux ailes noires. Chiba offrit un sourire réconfortant ayant pour but de rassurer la jeune femme.


« Des Hollows ont été perçut vers le district du Rukongaï, dans lequel le quartier de la ville humaine a été téléporté. Nous devons aller enquêter et éliminer la menace. »

Le 3em Siège avait annoncé l’ordre reçut avec un certain ennui et un total détachement. Le jeune homme se leva en se frottant la tête et s’étira. La situation ne semblait pas avoir agit sur son caractère, il ne semblait pas prêter attention à la possible urgence de celle ci.

« Kerayji, que dirais tu de chasser temporairement ton inquiétude pour notre Vice-Capitaine en éliminant ces importuns. Je te les laisserais tous si tu le désire. »

Chiba réajusta son Zanpakuto et prit la direction du district. La vitesse à laquelle le 3em Siège se déplaçait contrastait avec le détachement qu’il avait montré devant l’ordre reçut.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   Mar 9 Juin - 21:31


... V
ous ressemblez tant à un père …


    Les mots de son supérieur hiérarchique claquèrent tels de violents coups de fouets.

    « Kerayji toujours aussi délicate, au point de craindre de blesser cette fragile créature . »

    Le troisième siège ne la connaissait que trop bien. Myria … si froide, si distante, si peu encline à la délicatesse physique. Cependant, et il eut entièrement raison sur ce point là, les créatures les plus fragiles trouvaient de temps à autre, une grâce bienvenue à ses yeux. De tous les hommes présents dans sa division, hormis le lieutenant Hisagi, Chiba Imura restait le seul être capable de percer à jour les sentiments les plus intimes de la jeune femme. Cela était dû à la fois à un certain talent naturel, que la providence eut jadis déposé sur son berceau de natif, ainsi que par la grâce d’une relation quasiment paternelle … qui, selon Kerayji, avait abaissé ses propres barrières mentales en face de cet individu extraordinairement digne de confiance.

    << J’avais promis, que plus jamais je ne laisserai quelqu’un s’infiltrer par delà ma répulsion naturelle … pourtant j’ai failli à mon serment … >>

    Le temps de ressasser ces dernières constatations, le contenu du message lui fut dévoilé dans son entièreté la plus parfaite. De simples Hollows dans le nord du Rukongaî … dans les circonstances présentes, cette nouvelle aurait tôt fait de satisfaire les désirs du quatrième siège. Or, par déférence pour son grade et son rôle de shinigami, elle enferma les étincelles de sa joie, dans une prison d’adamantium, impénétrable pour quiconque, même pour ses supérieurs. Ce monde inaccessible portait un deuxième nominatif, bien plus simple et bien moins attractif … il s’agissait purement et simplement de son âme.

    << ... J’ai forgé ces remparts, je les ai soudés moi même avec le fil de la douleur … aujourd’hui je le sens, ils sont invulnérables … >>

    Le troisième siège se releva, visiblement, l’urgence n’était pas de mise dans cette affaire. Détendue, Myria vérifia instinctivement que Kataomoi s’entrecroisait bien entre ses omoplates, effleurant leurs fourreaux du bout de ses doigts si fins. Soudain, alors que son corps s’aprêtait à la course vers le lieu dit, une phrase simple et sans accroc particulier, du moins en apparence, glaça le liquide vital dans ses veines dores et déjà pâlies par la concentration nerveuse …

    « Kerayji, que dirais tu de chasser temporairement ton inquiétude pour notre Vice-Capitaine en éliminant ces importuns. Je te les laisserais tous si tu le désire. »


    Lâchant un « pteuh » imperceptible, un léger sourire s’étira sur les lèvres rosées de Kerayji. Impuissante … devant la capacité divinatoire de son supérieur. Elle n’avait fait qu’une brève allusion au sujet de leur lieutenant, mais voici que l’essentiel de ses angoisses lui était servi sur un plateau d’argent … comment pouvait-il … soit. Le temps pressait quelque peu, et n’était probablement pas aux questionnement futiles de ce type. Un jour, elle comprendrait les fondements de l’incertitude, aussi sûrement que l’astre solaire s’élevait chaque matin s’écoulant, et se couchait au crépuscule naissant, elle s’en donnerait les moyens, quoi qu’il advienne. Comprends l’autre, et tu seras compris à ton tour … simplement.

    - Bien.

    Ce furent les seules syllabes, encore capables de franchir la barrière de ses lèvres. Refermant peu à peu autour d’elle, les cellules interstices dans lesquelles s’engouffraient les matières parasites à la concentration, le quatrième siège entama une course effrénée vers son point de chute, prenant soin de conserver une distance respectable dans le sillage d’Imura.



... J
'en oublie mes craintes, m'y perdrais-je …



[... Topic Terminé ...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin de retour [Pv Myria - BTLFA]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GOOD NEWS !!! Enfin le retour de GSD ! lol
» Heller : enfin le retour sur les étagères ?
» Layla héliotrope page 8
» Le fléau est enfin de retour
» Animeland n°192 juin 2013 "Goldorak enfin de retour "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The War Of Soul :: • Soul Society • :: Seîretei :: Gotei 13 :: Q.G. Neuvième Division-
Sauter vers: